Forum d'échanges consacré aux découvertes avec Google Earth
 
PortailAccueilGoogle EarthS'enregistrerCarte des membresRechercherAccès aux bonus du forumConnexionFAQ
Venez en masse participer au sondage pour >>La plus belle image de DJN06<<

Partagez | 
 
 
 ARCHITECTURE : les frontons racontent une histoire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
winnie
Administrateur de TSGE
Administrateur de TSGE


Masculin Nombre de messages 8088
Localisation .

MessageSujet: ARCHITECTURE : les frontons racontent une histoire   Mer 12 Oct 2016 - 20:33

Les frontons, ça fait 2500 ans au moins qu'on en construit. Et ils ont toujours bon pied, bon œil.

Je vous renvoie à la (modeste) page wikipedia, et on lance la collection, sous le haut patronage du Parthénon... de Nashville.

36° 8'57.16"N 86°48'50.90"W


Reconstitution du fronton ouest au musée de l'Acropole d'Athènes. Ils s'agit de la querelle entre Athéna et Poséidon (plus d'explications >> par ici <<)

wikipedia.org


Revenir en haut Aller en bas
winnie
Administrateur de TSGE
Administrateur de TSGE


Masculin Nombre de messages 8088
Localisation .

MessageSujet: Fronton, Château des ducs de Savoie, Chambéry, Savoie, France   Ven 14 Oct 2016 - 19:13

Le Château des ducs de Savoie à Chambéry a été le siège de la maison Savoie, puis est devenu le bâtiment administratif des États de Savoie.

45°33'52.05"N 5°55'1.76"E

Lorsque la Savoie est rattachée à la France en 1860, Napoléon III fait ajouter une aile au château médiéval.

45°33'49.51"N  5°55'4.12"E

La façade Napoléon III présente un fronton à replacer dans le contexte de l'époque : le chemin de fer est en train de se tailler une belle place dans le paysage européen, les travaux du tunnel du Mont-Cenis (axe Chambéry-Turin) viennent de commencer.


panoramio.com/7576262


panoramio.com/105419631

Détail de la photo ci-dessus : chemin de fer et agriculture sont les 2 mamelles de la Savoie.


Aujourd'hui, cette aile accueille la Préfecture.


Revenir en haut Aller en bas
winnie
Administrateur de TSGE
Administrateur de TSGE


Masculin Nombre de messages 8088
Localisation .

MessageSujet: Panthéon, Paris, France   Mar 18 Oct 2016 - 12:58

Le fronton du Panthéon est le résultat de l’histoire compliquée de la France aux 18 et 19e siècles. Et on va avoir droit à quatre frontons pour le prix d'un !


48°50'48.09"N  2°20'41.55"E


48°50'46.94"N  2°20'40.91"E

Tout part de Louis XV, malade comme un chien, qui fait la promesse d'édifier une église à la gloire de Sainte-Geneviève (patronne de Paris et des gendarmes) s'il s'en sort. Et finalement, il s'en sort et tient promesse. En grand maçon, il pose la première pierre en 1764.

Le premier fronton de l'église, œuvre du sculpteur Nicolas Coustou en 1774, présente ainsi une thématique religieuse : l’Adoration de la Croix, où des chérubins et anges entourent une croix flamboyante.


unjourdeplusaparis.com


Les travaux de l'église s’achèvent en 1790... et l'Assemblée nationale toute neuve décide de modifier l'affectation de l'édifice, afin d'y réunir les tombes des grands hommes de France. On grave alors sur le fronton « Aux grands Hommes la Patrie Reconnaissante ». On modifie également le bas relief sculpté. Ce deuxième fronton est l’œuvre de Jean Guillaume Moitte, et il représente une femme debout couronnant les vertus civiques (sur une Vierge) et guerrières (sur un génie ailé).


unjourdeplusaparis.com


En 1806, à l'avènement du Premier Empire, l'édifice se partage alors en église et en nécropole des hommes illustres. Et le fronton est recouvert d'un voile pendant 10 ans.

En 1815, c'est le retour de la Monarchie avec Louis XVIII aux commandes. L'édifice redevient une église à part entière. L'inscription « Aux Grands Hommes la Patrie Reconnaissante » devient « D.O.M. sub invocat. S. Genovefae. Lud. XV dicavit. Lud. XVIII restituit » (je laisse aux érudits l'honneur de traduire). Et on change de nouveau le fronton, sous la patte de Baltard : on a droit alors à une grande croix rayonnante.


unjourdeplusaparis.com


En 1830, la Monarchie de Juillet s'installe après avoir renversé Charles X. Louis-Philippe transforme à nouveau l'édifice en panthéon. Et le sculpteur David d'Angers réalise entre 1831 et 1837 une sculpture pour le fronton, La Patrie couronnant les hommes célèbres (c'est le fronton que l'on connait encore aujourd'hui) : la partie civile à gauche, la partie militaire à droite.

wikipedia.org


Les photos qui suivent proviennent de incontournable unjourdeplusaparis.

Le général Bonaparte vient chercher sa couronne. Il a l'air impatient, le bougre !


Les élèves de l’école militaire : j'ai comme l'impression qu'ils ont tous la tronche à Napoléon...


Voltaire (qui a l'air assez décati) et Rousseau (qui semble peu intéressé par les honneurs qu'on lui rend).


Malesherbes, Mirabeau, Monge, Fénelon, qui ne sont pas que des noms de rues, lycées ou station de métro.


Revenir en haut Aller en bas
gollum
Globe-Surfeur "Or" (niv 6)
Globe-Surfeur


Masculin Nombre de messages 12062
Localisation Gironde
Humeur Triste
Emploi/Loisirs Ne pas s'approcher, ruine dangereuse.

MessageSujet: Re: ARCHITECTURE : les frontons racontent une histoire   Mar 18 Oct 2016 - 13:22

Chapeau l'ourson... Wink

-
Revenir en haut Aller en bas
jmst
Globe-Surfeur "Or" (niv 5)
Globe-Surfeur


Masculin Nombre de messages 5785
Localisation suisse

MessageSujet: Re: ARCHITECTURE : les frontons racontent une histoire   Mar 18 Oct 2016 - 13:34

winnie a écrit:
Le fronton du Panthéon
En 1815, c'est le retour de la Monarchie avec Louis XVIII aux commandes. L'édifice redevient une église à part entière. L'inscription « Aux Grands Hommes la Patrie Reconnaissante » devient « D.O.M. sub invocat. S. Genovefae. Lud. XV dicavit. Lud. XVIII restituit » (je laisse aux érudits l'honneur de traduire). Et on change de nouveau le fronton, sous la patte de Baltard : on a droit alors à une grande croix rayonnante.


unjourdeplusaparis.com



« D.O.M. sub invocat. S. Genovefae. Lud. XV dicavit. Lud. XVIII restituit »  Arrow
« Au Dieu très bon et très grand sous l’invocation de Sainte Geneviève, Louis XV l’a dédiée, Louis XVIII l’a restituée ».

source

  jolie histoire winnie
Revenir en haut Aller en bas
winnie
Administrateur de TSGE
Administrateur de TSGE


Masculin Nombre de messages 8088
Localisation .

MessageSujet: église de la Madeleine, Paris   Dim 23 Oct 2016 - 11:36

L'église de la Madeleine a connu une histoire presque autant mouvementée que le Panthéon, et le manque d'argent criant a fait durer le suspense.

Les travaux de l'église ont débuté en 1763, avec l'incontournable maçon Louis XV pour poser la première pierre. Mais en 1789, le chantier était encore guère avancé, par manque de finances.

48°52'8.43"N  2°19'25.39"E

Ainsi, dans la France fraichement révolutionnaire, on imagine mal que l'édifice devienne une église. On échafaude donc des plans pour changer la destination du futur bâtiment : Convention nationale pour abriter  l'Assemblée constituante, bibliothèque nationale, opéra...

Finalement, en 1806, le bâtiment est affecté à la Banque de France, au Tribunal de commerce et à la Bourse de Paris. Sauf que les usufruitiers désignés ne le voient pas de cet œil : le quartier est en limite de ville et bien trop excentré par rapport au lieux de pouvoir. Et lorsque Napoléon accède au pouvoir, il veut en faire un temple à la gloire des Armées françaises.

En 1816, Louis XVIII décide que l'édifice sera un monument à la mémoire de Louis XVI et de Marie-Antoinette.

En 1830, Louis Philippe (qui ne portait pas les Bourbon dans son cœur) envisage de transformer le bâtiment en première gare ferroviaire parisienne, mais finit par lui donner sa destination finale, à savoir une église paroissiale.

Le fronton, réalisé en 1833 par le sculpteur Philippe Joseph Henri Lemaire, représente « Le Jugement dernier ». Sous le fronton, l'inscription en latin « D.O.M. SVB. INVOCAT S. MAR. MAGDALENÆ » signifie « Au Dieu tout puissant et très grand, sous l'invocation de sainte Marie-Madeleine » (dans l’hypothèse où le bâtiment serait devenu une gare, ça aurait été fendard comme inscription  Embarassed ...).

wikipedia.org

Le Christ apparaît entouré de deux anges : sur la droite, l'archange Saint Michel, armé d'un glaive, chasse les réprouvés, personnifiés par les Vices. De l'autre côté, ce sont les Vertus qui conduisent les élus. Bizarrement (de mon point de vue de néophyte), Marie-Madeleine est agenouillée à droite, avec les réprouvés. Mais heureusement pour elle, le Christ lui ouvre les bras, avec un regard de patriarche.

wikipedia.org


Revenir en haut Aller en bas
winnie
Administrateur de TSGE
Administrateur de TSGE


Masculin Nombre de messages 8088
Localisation .

MessageSujet: New York County Courthouse, New York City, Etat de New York, USA   Mer 26 Oct 2016 - 12:30

On part cette fois-ci pour les Etats-Unis et et le New York County Courthouse (le tribunal d’instance de New York).


40°42'51.43"N 74° 0'5.51"W


40°42'51.19"N 74° 0'9.80"W

Le bâtiment a été construit entre 1919 et 1927. Ceux qui suivent ce topic avec attention noteront que, pour une fois, le maçon Louis XV n'y est pour rien  Wink .

fwallen.com

Au-dessus des 10 colonnes corinthiennes de granite, on trouve la maxime de George Washington : "The true administration of justice is the firmest pillar of good government." (traduction perso et perfectible : la juste administration de la justice est le pilier le plus solide d'une bonne gouvernance).

Le fronton de 40 mètres de large a été sculpté par Frederick Warren Allen et représente 13 personnages.

(détail de la photo présentée au-dessus)

On se rend donc compte que le new-yorkais du premier quart du XXe siècle vivait nu ou en toge, et appréciait les armes blanches.

fwallen.com



fwallen.com

Le fronton est surmonté de 3 statues : la Justice, le Vérité (ci-dessous) et l'Equité. Cette statue en granite me rappelle la Bretagne...

fwallen.com


Revenir en haut Aller en bas
okapi07
Globe-Surfeur "Or" (niv 5)
Globe-Surfeur


Masculin Cancer Nombre de messages 6904
Age 21
Localisation Hesbaye

MessageSujet: Hôtel de ville de Verviers (Belgique)   Jeu 27 Oct 2016 - 21:58

Au coeur de Verviers se dresse l'hôtel de ville qui fut construit entre 1775 et 1780 sur les plans de Jacques Barthélemy Renoz. Les décors intérieurs sont aussi remarquables que l'extérieur ( vous pouvez en avoir un aperçu ICI ou ):


( 50°35'35.09" N 5°52'02.71" E )

Mais sous le fronton, marqué des armoiries de la villes accompagnées de deux angelots portant une guirlande fleur, une devise à très mal vieillie. On peut y lire "Publicité, sauvegarde du peuple":


(Source)

Il ne faut pas y lire "publicité" dans le sens "Annonce, encart, film, etc., conçus pour faire connaître et vanter un produit, un service, etc" mais plutôt dans le sens "Caractère de ce qui se fait en présence du public".


Cette devise est donc là pour rappeler que les séances devait se faire en public pour rester objectives.
Revenir en haut Aller en bas
winnie
Administrateur de TSGE
Administrateur de TSGE


Masculin Nombre de messages 8088
Localisation .

MessageSujet: Cour de Cassation, Quai de l'Horloge, Paris   Dim 30 Oct 2016 - 11:54

A Paris, sur l’Île de la Cité, le bâtiment de la Cour de Cassation a été bâti entre 1856 et 1881.

48°51'23.98"N 2°20'39.66"E


48°51'26.73"N  2°20'38.75"E

Il surplombe la Seine et donne sur le Quai de l'Horloge.

48°51'26.19"N  2°20'40.93"E


Une belle façade néo-Renaissance : colonnes corinthiennes, cariatides drapées à l’antique, fronton courbe.

commons.wikimedia.org


Le fronton présente quatre figures, disposées autour des armoiries impériales : à gauche, la loi protégeant l’innocence, et à droite, la loi punissant le crime.

(détail de la photo présentée ci-dessus)

« Le Tribunal de cassation n'est point destiné à appliquer le loi aux différends des particuliers, ni à prononcer sur le fond des procès, mais à défendre les formes et les principes de la constitution et de la législation contre les atteintes que les tribunaux pourraient leur porter. Il n'est point le juge des citoyens, mais le protecteur des lois, le surveillant et le censeur des juges. ». Robespierre, dans Histoire de l'Assemblée constituante, Volume 2, par Alexandre comte de Lameth


Revenir en haut Aller en bas
Sirius
Globe-surfeur "Bronze"
Globe-surfeur


Masculin Nombre de messages 545
Localisation La tête dans les étoiles
Emploi/Loisirs Astrophysique

MessageSujet: Re: ARCHITECTURE : les frontons racontent une histoire   Dim 30 Oct 2016 - 12:47

 Durant toute ma carrière professionnelle, j'ai parcouru en long et en large la capitale, durant plus de 43 ans et je croyais tout connaître sur Paris. À part que, par manque de temps, je n'ai jamais pris la peine de me "poser"pour observer les belles choses. Et TSGE est arrivé, ce qui me permet et grâce à vous de (re) découvrir en détails des lieux qui me sont pourtant familiers. Actuellement et depuis ma belle province, loin des turbulences urbaines, je retrouve le goût de la découverte et j'aime partir, par votre biais à la conquête du monde.
Merci. 
Revenir en haut Aller en bas
http://astrolabe.forumactif.org
winnie
Administrateur de TSGE
Administrateur de TSGE


Masculin Nombre de messages 8088
Localisation .

MessageSujet: Muséum d'Histoire Naturelle, Nantes   Jeu 3 Nov 2016 - 13:01

Muséum d'Histoire Naturelle, Nantes

Il a été inauguré en 1875.

47°12'46.63"N 1°33'54.01"W

Les sculptures du fronton sont l’œuvre de Guillaume Grootaers.

musee-france.fr]

Cette œuvre représente des génies à visage d'enfant entourant une grande sculpture vêtue à l'antique, qui brandit un flambeau : elle symbolise la Science éclairant le monde entre le règne animal, le règne végétal et le règne minéral.

https://bm.nantes.fr


Revenir en haut Aller en bas
winnie
Administrateur de TSGE
Administrateur de TSGE


Masculin Nombre de messages 8088
Localisation .

MessageSujet: Crossroads Arena, Buffalo, New York, USA   Mar 8 Nov 2016 - 11:50

Cette fois-ci, on change radicalement de style... et on n'a pas affaire à un fronton mais à des marquises.

On file dans l'Etat de New York, dans la très venteuse Buffalo. La salle omnisports locale (qui s’appelait à l'origine la Crossroads Arena mais qui change de nom tous les 3 ans environ) date de 1996.

Elle est la résidence des Sabres de Buffalo (hockey sur glace), Buffalo Bandits (lacrosse), et a accueilli un temps les Buffalo Destroyers (football américain en salle).

42°52'29.93"N 78°52'35.80"W


Les marquises surmontant les entrées sont intimement liées au sport roi de cette contrée frisquette... et au nom de la ville.

42°52'33.07"N 78°52'33.86"W


42°52'32.79"N 78°52'32.34"W

Travail dangereux face à des bisons en liberté !

wantickets.com


Revenir en haut Aller en bas
winnie
Administrateur de TSGE
Administrateur de TSGE


Masculin Nombre de messages 8088
Localisation .

MessageSujet: gare de Volgograd, Russie   Sam 12 Nov 2016 - 11:02

On file en Russie, ou plus exactement en URSS. La gare de Volgograd présente une architecture typiquement stalinienne. A l'intérieur et à l'extérieur, des peintures et sculptures célèbrent les combats lors de la Révolution de 1917 et de la Seconde guerre mondiale.


48°42'42.16"N 44°30'52.73"E


48°42'44.13"N 44°30'50.25"E

La première gare a été inaugurée en 1862. Pour ceux qui l'auraient oublié ( Ange ), Volgograd s'appelait Tsaritsyne de 1589 à 1925, puis Stalingrad de 1925 à 1961. Bien évidemment, la ville était à l'état de ruine à l'issue de la guerre.

Sur la photo ci-dessous, la composition sculpturale s’intitule «Apothéose du travail» : on reconnait la femme qui représente la patrie et qui porte une couronne de laurier, encadrée de deux enfants représentant l'avenir et les générations futures, un ingénieur à gauche et un cheminot à droite représentant la force ouvrière.

panoramio.com/91517253


panoramio.com/93220099


Revenir en haut Aller en bas
winnie
Administrateur de TSGE
Administrateur de TSGE


Masculin Nombre de messages 8088
Localisation .

MessageSujet: Opéra d’État de Bavière, Munich, Allemagne   Mar 15 Nov 2016 - 17:39

Opéra d’État de Bavière, à Munich

48° 8'22.88"N 11°34'38.95"E

L'opéra de Bavière a un look de temple antique. En plus, on a droit à deux frontons triangulaires presque superposés : le premier sculpté porté par les colonnes, et le second polychrome un peu à l’arrière-plan. Cette construction est due à Maximilien Joseph, Duc de Bavière de 1837 à 1888.

L'édifice dans son état actuel date de 1963 : construit en 1825, il a été gravement endommagé lors des bombardements de 1943.


muenchen.de


panoramio.com/14545174


wikipedia.org

Le fronton du bas présente des figures de pierre très stylisées et rigides. Au centre, on trouve Apollon (dieu des arts et de la musique), assis jouant de la lyre. Il est entouré de figures féminines, les Muses. Ces dernières sont les suivantes d’Apollon et personnifient les différentes disciplines artistiques : musique, poésie, drame, histoire...

(détail de la photo ci-dessus)

Le second fronton polychrome a un fond réalisé en mosaïque d’or. Au centre, Pégase, le cheval ailé, bondit au milieu de femmes pourvues d’ailes de papillon dans le dos. Selon la mythologie grecque, Pégase aurait un jour frappé de son sabot le mont Hélicon, domaine des muses protectrices des arts. De ce coup de sabot jaillit la source Hippocrène où s’abreuvent les poètes qui en tirent leur inspiration. Ainsi Pégase est devenu le symbole de la poésie. A l’extrême droite comme à l’extrême gauche du fronton, une femme couchée tient une cruche renversée d’où jaillit de l’eau. Ces figures symétriques symbolisent une source. Il s’agit d’une part d’une référence à l’histoire de la source Hippocrène mais aussi d’une représentation des deux fleuves coulant en Bavière : le Danube et l’Isar (qui traverse Munich).

Le temps d'une restauration ?

panoramio.com/78154361


Revenir en haut Aller en bas
okapi07
Globe-Surfeur "Or" (niv 5)
Globe-Surfeur


Masculin Cancer Nombre de messages 6904
Age 21
Localisation Hesbaye

MessageSujet: Vismijn de Gent (Belgique)   Mar 15 Nov 2016 - 21:39

Dans le même ordre d'idée que l'Opéra de Bavière, la façade Rococo du Vismijn de Gent (1689) nous parle de fleuves. Le Vismijn était le marché au poisson de la ville.

Il porte à son sommet une statue de Neptune, mais aussi deux haut-reliefs plus bas sur la façade: un homme à gauche personnifiant l’Escaut et une femme à droite personnifiant la Lys (les deux fleuves passant à Gent et ayant apporter leurs richesse depuis des siècles):


( 51°03'23.36" N 3°43'15.59" E )


Source )
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ARCHITECTURE : les frontons racontent une histoire   Aujourd'hui à 3:26

Revenir en haut Aller en bas
 
ARCHITECTURE : les frontons racontent une histoire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
 
 
 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tout sur Google Earth :: Google Earth :: Sujets thématiques :: Architectures-
 
 
Sauter vers: