Forum d'échanges consacré aux découvertes avec Google Earth
 
PortailAccueilGoogle EarthS'enregistrerCarte des membresRechercherAccès aux bonus du forumConnexionFAQ
Venez en masse participer au sondage pour >>La plus belle image de DJN06<<

Partagez | 
 
 
 Constructions de Vauban
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
guizmo
Globe-Surfeur "Or" (niv 4)
Globe-Surfeur


Masculin Poissons Nombre de messages 4101
Age 34
Localisation Le châtelet sur retourne, Ardennes
Emploi/Loisirs guitare, musique, cinéma

MessageSujet: Fort Liédot, île d'Aix, Charente maritime, France.   Lun 7 Juil 2008 - 11:46

Fort Liédot

Ce fort a été construit par Vauban sur la demande de Napoléon 1er afin de compléter le dispositif de protection de la rade de rochefort.
Ce fort est situé sur le point culminant d'Aix, à l'extrémité Est de l'île.
C'est ici que Napoléon passe ses derniers jours sur le territoire Français avant de se livrer aux Britanniques et de partir pour Sainte-Hélène.
Lors de la première Guerre Mondiale, le fort Liédot sert aux Allemands de centre de détention.
De 1959 à 1961, ce fort enferme pour la dernière fois des détenus entre ses murs.
D'ailleurs, le premier président de l'Algérie Ahmed Ben Bella et plusieurs de ses compagnons du FLN y seront emprisonnés.

46° 1'21.35"N 1° 9'52.44"W



http://fr.wikipedia.org/wiki/Fort_Li%C3%A9dot
Revenir en haut Aller en bas
marsup
Globe-Surfeur "Or" (niv 4)
Globe-Surfeur


Masculin Sagittaire Nombre de messages 4782
Age 62
Localisation France Alsace

MessageSujet: Citadelle de Port-Louis Morbihan France   Dim 23 Nov 2008 - 21:21



Cette citadelle n'est pas une construction de Vauban comme le croit beaucoup de personnes, ainsi que le I sur GE.

47°42'37.24"N 3°21'48.92"W



La citadelle de Port-Louis est un édifice imposant, marqué par les événements de l’histoire bretonne des XVIe et XVIIe siècles.

Après l’assassinat du Duc de Guise, Mercoeur, gouverneur de Bretagne, se révolte contre l’accession au trône du protestant Henri de Navarre et obtient l’aide du roi très catholique Philippe II d’Espagne. En 1590, trois mille Espagnols débarquent à Port-Louis, sous le commandement de Don Juan del Aguila.

La construction de ce qui deviendra la citadelle débute en 1591, supervisée par Cristobal de Rojas, ingénieur des fortifications de Cadix. En 1598, à la fin de l’occupation espagnole, Henri IV charge le maréchal de Brissac de démolir la Citadelle. Seuls subsistent deux bastions et une courtine, les piles du pont, les casernes, les deux corps de garde et la chapelle. En 1616, Louis XIII, conscient de l’importante position stratégique de cet ouvrage à l’entrée de la rade, confie à l’architecte Corbineau la reprise des travaux et ordonne de le nommer Fort-Louis. La réalisation de la demi-lune et l’établissement d’un plan capable de soutenir un siège furent discutés à maintes reprises et ce n’est qu’en 1641 que la cardinal de Richelieu confia à Nicolas Gilles l’achèvement des travaux de fortification de la Citadelle et fit construire le bastion de la poterne Saint-Nicolas du côté de la ville. En 1683, Vauban formule quelques critiques, en particulier à l’égard des bastions trop aigus et trop nombreux, mais conclut : « la situation de la citadelle est si avantageuse en elle-même que rien n’empêche qu’on puisse considérer le Port-Louis comme une bonne place ».

Source : http://www.musee-marine.fr/site/fr/port_louis_histoire_de_la_citadelle

Quelques photos de ce site où vous avez une histoire plus détaillée de la citadelle
http://www.ploemeur-kerroch.com/histoire/port_louis.htm

Carte de la région


La citadelle de Port-Louis - vue de la passe


La batterie de Porh-Puns à Gâvres


vue des fortifications de la citadelle


Un vieux plan de la cité, source http://www.ville-portlouis.fr/carte/


Revenir en haut Aller en bas
marsup
Globe-Surfeur "Or" (niv 4)
Globe-Surfeur


Masculin Sagittaire Nombre de messages 4782
Age 62
Localisation France Alsace

MessageSujet: Citadelle de Belle-Île-en-Mer, Morbihan, France   Lun 24 Nov 2008 - 20:55



La citadelle de Belle-Île-en-Mer

47°20'57.82"N 3°09'16.10"W



Sur Géoportail



Belle-Île-en-Mer, pour sa position stratégique, ses richesses naturelles et notamment l'abondance de ses eaux douces fut sans cesse convoitée, envahie, pillée. C'est naturellement sur l'éperon rocheux dominant le port et la rade de Palais, le meilleur mouillage de l'île, que se concentrent tout au long de l'histoire les efforts mis en œuvre pour la défense de l'île. Dès le Moyen-âge, les moines de Redon puis ceux de Quimperlé construisent un premier château fort à l'emplacement actuel de la citadelle. En 1549, sur l'ordre du roi Henri II, François de Rohan y fait débuter la construction d'un fortin carré et, en 1572, Charles IX confie à Albert de Gondi la charge de défendre Belle-Île, ce qu'il fait en augmentant considérablement l'emprise et les défenses du fortin déjà édifié. En 1658, Henry de Gondi, ruiné, cède l'île au surintendant Fouquet qui entreprend le remaniement de la forteresse, jusqu'à sa disgrâce qui survient en 1661. Louis XIV. reprend alors en main la défense de l'île où son commissaire général des fortifications, Vauban, vient par trois fois, en 1683, 1685 et 1689, établissant les projets d'une défense complète de la ville et de l'île. Cependant, seuls les travaux de la citadelle, restructurée et agrandie, seront effectués. Attaquée maintes fois au cours du XVIIIème siècle, la citadelle tombe aux mains des Anglais en 1761. Belle-Île ne sera rendue à la France que par le Traité de Paris, en 1763, et vivra désormais en paix. Son aménagement se poursuit toutefois tout au long du XIXème siècle, jusqu'à ce que les progrès de l'artillerie et l'amélioration des déplacements en mer lui fassent perdre tout intérêt stratégique.
Pendant la guerre 1914-1918, des officiers allemands y sont enfermés. Après 1936, des Espagnols fuyant le régime franquiste y sont installés. Enfin, elle est occupée par l'armée allemande jusqu'au 10 mai 1945 et, avec la fin de la seconde guerre mondiale, elle est définitivement déclassée du domaine militaire.
Inscrite à l'inventaire supplémentaire des monuments historiques depuis le 1er mai 1933, la citadelle, à l'état de ruine, est vendue par l'administration des domaines, le 12 août 1960. Elle devient alors la propriété de Monsieur et Madame André LARQUETOUX qui ont consacré, pendant presque quarante-cinq ans, toute leur passion pour son relèvement et sa mise en valeur. Un musée d'art et d'histoire, une salle de la marine, une saison culturelle agrémentent la visite de cette cité militaire qui se présente en ordre de bataille, auréolée de tout le lustre du Grand-Siècle. Sous l'égide des Hôtels Particuliers, propriétaires de la citadelle depuis le 31 mars 2005, une hôtellerie de qualité de quelque soixante chambres permettra au plus grand nombre de venir ajouter quelques nouvelles pages à cette très riche histoire.

Source du texte et des photos qui vont suivre : http://www.citadellevauban.com/

Il faut cliquer sur le drapeau français ou anglais pour avoir accès, cela dépend de ce que vous voulez lire.

Une carte ancienne de Belle Ile



Une gravure de 1765



Une photo de la citadelle



Photo d'une échauguette



Revenir en haut Aller en bas
ivanovitch
Administrateur de TSGE
Administrateur de TSGE


Masculin Cancer Nombre de messages 17452
Age 46
Localisation Savoie
Humeur Voyageuse

MessageSujet: Re: Constructions de Vauban   Mar 25 Nov 2008 - 0:05

Superbe topo marsup !

Encore, encore ! Very Happy Ange


                       
Répondre "je n'ai rien à cacher" en matière de vie privée revient à affirmer que l'on se fiche de la liberté d'expression parce que l'on n'a rien à dire. EDWARD SNOWDEN. 
Revenir en haut Aller en bas
http://bbs.keyhole.com/ubb/dosearch.php?Cat=&amp;amp;amp;For
winnie
Administrateur de TSGE
Administrateur de TSGE


Masculin Nombre de messages 8091
Localisation .

MessageSujet: Colmars les Alpes, Alpes de Haute-Provence - Vauban   Dim 31 Aoû 2014 - 21:09

Les premières pages ont été mises à jour, en ajoutant des images GE un peu plus récentes. Si cela gène les auteurs des messages d'origine, j’enlèverai les rajouts.

------------

Colmars-les-Alpes, dans la vallée du Haut-Verdon.

44°10'53.15"N  6°37'33.86"E




En 1690, Louis XIV règne sur la France. La vallée du Haut-Verdon est coupée en deux : Colmars est en France, et Allos (à 6 kilomètres plus au nord) appartient au Duché de Savoie.

La petite cité, bien calée au fond du Val d'Allos, est légèrement fortifiée.  En 1691, Vauban demande à l'un de ses adjoints de renforcer la défense. En effet, en 1688, lors d'un raid des piémontais, le hameau voisin de Villars-Colmars a été rançonné puis brûlé. En 1693, Vauban fait rajouter deux fortins, histoire de garder la main sur les deux ponts qui franchissent le Verdon.

Colmars, caché derrière ses remparts

Photo Winnie

 44°10'55.82"N  6°37'39.43"E


Le fort amont

Photo Winnie

 44°11'0.77"N  6°37'47.95"E


Le fort aval

Photo Winnie

 44°10'48.37"N  6°37'24.17"E


La cité en mauve, le fort aval en jaune, le fort amont en vert.


Revenir en haut Aller en bas
joan30
Surfeur (niv 1)
Surfeur (niv 1)


Masculin Lion Nombre de messages 143
Age 77
Localisation près de Nîmes
Humeur bonne
Emploi/Loisirs retraité

MessageSujet: Le Fort Vauban de Nîmes   Mar 8 Déc 2015 - 15:48

.


La ville de NÎMES est connue de tous pour ses monuments romains emblématiques que sont : ses arènes (43°50'5.57"N 4°21'34.55"E)  , sa Maison Carrée (43°50'17.58"N   4°21'22.03"E) et sa Tour Magne (43°50'34.75"N   4°20'58.22"E) pour les principaux .
.
Elle est beaucoup moins connue pour son Fort Vauban ;  même si ce n’est pas Vauban qui l’a construit il en a été le concepteur de par ses modèles de forts et son nom est toujours resté attaché à cet ouvrage ; on y retrouve , à peine entré , sa griffe notamment avec la « coquille St Jacques » .
.
Sa construction remonte à 1687 et il a successivement hébergé l’État Major de l’époque puis à servi de prison politique puis de maison de correction et dès 1820 de maison centrale et d’arrêt ; cette dernière affectation , centrale ou maison d’arrêt , a pris fin à sa fermeture  en 1991 .
.
Après cette date ce fort , acquis par la ville de Nîmes , a été entièrement restauré et aménagé pour héberger la faculté de lettres de Nîmes inaugurée en 1995 , affectation qui en a fait la cinquième Université  de l’académie de Montpellier .
.
Je ne vais pas en faire l’historique complet ici , historique qui ne pourrait être qu’une succession de copiés/collés de textes péchés ici ou là , mais pour ceux que ça intéresse un petit clic ICI



Ses coordonnées :       43°50'33.49"N   4°21'25.20"E


.

Ci-après quelques photos perso prises lors d’une journée portes-ouvertes en compagnie d’une de mes petites-filles , étudiante dans cette Université , qui m’a fait découvrir nombre détails de ce lieu :

L'entrée principale telle qu'on peut la voir aujourd'hui





La célèbre
"coquille de Vauban"



Les douves entre les deux enceintes



Porte d'entrée de la prison



Sur l'ancienne Place d'Armes : Nouveau bâtiment sur pilotis hébergeant la bibliothèque de la Faculté accessible à tous



Un amphi ultra-moderne...



Un autre amphi dans les douves !



La Tour Magne "zoomée" depuis une terrasse du Fort .



Ancien chemin de promenade des prisonniers .



Ce n'est pas un puits au sens propre du terme mais un accès à l'une des 7 citernes d'eau sous le Fort



Des graffitis de prisonniers encore très visibles aujourd'hui



Si vous voulez découvrir un reportage photos d’une journée de la vie des prisonniers dans le Fort Vauban en 1932 , un autre petit clic ICI



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Constructions de Vauban   Aujourd'hui à 21:36

Revenir en haut Aller en bas
 
Constructions de Vauban
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
 
 
 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tout sur Google Earth :: Google Earth :: Sujets thématiques :: Architectures-
 
 
Sauter vers: