Forum d'échanges consacré aux découvertes avec Google Earth/Maps
 
PortailAccueilGoogle EarthS'enregistrerCarte des membresRechercherAccès aux bonus du forumConnexionFAQ

Partagez | 
 
 
 Route 66 : parcours d'un mythe américain.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 11 ... 17  Suivant
AuteurMessage
ivanovitch
Administrateur de TSGE
Administrateur de TSGE
avatar

Masculin Cancer Nombre de messages 19120
Age 48
Localisation Savoie
Humeur Voyageuse

MessageSujet: Diana Krall Trio - Get Your Kicks On Route 66   Sam 6 Sep 2014 - 11:39

OWENMEANY a écrit:
Mais la grange n'a pas toujours été aussi rutilante: elle a même bien failli finir en ruine, ou détruite sans une restauration conséquente.
Ce qui aurait été finalement assez dans l'esprit de ce pays "neuf" que sont les États-Unis...


Pour nous accompagner pour la suite de la chevauchée fantastique (ça ne tiendra pas jusqu'à LA ceci dit !), un petit set de jazz qui pourrait tout à fait nous arriver dans les oreilles à l'occasion d'un arrêt dans un seack house :


EDIT :
https://youtu.be/Nc7idmQUgbE



                      
Répondre "je n'ai rien à cacher" en matière de vie privée revient à affirmer : "je me moque de la liberté d'expression parce que je n'ai rien à dire" ou "je me moque de la liberté de la presse parce que je n'ai rien à écrire". EDWARD SNOWDEN.


Dernière édition par ivanovitch le Dim 12 Juil 2015 - 18:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://bbs.keyhole.com/ubb/dosearch.php?Cat=&For
OWENMEANY
Modérateur de TSGE
Modérateur de TSGE
avatar

Masculin Cancer Nombre de messages 4523
Age 48
Localisation Lyon, France
Emploi/Loisirs photographie, pâtisserie

MessageSujet: Re: Route 66 : parcours d'un mythe américain.   Sam 17 Jan 2015 - 16:46

Joli tronçon de route à la sortie d'Arcadia, sous un magnifique ciel bleu.
On s'y attarde en mode "SV ,Pas à pas " on y croise de jolis véhicules et des motards cools et sans casque.
On est pas arrivés, c'est sûr...
mais comme on l'a dit en introduction, la route 66 est une destination en elle même.




35°38'37.49"N 97°25'27.99"W

Et pour rester dans le soda que l'on vient de quitter à Arcadia, un splendide camion Coca Cola.
Revenir en haut Aller en bas
ivanovitch
Administrateur de TSGE
Administrateur de TSGE
avatar

Masculin Cancer Nombre de messages 19120
Age 48
Localisation Savoie
Humeur Voyageuse

MessageSujet: Danforth and Kelly in Edmond, Arcadia, Oklahoma - Etats-Unis   Dim 12 Juil 2015 - 19:44

OWENMEANY page 05 a écrit:

"Bienvenus à Arcadia (Oklahoma), petite ville où il fait bon vivre"
35°41'11.22"N 97° 0'0.94"W


... et où il fait bon chasser visiblement.


Juste en faice du Round Barn :

35°39'43.47"N  97°19'33.01"W


                      
Répondre "je n'ai rien à cacher" en matière de vie privée revient à affirmer : "je me moque de la liberté d'expression parce que je n'ai rien à dire" ou "je me moque de la liberté de la presse parce que je n'ai rien à écrire". EDWARD SNOWDEN.
Revenir en haut Aller en bas
http://bbs.keyhole.com/ubb/dosearch.php?Cat=&For
gollum
Globe-Surfeur "Or" (niv 6)
Globe-Surfeur
avatar

Masculin Nombre de messages 13609
Localisation Gironde
Humeur Electron libre
Emploi/Loisirs Ne pas s'approcher, ruine dangereuse.

MessageSujet: Re: Route 66 : parcours d'un mythe américain.   Lun 13 Juil 2015 - 9:23

Un beau topic, pour un beau sujet que demeure la mythique route 66.

Merci, ça fait du bien! Wink



-
Revenir en haut Aller en bas
OWENMEANY
Modérateur de TSGE
Modérateur de TSGE
avatar

Masculin Cancer Nombre de messages 4523
Age 48
Localisation Lyon, France
Emploi/Loisirs photographie, pâtisserie

MessageSujet: Re: Route 66 : parcours d'un mythe américain.   Lun 13 Juil 2015 - 13:30

Merci ivanovitch et gollum.
La route va reprendre cet été, promis.
Elle est longue mais magnifique. J'aime ce topic.
Avec peut-être une surprise à la clé.

A bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
ivanovitch
Administrateur de TSGE
Administrateur de TSGE
avatar

Masculin Cancer Nombre de messages 19120
Age 48
Localisation Savoie
Humeur Voyageuse

MessageSujet: Re: Route 66 : parcours d'un mythe américain.   Mar 14 Juil 2015 - 15:52

OWENMEANY a écrit:
Avec peut-être une surprise à la clé.
Avec un Owen dégustant les meilleurs burgers de la route ?  Ange jocolor


Alors, pas d'hésitations ! Wink Very Happy


                      
Répondre "je n'ai rien à cacher" en matière de vie privée revient à affirmer : "je me moque de la liberté d'expression parce que je n'ai rien à dire" ou "je me moque de la liberté de la presse parce que je n'ai rien à écrire". EDWARD SNOWDEN.
Revenir en haut Aller en bas
http://bbs.keyhole.com/ubb/dosearch.php?Cat=&For
OWENMEANY
Modérateur de TSGE
Modérateur de TSGE
avatar

Masculin Cancer Nombre de messages 4523
Age 48
Localisation Lyon, France
Emploi/Loisirs photographie, pâtisserie

MessageSujet: Un sujet sportif SUR LA ROUTE 66   Ven 31 Juil 2015 - 0:08

Quelques kilomètres plus loin, au bord de la route 66,  se dessine une drôle de forme sous GE...alors que sous Street View, on ne voit encore que des champs.


35°39'22.83"N 97°20'52.19"W


Si j'étais plus rapide et si j'étais passé ici ne serait-ce que 4 ans plus tôt, je n'aurais vu que cela:


En passant ici en 2012, j'aurais peut-être été intrigué par ces travaux de construction en pleins champs.



Mais que peut-on bien construire ici, quasiment au milieu de nulle part, sur une route 66 désertique, entre Arcadia (très joli village au demeurant, et on l'a vu) et Edmond, le prochain qu'on s'arrêtera visiter ( ou pas), d'ici le prochain post.
Il faut vraiment faire quelques recherches pour identifier les lieux,
et découvrir qu'il s'agit:

du Complexe sportif de Softball de Edmond.

Edmond 66 Park
Post Rd
Rte 66
Edmond, OK 73007
États-Unis



SOURCE
ici en construction.



SOURCE
et ici tout neuf, rutilant.


Le Softball, c'est comme le Baseball, mais les règles différent quelque peu.
Pour les européens, c'est un sport exotique (chiant), avec une batte et une balle, un lanceur, un receveur, des mecs qui courent pour marquer des points jusqu'à ce qu'un joueur intercepte la baballe.
Ce fut quand même un sport olympique jusqu'en 2008.
wikipédia

Le complexe en question est construit sur le trajet de la route 66, sciemment, avec la volonté architecturale de s'influencer de la route mythique, un peu dans le même esprit que pour le restaurant Pop's, dernier lieu visité, à quelques kilomètres plus loin.
Sa construction fut décidée en 2000 ! Le projet aboutit en 2012, à la baisse. A l'origine, 8 terrains devaient être construits. Finalement, on n'en trouvera que 4.


SOURCE
Bon et ce qui est sympa aussi, c'est que les jeunes (et jolies) étudiantes américaines y jouent aussi au softball: elles ne sont pas obligées de jouer les pom pom girls de service pour soutenir l'équipe de machos garçons.
Revenir en haut Aller en bas
OWENMEANY
Modérateur de TSGE
Modérateur de TSGE
avatar

Masculin Cancer Nombre de messages 4523
Age 48
Localisation Lyon, France
Emploi/Loisirs photographie, pâtisserie

MessageSujet: Re: Route 66 : parcours d'un mythe américain.   Sam 1 Aoû 2015 - 2:30

SOURCE


Nous arrivons à Edmond, Ok, énorme bourgade résidentielle et aisée (90000 habitants, 3% de chômage), à la périphérie Nord de la capitale de l'Oklahoma.
"Un chouette coin où grandir".



35°38'58.79"N 97°25'19.05"W

Où il fait surtout bon s'entasser entre gens fortunés, façon gates communities, une vision très américaine du bonheur.

En guise de comité d'accueil, une croix blanche géante nous domine à L'entrée , qui marque l'emplacement du "campus" d'une secte église du Christ locale, la lifechurch.tv.

Pour connaitre un peu mieux cette église, il faut contacter le fort sympathique pasteur du campus, Tchad Missildine.
Sinon,  faites comme moi, passez vite votre chemin.

SOURCE


Le changement est brutal, après une longue virée champêtre, rurale, on retrouve l'ambiance autoroutes, qu'on ne sait même plus sur quelle interstate on roule (35, puis route 66, puis 44, ainsi de suite  scratch ), avec gros trafic et avec les commerces qui vont bien jusqu'à Oklahoma City(concessionnaires autos, franchises d’hôtels, etc...
35°38'56.15"N 97°25'30.72"W

J'aime bien ce drôle de Truck blanc et gris qui file à toute allure.

à suivre...
Revenir en haut Aller en bas
OWENMEANY
Modérateur de TSGE
Modérateur de TSGE
avatar

Masculin Cancer Nombre de messages 4523
Age 48
Localisation Lyon, France
Emploi/Loisirs photographie, pâtisserie

MessageSujet: Re: Route 66 : parcours d'un mythe américain.   Dim 2 Aoû 2015 - 1:17

Oklahoma City

Oklahoma City est la capitale de l’État de l’Oklahoma, aux États-Unis. C’est le siège du comté d'Oklahoma.
Oklahoma City est la 28ᵉ plus grande ville du pays et la plus grande ville de l'état devant Tulsa.

35°30'3.93"N 97°32'2.60"W

Moad Bros, 3114 N. Classen Blvd.

SOURCE
Quelques buildings sont assez impressionnants, nous iront les voir de plus près.

35°27'56.57"N 97°30'1.83"W

Un rapide repérage m'a enthousiasmé.
Il y a tant de choses à découvrir ici study que la visite risque de durer. N'étant pas pressé, je vais d'abord chercher un endroit où dormir:sleep: et manger Santé , histoire de rendre agréable le séjour dans la capitale du nouveau siècle (comme on surnomme OKcity ici).
Revenir en haut Aller en bas
OWENMEANY
Modérateur de TSGE
Modérateur de TSGE
avatar

Masculin Cancer Nombre de messages 4523
Age 48
Localisation Lyon, France
Emploi/Loisirs photographie, pâtisserie

MessageSujet: Re: Route 66 : parcours d'un mythe américain.   Sam 8 Aoû 2015 - 1:14

Où Oklahoma city devint une ville en une après midi...mais où Guthrie (qu'on visitera) devint en premier la "capitale" choisie des territoires colonisés.


SOURCE
Le 22 avril 1889 est le jour de l'une des plus grandes spoliations de terre jamais organisées légalement de tous les temps.

50 000 fermiers, employés, maquereaux, bandits, cordonniers, crève-la-faim, cow-boys, spéculateurs... s'abattent comme un vol de sauterelles sur un territoire indien ancestral avec la bénédiction du gouvernement des États-Unis. La distribution de 800 000 hectares généreusement offerts par l'État américain va se jouer à la course à chevaux.

Quand ils s'élancent à bride abattue, ces milliers d'hommes et de femmes poussés par la pauvreté et l'espérance d'une vie meilleure n'auront pas une pensée pour les Indiens qu'ils s'apprêtent à dépouiller de leur territoire. Ils n'ont qu'un seul objectif en tête : mettre la main sur un lopin de terre pour nourrir leur famille.

Le principe du Land Run est simple
: les premiers arrivés seront les premiers servis. Chacun a le droit de s'emparer d'un carré de terre de 160 acres (64 hectares).


Quand, sept semaines plus tôt, le président américain signe le décret autorisant l'opération, des milliers d'hommes en chariot, en train, à cheval et même à pied convergent vers le territoire de l'Oklahoma. Ils viennent du Nord, du Sud, de l'Est et de l'Ouest pour s'entasser en bordure de la terre promise dans l'attente du signal. À Fort Reno, les soldats font mettre sur une même ligne quelque 10 000 colons qui s'élancent droit devant eux quand le coup de canon retentit à midi.

SOURCE

C'est une mêlée indescriptible. Des centaines de fouets claquent simultanément pour stimuler les chevaux attelés aux buggys et aux chariots. Les cavaliers pressent leurs éperons contre le ventre de leur monture. Ceux qui n'ont que leurs pieds pour avancer se motivent mentalement. La journée sera dure.

Les centaines de chariots bâchés d'une toile blanche soulèvent un nuage de poussière rose qui enveloppe la masse grouillante. Fini, les sourires, chacun est tendu vers son eldorado. Les amis n'existent plus, il faut avancer, c'est une question de vie ou de mort. Parmi les conducteurs de chariots, quelques femmes se sont glissées, ce ne sont pas les moins déterminées. On aperçoit également quelques Noirs, mais très peu. Cette même ruée frénétique observée à Fort Reno se répète tout autour du territoire.

SOURCE

À Caldwell, c'est aussi dix mille pionniers qui s'élancent avec avidité. Oublié, l'atmosphère de franche camaraderie de la veille. Dans le camp improvisé, on avait organisé des parties de base-ball, d'autres se défiaient à la course à pied. Certains préféraient assister à un service religieux organisé par des pasteurs. Durant toute la nuit, on avait bu et chanté autour des feux de camp "Oh, Joe, here's your mule".

Ce jour là, on tuerait père et mère pour s'emparer d'un coin de terre afin d'y faire pousser des haricots ou paître un troupeau de vaches. Le 18 mai, le journaliste William Willard Howard publie un article relatant avec enthousiasme cette journée : "Avec son aspect pittoresque, la ruée sur la frontière à midi, le jour de l'ouverture, devrait rester dans l'histoire comme l'un des événements les plus marquants de la civilisation occidentale."

Tous ne veulent pas se faire fermiers, beaucoup guignent un emplacement dans les futures villes. Ils veulent un terrain pour ouvrir un bar, fonder une banque, créer un magasin général. Ils rêvent de devenir shérif, barbier, pute ou encore journaliste. Ils plantent donc leurs jalons dans les sites réservés. Ainsi, la ville de Guthrie surgit du néant en un après-midi. Les rues sont tracées, les lots sont revendiqués et une municipalité est même désignée. Quand la nuit s'abat sur la cité fantôme, dix mille feux s'allument, représentant autant de foyers. Il en va ainsi à Norman, Oklahoma City et Kingfisher.


SOURCE

Tous n'ont pas attendu le signal pour s'élancer dans la réserve. Un grand nombre de tricheurs se planquent sur place depuis plusieurs jours en tentant d'échapper aux ratissages des soldats. On les appelle les "sooners", un surnom qui restera aux habitants de l'Oklahoma. La confrontation entre les "boomers" (ceux qui sont partis au signal) et les "sooners" (ceux qui ont précédé le signal) déclenchera nombre de bagarres et de procès.

Au cours des années suivantes, cinq autres ruées sont organisées par le gouvernement américain, poursuivant le dépeçage de cette réserve indienne où trente tribus (cherokee, creek, cheyenne, comanche, apache, chickasaw, choctaw, séminole...) chassées du reste du continent nord-américain avaient trouvé refuge depuis 1817. En 1905, les Blancs se sont emparés de la quasi-majorité des terres. Deux ans plus tard, le 16 novembre 1907, le territoire de l'Oklahoma entre dans l'union en tant que 46e État.

Bibliographie (en anglais) pour cet article:
okhistory.org
the land rush de WWHoward
History.com


Dernière édition par OWENMEANY le Sam 8 Aoû 2015 - 11:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mac Cany
Globe-Surfeur "Or" (niv 6)
Globe-Surfeur
avatar

Masculin Nombre de messages 7269

MessageSujet: Re: Route 66 : parcours d'un mythe américain.   Sam 8 Aoû 2015 - 8:33

Salut

Merci Owenmeany !
L'histoire des US bien que récente est par moment surprenante .
Je n'ai trouvé que 2 films qui ont relaté cette " land run " , Cimarron ( 1931 ) de Wesley Ruggles et Far and away ( 1992 ) de Ron Howard mais il me semble qu'il y en a d'autres .
Revenir en haut Aller en bas
jmst
Globe-Surfeur "Or" (niv 5)
Globe-Surfeur
avatar

Masculin Nombre de messages 6881
Localisation suisse

MessageSujet: Re: Route 66 : parcours d'un mythe américain.   Sam 8 Aoû 2015 - 9:03

Mac Cany a écrit:
Salut

Merci Owenmeany !
L'histoire des US bien que récente est par moment surprenante .
Je n'ai trouvé que 2 films qui ont relaté cette " land run " , Cimarron ( 1931 ) de Wesley Ruggles et Far and away ( 1992 ) de Ron Howard mais il me semble qu'il y en a d'autres .

Il y a celui-ci et 9 épisodes



Revenir en haut Aller en bas
Mac Cany
Globe-Surfeur "Or" (niv 6)
Globe-Surfeur
avatar

Masculin Nombre de messages 7269

MessageSujet: Re: Route 66 : parcours d'un mythe américain.   Sam 8 Aoû 2015 - 9:26

Ben oui c'est celui de Ron Howard découpé en 9 parties , je vois pas trop ...
Revenir en haut Aller en bas
OWENMEANY
Modérateur de TSGE
Modérateur de TSGE
avatar

Masculin Cancer Nombre de messages 4523
Age 48
Localisation Lyon, France
Emploi/Loisirs photographie, pâtisserie

MessageSujet: Monument LAND RUN, Oklahoma City   Sam 8 Aoû 2015 - 15:49

LAND RUN : Le monument du centenaire.
Oklahoma City

Depuis 2003 jusqu'à ce jour, un monument gigantesque est lentement érigé à Oklahoma City pour célébrer l'évènement fondateur de la ville.
Constitué de plusieurs statues de bronze de taille humaine, ce sera quelque chose d'unique au monde et comptera une fois terminé 24 chevaux ou attelages représentatifs des "véhicules" utilisés pour la course.
On y découvre en se promenant parmi les statues gigantesques et très détaillées , un soldat muni d'un canon donnant le coup d'envoi, le convoi en mouvement , le passage d'un guet...
SOURCE


SOURCE


SOURCE (ainsi que de nombreuses autres magnifiques photos)




Une petite vidéo pour se faire une idée de la taille des statues.

35°27'39.27"N 97°30'20.68"W

Le monument est implanté dans le quartier ravagé de Downtown, au Sud de la City. 
Quasiment un terrain vague pour l'instant, coincé entre l'interstate 40 au sud et une route Est-Ouest en cours de destruction au Nord.
Pas de vue en Street View, pour le moment, ou alors à distance.

35°27'41.36"N 97°30'17.39"W

35°27'40.21"N  97°30'20.47"w

On parle toujours de la construction du site en 2015 sur Internet. On est en pleine actualité sur TSGE. Very Happy



Dernière édition par OWENMEANY le Sam 17 Déc 2016 - 22:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
OWENMEANY
Modérateur de TSGE
Modérateur de TSGE
avatar

Masculin Cancer Nombre de messages 4523
Age 48
Localisation Lyon, France
Emploi/Loisirs photographie, pâtisserie

MessageSujet: Livestock Market (Marché aux bestiaux), Oklahoma City, Route 66   Sam 8 Aoû 2015 - 18:44

Oklahoma City Livestock Market


En banlieue, au sud-ouest du centre, se trouve le Oklahoma City Livestock Market. (çà veut dire foire aux bestiaux en bon français)
L'une des plus grandes ventes aux enchères de bétail du pays, le rendez-vous des cow-boys, des vrais !

35°27'12.06"N 97°33'25.73"W


A l'entrée.

Le même portique, du côté sortie, qui remercie d'avoir fait affaire ici.





SOURCE

Les animaux piaffent et se bousculent à perte de vue.
Les cow-boys passent à cheval dans les allées , poussant des lots de dix, vingt ou trente bêtes qui sont pesées avant de pénétrer dans l’arène.
Dès qu'elles y sont, le poids du troupeau s'affiche .
Une cinquantaine d'acheteurs , dispersés sur les gradins les jugent en moins de dix secondes et l'affaire est adjugée conclue en moins de deux minutes.
De 10 à 15 000 bêtes sont ainsi vendues chaque jour et sans être Wall Street, de véritables fortunes circulent ici. A raison de 400 kg par bête, à 80 cents la livre, environ 10 Millions de dollars changent de mains tous les jours.

Bon, et les bétaillères ont quand même plus d'allure que les nôtres, en Europe.


Dernière édition par OWENMEANY le Mer 12 Aoû 2015 - 23:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Route 66 : parcours d'un mythe américain.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Route 66 : parcours d'un mythe américain.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
 
 
 
Sujets similaires
-
» Aurora avion secret mythe ou réalité?
» Le mythe du jardin d'Eden
» Le dragon est-on bien sûr qu’il s’agit d’un mythe?
» Parcours de Découverte des Formations et des Métiers
» OVNI dans le ciel américain (météorite)
Page 6 sur 17Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 11 ... 17  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tout sur Google Earth & Maps :: Google Earth :: Sujets thématiques :: Nos grands voyages virtuels.-
 
 
Sauter vers: