Forum d'échanges consacré aux découvertes avec Google Earth/Maps
 
PortailAccueilGoogle EarthS'enregistrerCarte des membresRechercherAccès aux bonus du forumConnexion

Partagez | 
 
 
 l'armée disparue de Cambyse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
xav31
Globe-surfeur "Argent"
Globe-surfeur
xav31

Masculin Nombre de messages 858
Localisation 65310/66750
Humeur optimiste
Emploi/Loisirs doux farniente & TSGE

l'armée disparue de Cambyse Empty
MessageSujet: l'armée disparue de Cambyse   l'armée disparue de Cambyse EmptySam 11 Déc 2010 - 18:18

l'armée disparue de Cambyse Site_a10

24°26'20.09"N 27°38'56.15"E




nombreux sont les chercheurs ou Aventuriers a la recherche de l'armée disparue de Cambyse ..sans succés

certains avance même quelle a été engloutie par un deluge d'eau dans la mer de sable

les jarres (ou ce qu'il en reste) d'Abu Ballas seraient un point de ravitaillement en eau

une enigme comme on aime ..pleine de suppositions et de rêves

Les soldats auraient marché durant 7 jours dans le désert et aurait trouvé une “oasis” (Al-Khargha probablement : http://fr.wikipedia.org/wiki/Al-Kharga ).

Après leur départ, pfuit ! Disparue !

Hérodote avait écrit :

Un vent s'était levé depuis le sud, fort et meurtrier, apportant de vastes colonnes tourbillonnantes de sables qui ont enseveli les troupes et les ont fait disparaître.

Cette histoire avait disparu depuis l'antiquité car aucune trace des soldats n'avait jamais été retrouvée et on a pensé qu'il s'agissait plutôt d'une légende.

Une équipe d'archéologues de l'université de Varese en Italie affirme avoir retrouvé les restes de la mythique armée perdue du roi perse Cambyse II,
disparue dans les sables du désert égyptien en 525 av JC.

On ne sait pas grand-chose de l'incident, qui a été rapporté par Hérodote.

Selon celui-ci, Cambyse détacha 50.000 hommes pour traverser le désert et atteindre l'oasis du temple de Jupiter Ammon (Siwa, en Egypte) avec comme mission la destruction du temple et de ses prêtres.

Mais aucun soldat ne revint vivant à Thèbes, l'armée disparut, ensevelie sous le sable par le vent violent du désert.
Jamais aucune trace n'avait été retrouvée, et sans plus de preuves, l'armée perdue était reléguée au rang des inventions du père de l'Histoire.

Aujourd'hui deux archéologues italiens, les frères Angelo et Alfredo Castiglioni, ont officiellement présenté les résultats de treize années de recherche et cinq expéditions dans le désert:
l'armée perdue de Cambyse est bien là, des centaines de squelettes blanchis par le soleil, visibles au gré du mouvement des dunes, à une soixantaine de kilomètres au nord de l'oasis où ils voulaient se rendre.