Forum d'échanges consacré aux découvertes avec Google Earth
 
PortailAccueilGoogle EarthS'enregistrerCarte des membresRechercherAccès aux bonus du forumConnexionFAQ
Venez en masse participer au sondage pour >>La plus belle image de DJN06<<

Partagez | 
 
 
 [Canada] - Fantômes au gite du carrefour Trois-Rivières
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
willy80
Globe-Surfeur "Or" (niv 6)
Globe-Surfeur


Masculin Cancer Nombre de messages 8662
Age 70
Localisation valines _80210
Humeur curieux de tout
Emploi/Loisirs retraité

MessageSujet: [Canada] - Fantômes au gite du carrefour Trois-Rivières    Mar 6 Nov 2012 - 17:09

Fantômes au gite du carrefour Trois-Rivières 46°15'21.01''N 72°56'22.31''W







TROIS-RIVIERES- Le Gîte du carrefour a plus de cent ans et
n'a rien d'une maison hantée. Et pourtant. Les propriétaires y ont vécu
d'étranges expériences à leur arrivée, il y a maintenant 33 ans.


«Ma conjointe a entendu une porte se fermer tellement fort, comme si
quelqu'un l'avait poussée [...] et le beau-frère, lui, a entendu des
chuchotements et ne pouvait plus se lever de son lit, mais c'était
heureux», raconte Réal-Mauricie Beauregard, le propriétaire des lieux.

Au fil des années, M. Beauregard a appris que deux femmes sont
décédées dans la maison, Adrienne Ferron, la mère de l'écrivain Jacques
Ferron, et sa tante Irène: «Les deux ont été emportées par la maladie,
vous savez, à l'époque la tuberculose ça ne pardonnait pas»,
explique-t-il.

Pour en avoir le cœur net, Hantise Québec, une jeune entreprise de la
région de la Mauricie qui chasse les fantômes, s'est rendue sur place.
Ils ont passé au peigne fin les dizaines de pièces de la maison en
s'attardant particulièrement au grenier et aux chambres dans lesquelles
les deux femmes ont perdu la vie: «Habituellement, quand il y a des
ronds bleus comme ça c'est qu'il y a une entité parmi nous, il s'agit
d'une variation de température», indique Frank Natarelli Jr, d'Hantise
Québec.

Les caméras infrarouges de l'équipe auraient aussi démontré la présence de points blancs.

Il s'agirait, selon eux, d'énergie résiduelle et non pas d'esprits « intelligents».

Les chasseurs d'Hantise Québec font payer à leurs clients seulement
leur frais de déplacement, parce qu’ils souhaitent éventuellement faire
une émission de télévision et ils doivent amasser du matériel. Des gens
de partout en province sollicitent leurs services.
La suite
Le gite est surtout la maison natale de Jacques Ferron
Jacques Ferron (Louiseville, 20 janvier 1921 - Longueuil, 21 avril 1985) est un écrivain, dramaturge, médecin, journaliste et homme politique canadien (québécois). Au Québec, il est surtout connu pour son œuvre écrite, qui mêle politique, médecine et humour. Il a fondé et dirigé le Parti Rhinocéros.
Il est né dans le comté de Maskinongé
qui deviendra un des hauts lieux de sa géographie intime et littéraire.
Après la mort de sa mère, il vit surtout en compagnie de femmes, auprès
des Filles de Jésus du Jardin de l'Enfance de Trois-Rivières. Il fait son cours classique au Collège Jean-de-Brébeuf où il apprécie l'enseignement du père Robert Bernier. Il se lie à Pierre Baillargeon, rencontre Pierre Laporte et Pierre Elliott Trudeau. À deux occasions, il sera expulsé de ce collège, dirigé par les Jésuites. « Moraliste précoce et précieux, timide, grand seigneur, aisément narquois », Ferron écrit déjà « admirablement bien », se rappelle Pierre Vadeboncœur.

À l'Université Laval, il prête le serment d'Hippocrate et devient médecin en 1945 : « Ce sera le médecin qui entretiendra l'écrivain. Je serai mon propre mécène. » Enrôlé dans les Forces armées canadiennes, il reçoit sa formation militaire dans plusieurs bases du Canada. Finalement, il se retrouve au camp de Grande-Ligne, « partagé entre les prisonniers allemands et les Olds Vets qui les gardaient, neutre comme un bon Québécois. »

À sa démobilisation, plutôt que d'exercer une carrière aisée à la ville, il s'installe pour deux ans à Petite-Madeleine en Gaspésie. En 1949, il s'établit près de Montréal, à Ville Jacques-Cartier (municipalité annexée à Longueuil depuis), où il est consterné par la situation linguistique et par la détérioration du français qui se décompose au contact de l'anglais.
Bien que sa pratique se déroulera par la suite principalement en
banlieue de Montréal, la Gaspésie occupe une place de choix au sein de
son œuvre.

Dans les années qui suivent, le militant pacifiste sympathise avec les idées socialistes, rencontre les opposants au régime duplessiste et les futures têtes d'affiche du mouvement indépendantiste. Par l'intermédiaire de sa sœur Marcelle Ferron, il connaîtra aussi le groupe des Automatistes de Paul-Émile Borduas.

Ses historiettes et ses lettres aux journaux se multiplient, mêlant politique, histoire
et littérature. Entre les petites gens qui visitent le médecin et la
vie publique de l'écrivain militant, une œuvre prend forme lentement.

Les contes qui ont fait sa réputation sont écrits durant la période
de réveil, de transition qui couvrent la fin des années 1950 (Contes du
pays incertain), le milieu des années 1960 (contes anglais) jusqu'au
début des années 1970 (contes inédits), et montrent bien que Ferron fut « le dernier d'une tradition orale, et le premier de la transcription écrite
La suite
Revenir en haut Aller en bas
 
[Canada] - Fantômes au gite du carrefour Trois-Rivières
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
 
 
 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tout sur Google Earth :: Google Earth :: Echanges d'endroits :: Insolites :: Insolites divers-
 
 
Sauter vers: