Forum d'échanges consacré aux découvertes avec Google Earth
 
PortailAccueilGoogle EarthS'enregistrerCarte des membresRechercherAccès aux bonus du forumConnexionFAQ
Venez en masse participer au sondage pour >>La plus belle image de DJN06<<

Partagez | 
 
 
 L'araignée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
willy80
Globe-Surfeur "Or" (niv 6)
Globe-Surfeur


Masculin Cancer Nombre de messages 8662
Age 70
Localisation valines _80210
Humeur curieux de tout
Emploi/Loisirs retraité

MessageSujet: L'araignée   Lun 1 Déc 2008 - 13:04

http://www.techno-science.net/?onglet=news&news=6028
Posté par Michel le Dimanche 23 Novembre 2008 à 00:00:13Rétro 1902: La terreur des femmes nerveuses (1/3)
Petite étude biologique du siècle (Un siècle est maintenant une période de cent années. Le mot vient du latin saeculum, i, qui signifiait race,...) dernier dans la news rétro de ce dimanche.

Avertissement: Cette news rétro retranscrit des connaissances scientifiques, techniques ou autres de 1902, et contient donc volontairement les arguments, incertitudes ou erreurs d'époque.


... Et le démon lui donna l'araignée (V.HUGO)

Dans son épique fable de la Légende des Siècles, Victor Hugo attribue à l'esprit du mal la création de l'araignée. Dieu, il est vrai, prend sa revanche en faisant du monstre une maquette d'où il tirera le Soleil ((pourcentage en masse)). Mais c'est là un des jeux familiers au génie antithétique du grand poète ; l'araignée ne méritait certes "ni cet excès d'honneur, ni cette indignité" ; elle est laide assurément, et, comme la plupart des êtres, féroce dès qu'il s'agit de se nourrir, mais elle n'est point (Graphie) au fond plus méchante ni plus affreuse que beaucoup d'insectes, voire que certains vertébrés. Elle ne possède pas davantage la splendeur de l'Astre-roi, et cependant elle collabore pour son humble part à l'harmonie de l'Univers (On nomme univers l'ensemble de tout ce qui existe, comprenant la totalité des êtres et des choses (celle-ci comprenant...) ; elle joue sur cette terre (La Terre, foyer de l'humanité, est surnommée la planète bleue. C'est la troisième planète du système solaire en partant...) un rôle à coup sûr modeste mais parfaitement honorable et utile la plupart du temps (Le temps est un concept développé pour représenter la variation du monde : l'Univers n'est jamais figé, les...). L'Araignée n'est disgraciée qu'en apparence, sous le masque odieux se cache le plus original et peut-être le plus industrieux des animaux.




Est-il besoin (Les besoins se situent au niveau de l'interaction entre l'individu et l'environnement. Il est souvent fait un...) de décrire l'araignée ? Elle est la terreur des femmes nerveuses et aussi de beaucoup d'hommes forts. Silencieuse, elle s'avance, et c'est peut-être ce silence qui contribue le plus à glacer d'effroi l'âme des personnes sensibles. Elle n'est annoncée ni par son odeur, comme le cafard ou la blatte, ni par la vibration stridente des ailes, comme la mouche ou la guêpe.

Elle s'avance, sortant d'un coin inexploré de la tapisserie, ou de dessous poussiéreux d'un canapé, inconsciente de la terreur qu'elle provoque, noire, hideuse, d'allure rapide, tricotant de ses huit longues pattes avec un léger balancement du corps. Et si elle rencontre le volant d'une robe ou la frange d'un fauteuil, elle monte, monte sans arrêt, de sa marche (La marche (le quasi-pléonasme marche à pied est également souvent utilisé) est le mode de locomotion naturel de l'être...) trépidante, régulière et fantastique, toujours silencieuse, pour aboutir parfois, si personne n'a dénoncé assez tôt sa présence, à la nuque soyeuse, à la joue rosée, à l'épaule de marbre ; alors c'est la syncope ou la crise à peu près inévitable: il n'est peut-être pas de sensation plus affreuse que la vue d'une araignée posée sur une partie dénudée du corps.
Belle comme une araignée

La bête hideuse, si l'on veut surmonter son dégoût et l'examiner de près, a pourtant une élégante structure. La taille, mince comme le fil, sépare le céphalothorax, c'est-à-dire la partie constituée à la fois par la tête et la poitrine, de l'abdomen, très volumineux par rapport à lui. Le céphalothorax supporte tous les appendices: d'abord les deux paires de Chélicères, formés de trois articles dont le dernier renferme le venin destiné à stupéfier la proie ; de plus les huit pattes s'insèrent au céphalothorax.
Revenir en haut Aller en bas
willy80
Globe-Surfeur "Or" (niv 6)
Globe-Surfeur


Masculin Cancer Nombre de messages 8662
Age 70
Localisation valines _80210
Humeur curieux de tout
Emploi/Loisirs retraité

MessageSujet: Re: L'araignée   Lun 1 Déc 2008 - 13:09

http://www.techno-science.net/?onglet=news&news=6050
Posté par Michel le Dimanche 30 Novembre 2008 à 00:00:13Rétro 1902: La terreur des femmes nerveuses (2/3)
La suite de la petite étude biologique du siècle (Un siècle est maintenant une période de cent années. Le mot vient du latin saeculum, i, qui signifiait race,...) dernier dans la news rétro de ce dimanche.

Avertissement: Cette news rétro retranscrit des connaissances scientifiques, techniques ou autres de 1902, et contient donc volontairement les arguments, incertitudes ou erreurs d'époque.


... Et le démon lui donna l'araignée (V.HUGO)

Dans son épique fable de la Légende des Siècles, Victor Hugo attribue à l'esprit du mal la création de l'araignée. Dieu, il est vrai, prend sa revanche en faisant du monstre une maquette d'où il tirera le Soleil ((pourcentage en masse)). Mais c'est là un des jeux familiers au génie antithétique du grand poète ; l'araignée ne méritait certes "ni cet excès d'honneur, ni cette indignité" ; elle est laide assurément, et, comme la plupart des êtres, féroce dès qu'il d'agit de se nourrir, mais elle n'est point (Graphie) au fond plus méchante ni plus affreuse que beaucoup d'insectes, voire que certains vertébrés. Elle ne possède pas davantage la splendeur de l'Astre-roi, et cependant elle collabore pour son humble part à l'harmonie de l'Univers (On nomme univers l'ensemble de tout ce qui existe, comprenant la totalité des êtres et des choses (celle-ci comprenant...) ; elle joue sur cette terre (La Terre, foyer de l'humanité, est surnommée la planète bleue. C'est la troisième planète du système solaire en partant...) un rôle à coup sûr modeste mais parfaitement honorable et utile la plupart du temps (Le temps est un concept développé pour représenter la variation du monde : l'Univers n'est jamais figé, les...). L'Araignée n'est disgraciée qu'en apparence, sous le masque odieux se cache le plus original et peut-être le plus industrieux des animaux.




Une incomparable fileuse

Remarquez combien l'araignée est bien propre au métier de tisseuse auquel la nature semble l'avoir condamnée pour vivre. Les pattes longues, flexibles, portent à leur extrémité des peignes ou démêloirs qui en font d'excellents outils pour filer et pour tisser. Le ventre énorme de l'araignée est comme un magasin ou plutôt comme un laboratoire où tout est disposé pour la fabrication de la soie.

Les glandes de l'abdomen la sécrètent: elle en sort comme un liquide (La phase liquide est un état de la matière.) visqueux qui s'épaissit à l'eau (L’eau (que l'on peut aussi appeler oxyde de dihydrogène, hydroxyde d'hydrogène ou acide hydroxyque) est un...). Au débouché des glandes, cette soie, encore gluante, est prise par les "filières", sorte de cribles percés de trous excessivement petits, elle passe dans les tubes fileurs où elle s'étire en fils si ténus, si minces, qu'il en faudrait, d'après Réaumur, 1800 pour atteindre la grosseur ordinaire d'un fil.

Les filières, au nombre (Un nombre est un concept caractérisant une unité, une collection d'unités ou une fraction d'unité.) de 6 en moyenne (Il y a plusieurs façon de calculer une moyenne d'un ensemble de nombres. Celle qu'il convient de retenir dépend de la...), présentent de 1000 à 400 orifices qui jouent ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble, désigne intuitivement une collection d’objets (que l'on appelle éléments...) ou séparément pour la production du fil.




La soie d'araignée

La soie de l'araignée, fine, éclatante comme l'or, ne pouvait manquer de tenter les amateurs. Bien des essais pour l'utiliser ont été (L'été est l'une des quatre saisons des zones tempérées, traditionnellement perçue comme la plus chaude.) faits depuis deux siècles: le premier remonte à l'année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la...) 1709. Ces essais ont été jusqu'ici, il faut le dire, presque infructueux.

Cela tient aux qualités mêmes de la matière (La matière est la substance qui compose tout corps ayant une réalité tangible. Ses trois états les plus communs sont...) qu'on met en oeuvre.

Le fil à soie de l'araignée, en raison de sa finesse extrême, est presque inutilisable pour la pratique industrielle. On le comprend sans peine, lorsqu'on songe que pour obtenir une livre de soie 3500 vers à soie suffisent et qu'il ne faut pas moins de 22 000 araignées. Elever 22 000 araignées, n'est pas un problème facile à résoudre, étant donné le caractère peu sociable de ces animaux qui se mangent, comme on dit, en famille !

On a vu pourtant figurer à l'Exposition de 1900, dans le pavillon de Madagascar, un ciel (Le ciel est l'atmosphère de la Terre telle qu'elle est vue par les êtres humains depuis le sol de la planète.) de lit en soie d'araignée. L'araignée qui la produit est la Nephila Madagascarensis, dite dans le pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de...) "Halabé". Mais l'énorme prix de revient d'une telle marchandise (Une marchandise est un produit de l'activité humaine, direct ou indirect, essentiellement déterminé à être un support à...) ne permettra pas de longtemps de se payer pareilles fantaisies.
Comment l'araignée fait sa toile

.
Dans nos habitations, dans nos jardins, partout se trouve la "toile" de l'araignée, tourment des ménagères soigneuses.

Cette toile vaut mieux que sa réputation. Admirez avec quel art, quelle heureuse appropriation des moyens et des lieux, elle est tissée. Il n'y a pas de soins que l'araignée ne prenne pour assujettir sa toile, la placer dans les conditions les plus favorables ; et souvent elle s'enquiert assez de l'état de l'atmosphère (Le mot atmosphère peut avoir plusieurs significations Smile pour tendre ou relâcher ses filets, lorsque le temps se charge (La charge utile (payload en anglais ; la charge payante) représente ce qui est effectivement transporté par un moyen de...) ou se radoucit.

La toile est tantôt verticale (La verticale est une droite parallèle à la direction de la pesanteur, donnée notamment par le fil à plomb.), tendue comme un rideau diaphane entre deux buissons, tantôt horizontale et relevée aux angles, on forme de hamac. Ou bien elle se compose de deux planches superposées, ou encore elle forme une sorte de housse qui entoure des branches entières (groseillier, etc.).

Rien de plus curieux que de voir travailler l'Epeire, l'araignée des jardins.

Juchée au sommet d'une branche, elle tourne son abdomen dans la direction du vent et "dévide" un fil qui vogue dans l'air et finit par se fixer. Le petit pont est-il solide ? L'araignée s'en assure en pesant dessus de tout son poids (Le poids d'un corps nu ou force de pesanteur est la force exercée sur un corps (de masse m) immobile dans le...), puis elle s'aventure le long de la voie aérienne, pour aller en reconnaître l'autre extrémité. Si tout va bien, elle enroule autour du premier une quantité (La quantité est un terme générique de la métrologie (compte, montant) ; un scalaire, vecteur, nombre...) d'autres fils, jusqu'à ce qu'il lui paraisse que la cordelette est assez solide pour supporter le faible poids de la toile.

Maintenant, il s'agit d'établir une communication (La communication concerne aussi bien l'homme (communication intra-psychique,interpersonnelle, groupale...) que l'animal...) avec le sol. Notre fileuse se jette du haut du pont, et dévale vers la terre, le long d'un nouveau fil qu'elle transforme en un petit cordeau (Le cordeau est un outil de jardin ou du bâtiment.), comme le précédent.

Voilà deux choses faites, mais que de travail encore ! L'araignée se recueille et semble réfléchir... Oh ! pas longtemps. Elle redescend, et au bas du fil de terre, au point G (voir la figure ci-contre) elle fait une sorte de noeud et remonte, tirant après elle un fil qu'elle va fixer au point I. Le cadre de la toile est fait. Il est, en général, triangulaire ; mais parfois aussi trapézoïdal: tout dépend de l'emplacement.

Remontant sur le pont, la petite bête calcule à peu près le centre du triangle (En géométrie euclidienne, un triangle est une figure plane, formée par trois points en général supposés non alignés, et...) - affaire de géométrie (Selon la définition donnée par Euclide dans ses Éléments, la géométrie serait la science mathématique des figures dans...) - et descend de nouveau du point L jusqu'au point M ; à cet endroit elle laisse une pelote de fils agglutinés à laquelle se rattacheront tous les rayons de la toile.

Ceux-ci sont faits les uns après les autres, dans un ordre déterminé qu'indiquent les lettres du schéma. L'araignée va toujours en croix, de N au centre, du centre à R, de R au centre, du centre à P, et ainsi de suite pour tous les rayons.

Il n'y a plus qu'à tracer le rayon circulaire, elliptique plutôt. Partant du centre, l'araignée passe d'un fil à l'autre, en s'arc-boutant (L'arc-boutant est un élément typique de l'architecture gothique. C'est un étai formé d'un arc en maçonnerie qui...) au moyen de ses pattes antérieures, jusqu'à ce qu'elle soit arrivée sur les bords du triangle.

Enfin, elle retourne au centre, en suivant le même chemin, et en recouvrant le fil d'une matière visqueuse qui retiendra plus sûrement la proie.

Ouf! La toile est terminée. L'araignée se place au centre. Malheur aux imprudents moucherons ! Parfois, désastre affreux, un des fils d'attache s'entortille autour du nez d'un promeneur, ou à l'extrémité d'une ombrelle ; ou bien deux moineaux qui se chamaillent passent au travers de la toile, à moins que ce ne soit une hirondelle à la poursuite d'un insecte.

Navrée, le ventre vide (Le vide est avant tout un concept philosophique. Il désigne l'absence de matière.), la pauvre araignée répare tant bien que mal les dégâts causés par les trouble-fête, ou recommence une nouvelle toile ; les moucherons du voisinage (La notion de voisinage correspond à une approche axiomatique équivalente à celle de la topologie. La topologie traite...), les petits papillons bleus vivront une heure (L'heure est une unité de mesure Smile de plus...

La toile est donc un piège perpétuel tendu aux moucherons insoucieux, aux mouches et autres insectes qui dévastent les fleurs et les légumes de nos jardins, les fruits de nos espaliers et de nos vergers. Toujours aux aguets, l'araignée se cache dans le voisinage de sa toile. La moindre secousse imprimée à ses filets la fait accourir: elle garotte l'insecte imprudent qui s'empêtre dans les mailles et le paralyse ou le tue en le serrant entre ses crocs venimeux.

La semaine prochaine: Les différentes araignées, les terriers...


typeDisp = "none";
for(i=1; i
Revenir en haut Aller en bas
ivanovitch
Administrateur de TSGE
Administrateur de TSGE


Masculin Cancer Nombre de messages 17452
Age 46
Localisation Savoie
Humeur Voyageuse

MessageSujet: Re: L'araignée   Lun 1 Déc 2008 - 13:34

Bonjour willy80 ! Smile

De quel endroit veux-tu nous parler ?

Cette partie du forum est dédiée à Google Earth.

On peut déplacer dans "discutons entre nous" / "divers" qui serait plus approprié.

Ça te va ?


                       
Répondre "je n'ai rien à cacher" en matière de vie privée revient à affirmer que l'on se fiche de la liberté d'expression parce que l'on n'a rien à dire. EDWARD SNOWDEN. 
Revenir en haut Aller en bas
http://bbs.keyhole.com/ubb/dosearch.php?Cat=&amp;amp;amp;For
willy80
Globe-Surfeur "Or" (niv 6)
Globe-Surfeur


Masculin Cancer Nombre de messages 8662
Age 70
Localisation valines _80210
Humeur curieux de tout
Emploi/Loisirs retraité

MessageSujet: Re: L'araignée   Lun 1 Déc 2008 - 14:11

ivanovitch oui d'accord je n'ai pas encore vu le salon discutons entre"/nous" divers"
oui il faut le déplacer merci
Revenir en haut Aller en bas
ivanovitch
Administrateur de TSGE
Administrateur de TSGE


Masculin Cancer Nombre de messages 17452
Age 46
Localisation Savoie
Humeur Voyageuse

MessageSujet: Re: L'araignée   Lun 1 Déc 2008 - 15:25

willy80 a écrit:
ivanovitch oui d'accord je n'ai pas encore vu le salon discutons entre"/nous" divers"
oui il faut le déplacer merci

C'est parti alors !

Arrow


                       
Répondre "je n'ai rien à cacher" en matière de vie privée revient à affirmer que l'on se fiche de la liberté d'expression parce que l'on n'a rien à dire. EDWARD SNOWDEN. 
Revenir en haut Aller en bas
http://bbs.keyhole.com/ubb/dosearch.php?Cat=&amp;amp;amp;For
willy80
Globe-Surfeur "Or" (niv 6)
Globe-Surfeur


Masculin Cancer Nombre de messages 8662
Age 70
Localisation valines _80210
Humeur curieux de tout
Emploi/Loisirs retraité

MessageSujet: Re: L'araignée   Jeu 18 Déc 2008 - 10:31

On a retrouvé une toile d'araignée vieille de 140 millions d’années...


Par Jean Etienne, Futura-Sciences


Les araignées ont appris à tisser des toiles plus tôt qu’on ne le pensait auparavant, comme en témoigne le fragment découvert emprisonné dans l’ambre et daté de 140 millions d’années.

Du plancton aux insectes, l'ambre, cette résine fossilisée a fait traverser des millions d'années à de multiples petits organismes animaux et végétaux. Parfois les paléobiologistes ont la chance de trouver des restes bien plus délicats. Identifié par Martin Brasier, de l’université d’Oxford, le fin réseau de soie emprisonné dans un bloc d’ambre démontre non seulement que les araignées étaient déjà capables de tisser des pièges circulaires, mais que les proies étaient suffisamment nombreuses pour justifier l’opération il y a 140 millions d’années.

L’époque se situe au Crétacé, alors que la Terre était peuplée de dinosaures. Quelques-uns s’étaient déjà envolés en devenant oiseaux, mais les plantes à fleurs restaient rares, et ne se répandront en abondance que quarante millions d’années plus tard en entraînant dans leur prolifération celle des insectes. Pourtant, le piège de soie était déjà prêt…

Le fragment d’ambre a été découvert par hasard il y a deux ans par un collectionneur de fossiles sur une plage de la côte sud de la Grande-Bretagne, puis examiné par Martin Brasier qui y a identifié la présence de fils minuscules d’environ 1 mm de long, parsemés au milieu de débris divers dont certains pourraient être de la soie brûlée.

« Ce que nous avons découvert ne peut être qu’une toile d’araignée circulaire fossilisée, rapporte Martin Brasier. Nous avons aussi trouvé des enchevêtrements de soie préservés dans l’ambre. C’est vraiment surprenant de trouver quelque chose d’aussi fragile conservé depuis tant de millions d’années ».

Des tisseuses au temps des dinosaures

Simon Braddy, de l’université d’Oxford, estime que la configuration des minuscules fragments démontre sans ambiguïté que les araignées tissaient déjà des toiles de forme circulaire au Crétacé antérieur, comme nos contemporaines. Soit une époque couvrant la période de -145,5 à -65,5 millions d’années, où dinosaures et petits mammifères se partageaient notre sol. Jusqu'à cette découverte, le plus ancien reste de toile connu, mis au jour au Liban, datait de 130 millions d’années.

Pourtant les araignées sont bien plus vieilles. Cousines des scorpions, elles sont comme eux des arachnides, un groupe d'arthropodes qui a arpenté les terres du globe il y a très longtemps. Le plus ancien scorpion connu devait être la terreur des terres émergées au Silurien inférieur il y a 435 millions d'années et seulement quelques millions d'années plus tard des araignées couraient sur leurs huit pattes.

En combien de temps ont-elles appris à tendre des pièges ? On ne le sait pas. Il est vrai que la recherche dans ce domaine avance lentement. La France ne compte actuellement qu’une dizaine de spécialistes des araignées, alias aranéides. Pourtant, dans ce pays, le poids de toutes les araignées (1.600 espèces) est du même ordre de grandeur que celui de la population humaine


Le bloc d'ambre fossile où sont nettement visibles les fragments de toile d'araignée découverts par le Pr. Brasier. Crédit Oxford University
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'araignée   Aujourd'hui à 3:54

Revenir en haut Aller en bas
 
L'araignée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
 
 
 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tout sur Google Earth :: Le village de TSGE (Option) :: Discutons entre-nous :: Divers-
 
 
Sauter vers: