Forum d'échanges consacré aux découvertes avec Google Earth/Maps
 
PortailAccueilGoogle EarthS'enregistrerCarte des membresRechercherAccès aux bonus du forumConnexionFAQ

Partagez | 
 
 
 A la découverte des mémoriaux et cimetières militaires
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
willy80
Globe-Surfeur "Or" (niv 6)
Globe-Surfeur
avatar

Masculin Cancer Nombre de messages 8956
Age 72
Localisation valines _80210
Humeur curieux de tout
Emploi/Loisirs retraité

MessageSujet: A la découverte des mémoriaux et cimetières militaires   Mar 4 Oct 2011 - 14:01

Mémorial Australien le Hamel Somme
49°53'55.41''N 2°34'52.41''E


The Australian Corps Memorial Park est situé sur le sommet d'une colline à l'est de Le Hamel village au sud de la Somme.
Le parc mémorial commémore plus de 100.000 Australiens qui ont servi
avec le Corps australien en France pendant la Première Guerre mondiale. The Australian Corps a été créé en 1917. Il comprend cinq divisions australiennes qui ont vu le service en Belgique et en France de 1916 à 1918. Le mémorial est situé sur le site de l'objectif final de la bataille de Hamel le 4 Juillet 1918. Il s'agissait de la première attaque planifiée et menée par le général Sir John Monash, commandant du Corps d'armée australien.
La Memorial Le terrain sur lequel le parc mémorial se trouve était un cadeau pour le peuple australien par le gouvernement de la France. Il a été donné à l'occasion du 80 e
anniversaire de la bataille de Hamel, qui a marqué le début de la marée
pour les Alliés après la période difficile pendant les mois de Mars et
Avril 1918, suite à l'avance allemande autant que Villers-Bretonneux à
leur fonctionnement Michael offensive.


Le mémorial est construit comme trois blocs de granit courbe situé dans un demi-cercle. L'insigne des Forces australien est dans le bloc central.
Un discours de Georges Clémenceau se trouve en anglais et en français
sur chacun des blocs à gauche et à droite du bloc central.
Nouvelle inauguration officielle

Le Parc Mémorial australien de Corps à Le Hamel a été officiellement inauguré de nouveau le 8 Novembre 2008 par Son Excellence Mme Quentin Bryce, AC, gouverneur général du Commonwealth d'Australie.
Le mémorial est entretenu par la Commission des sépultures de guerre du Commonwealth.


Le long du chemin d'accès aux visiteurs du mémorial voir de nombreux
panneaux d'information avec du texte, des cartes et des illustrations
pour raconter l'histoire de la bataille réussie de Hamel de dix
bataillons australiens et des unités américaines joints dans les
premières heures du matin du 4 juillet 1918.
Suite et lien:ici

Photos personnelles willy80



















Dernière édition par willy80 le Mar 14 Mai 2013 - 16:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
willy80
Globe-Surfeur "Or" (niv 6)
Globe-Surfeur
avatar

Masculin Cancer Nombre de messages 8956
Age 72
Localisation valines _80210
Humeur curieux de tout
Emploi/Loisirs retraité

MessageSujet: Mémorial Australien le Hamel Somme + Mémorial de Thiépval Somme   Mer 5 Oct 2011 - 11:21

Mémorial de Thiépval Somme 50°03'01.77''N 2°41'11.13''E




 

Mémorial Franco-Britannique




   


A Thiepval, le Mémorial franco-britanniqueporte sur ses piliers l'inscription de 73 367 disparus britanniques et sud-africains et qui n'ont pas de sépultures connues...

À Thiepval, le Mémorial franco-britannique, à l'architecture impressionnante (45 mètres de haut) oeuvre de l'architecte Sir Edwin Lutyens,
est visible à des kilomètres à la ronde. Il porte sur ses piliers
l'inscription de 73 367 disparus britanniques et sud-africains tombés
entre juillet 1915 et mars 1918 et qui n’ont pas de
sépultures connues. Une inscription orne cet arc de triomphe : "Aux
armées françaises et britanniques, l'Empire britannique reconnaissant".

lien:ici

                                 Panoramio photo personnelle
(willy80)



Dernière édition par willy80 le Mar 14 Mai 2013 - 17:21, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
willy80
Globe-Surfeur "Or" (niv 6)
Globe-Surfeur
avatar

Masculin Cancer Nombre de messages 8956
Age 72
Localisation valines _80210
Humeur curieux de tout
Emploi/Loisirs retraité

MessageSujet: Monuments à la 1ère Division Amèricaine Cantigny Somme   Mer 5 Oct 2011 - 17:32

Monuments à la 1ère Division Amèricaine Cantigny Somme
49°39'47.69''N 2°29'27.29''E

La bataille de Cantigny, qui se déroule du 28 au 31 mai 1918, reste
extrêmement importante dans l'histoire des Etats-Unis car elle est la
première bataille américaine majeure de la Grande Guerre.
La bataille de Cantigny a aidé à contenir les offensives allemandes du
printemps 1918, a redonné confiance au moral des Alliés et a démontré
l'aptitude au combat du soldat américain.

Le général John J. Pershing écrit "C'était
une question de fierté pour la Force Expéditionnaire Américaine que les
troupes de cette division, dans leur première bataille... affichent la
force morale et le courage de vétérans, tiennent le terrain gagné, et
refusent à l'ennemi le plus petit avantage
". Plus de 1 000 soldats américains ont été mis hors de combat durant cette bataille dont 199 sont morts.

A Cantigny, la 1ère Division débute une série de succès américains
puissamment amplifiée par l'héroïque position des 2e et 3e Divisions US
le long de la Marne, quelques jours plus tard. Avec près d'un million
d'Américains en France à cette période, le moral des Alliés allait
changer, passant d'un esprit défaitiste à la certitude de la victoire
prochaine.

Cantigny est la première bataille de la 1ère Division américaine (de nos
jours la 1ère Division d'Infanterie) qui se distinguera encore en 1944,
pendant l'assaut, le 6 juin, sur la plage d'Omaha Beach en Normandie.
De nombreux Américains célèbres ont servi à Cantigny, dont George C.
Marshall, chef d'état-major de l'armée durant la Seconde Guerre mondiale
puis Secrétaire à la Défense et aux Affaires Etrangères et qui mettra
en place le Plan Marshall.

Robert R. Mc Cormick, propriétaire du journal le Chicago Tribune,
changera à son retour aux Etats-Unis le nom de sa propriété pour
l'appeler Cantigny. A son décès, cette propriété sera transformée en un
parc ouvert au public pour respecter ses dernières volontés, ainsi
qu'une fondation qui porte son nom et un musée dédié à l'histoire de la
1ère Division, de 1917 à nos jours, à Wheaton dans l'Illinois.

Plusieurs monuments rappelant ces faits d'armes se dressent aujourd'hui à
Cantigny, dans la Somme. Un petit musée privé renfermant les vestiges
de cette bataille est également visible sur rendez-vous.
source

Mémorial U S lieu de la bataille de Cantigny Somme

49°39'33.50''N 2°30'05.64''E


Panoramio photos personnelles (willy 80)

panoramio photos personnelles




Dernière édition par willy80 le Mar 14 Mai 2013 - 17:26, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
willy80
Globe-Surfeur "Or" (niv 6)
Globe-Surfeur
avatar

Masculin Cancer Nombre de messages 8956
Age 72
Localisation valines _80210
Humeur curieux de tout
Emploi/Loisirs retraité

MessageSujet: 0ssuaire et cimetière de Douaumont Meuse   Jeu 6 Oct 2011 - 12:00

Ossuaire et cimetière de Douaumont 49°12'25.59''N 5°25'29.86''E


[

L'ossuaire de Douaumont est une nécropole nationale située sur le territoire de la commune française de Douaumont, en Lorraine.

Le monument fut créé après la bataille de Verdun. Il abrite un cloître long de près de 137 mètres avec des tombeaux pour environ 130 000 soldats inconnus, allemands et français, indéfectiblement entremêlés. En face de l'ossuaire se trouve un immense cimetière composé de plus de 16 000 tombes de soldats français.

La bataille de Verdun, 21 février 1916 - décembre 1916, a constitué 300 jours et 300 nuits de combats acharnés et effroyables, où environ 300 000 soldats français et allemands ont été portés disparus.


C'est l'œuvre des architectes Léon Azéma, Max Edrei et Jacques Hardy.

La tour (Tour des Morts), haute de 46 mètres, offre à son sommet une vue panoramique sur les champs de batailles avec une table d'orientation. Toujours à son sommet, le bourdon de la Victoire résonne aux cérémonies importantes et le phare, lanterne des morts, rayonne sur le champ de bataille et porte jusqu'à l'horizon le souvenir des événements douloureux

Le bâtiment de l'ossuaire de Douaumont représente pour certains une épée enfoncée en terre jusqu'à la garde,
dont seule émerge la poignée servant de lanterne, pour d'autres un
obus. Une carte présentant une maquette du projet pour lever des fonds
par souscription pour sa construction décrit le bâtiment comme suit : « La
ligne droite du bâtiment voulue par les architectes et couronnant le
grand Cimetière national de 20 000 tombes et plus de Héros identifiés,
symbolise la Digue que les héroïques Défenseurs de Verdun ont opposée avec leurs poitrines à l'avance de l'ennemi. »
Le cloître est long de 137 mètres ; on y trouve les 46 tombeaux abritant les restes de nombreux soldats. Ces tombeaux recouvrent les cuves de 14 m³
où sont déposés les restes de 130 000 soldats inconnus sans distinction
de nationalité, où les familles peuvent se recueillir et prier pour
leurs morts. Les noms inscrits sur le mur au-dessus des tombeaux
correspondent aux zones de combats où les soldats sont tombés.

Sur la voûte, chaque pierre gravée représente le nom d'un soldat
disparu, ou d'une association d'anciens combattants. Il y a aussi des
pierres rendant hommage aux soldats tombés pendant la Seconde Guerre mondiale et les guerres d'Indochine et d'Algérie.

Au premier étage se trouve le musée de guerre qui comporte des
reliques des villages détruits, des vues stéréoscopiques en relief du
champ de bataille, ainsi que de nombreuses armes. On peut notamment
trouver un mortier allemand de 76 mm en parfait état de conservation, le « Minenwerfer », classé monument historique.

En contrebas de l'ossuaire, le « Cimetière national », qui s'étend sur 144 380 m², contient 16 142 tombes de soldats français identifiés, dont 592 tombes de soldats musulmans, orientées vers la Mecque Le général Anselin, tué le 24 octobre 1916, occupe au centre l'emplacement souhaité par le maréchal Pétain.

Le président Jacques Chirac y a inauguré un monument à la mémoire des soldats musulmans en juin 2006 celui-ci se trouve à l'est du cimetière. Un mémorial consacré aux soldats de confession juive avait été édifié en 1938à l'ouest du cimetière.
Un timbre français de 0,53 €, émis par La Poste en 2006, évoque l'ossuaire. Il a été réalisé d'après une maquette du dessinateur de timbres René Quillivic.

Lien:ici

panoramio

panoramio

panoramio

panoramio

panoramio

panoramio

panoramio

Lieu de mémoire à visiter


Dernière édition par willy80 le Mar 14 Mai 2013 - 17:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
djn06
(VIP) Membre très important
(VIP) Membre très important
avatar

Masculin Lion Nombre de messages 9042
Age 55
Localisation Annemasse (74)
Humeur Zen
Emploi/Loisirs dessinateur

MessageSujet: Re: A la découverte des mémoriaux et cimetières militaires   Jeu 6 Oct 2011 - 21:24

Very Happy j'ai fait l'armée à Verdun, obligé d'y passer .. (82-02 150 RI, Chef de char..)

pour les souvenirs
Revenir en haut Aller en bas
willy80
Globe-Surfeur "Or" (niv 6)
Globe-Surfeur
avatar

Masculin Cancer Nombre de messages 8956
Age 72
Localisation valines _80210
Humeur curieux de tout
Emploi/Loisirs retraité

MessageSujet: Re: A la découverte des mémoriaux et cimetières militaires   Jeu 6 Oct 2011 - 21:47

CHEF
Revenir en haut Aller en bas
willy80
Globe-Surfeur "Or" (niv 6)
Globe-Surfeur
avatar

Masculin Cancer Nombre de messages 8956
Age 72
Localisation valines _80210
Humeur curieux de tout
Emploi/Loisirs retraité

MessageSujet: Mémorial Terre- Neuvien de Beaumont-Hamel Somme   Sam 8 Oct 2011 - 10:47

Mémorial Terre-Neuvien de Beaumont-Hamel Somme
50°04'24.61''N 2°38'52.18''E




A Beaumont-Hamel, le Mémorial Terre-Neuvien commémore l'engagement du régiment Terre-Neuvien. Il donne une vision émouvante et réaliste avec un réseau de tranchées...

Cette commune regroupe les villages de Beaumont, Gare-de-Beaucourt et Hamel. Ces villages étaient situés à l'arrière immédiat des lignes allemandes. Terre-Neuve
était à l'époque de la guerre, une colonie britannique et à ce titre,
comme tous les autres pays de l'Empire avait levé une armée de
volontaires.

Le 1er juillet 1916, à 9h, les hommes du régiment terre-neuvien,
à peine sortis de leurs tranchées, se trouvèrent pris sous le feu de
mitrailleuses allemandes. Une demi-heure plus tard, ils n'étaient plus
que 68 valides. Tous les officiers avaient été tués ou blessés.
Proportionnellement aux effectifs engagés, cette action fut l'une des
plus meurtrières de l'offensive de la Somme.
A Beaumont-Hamel, le mémorial terre-neuvien donne une
vision émouvante et réaliste des batailles grâce à un réseau de
tranchées admirablement bien conservé. Dû à l'architecte-paysagiste
Rodolphe Cochius, le parc s'étend sur 30 hectares et fut inauguré en
1925.
A l'entrée, le monument à la 29e division à laquelle appartenait le régiment Terre-Neuvien. Un chemin conduit à la table d'orientation, au sommet de la butte du Caribou, appelée ainsi car elle est couronnée d'une statue de caribou en bronze, insigne du Royal Newfoundland Regiment,
oeuvre du sculpteur anglais Basil Gotto, pointant en direction de
l'ennemi, d'où une vue d'ensemble sur tout le champ de bataille permet
la comprehénsion du "système" des tranchées.

Trois plaques de bronze scellées à la base de la butte font office de
mémorial national aux disparus où figurent les noms de 820 membres du Royal Newfoundland Regiment, de la Newfoundland Royal Naval Reserve et de la marine marchande qui ont donné leur vie au cours de la Première Guerre mondiale et dont le lieu de sépulture est inconnu.

Un seul arbre a échappé à la dévastation du lieu : c'est le squelette de
"l'arbre du danger", ainsi nommé parce que situé à un point
d'observation particulièrement exposé. La 1ère ligne allemande passait
au fond du parc, près de la statue de l'Ecossais en kilt de la 51ème
division des Highlands qui s'empara de la position ennemie le 13
novembre 1916.Un centre d’interprétation complète la visite. Il explique
la situation sociale de Terre-Neuve au début du 20ème siècle et retrace
l'historique du Royal Newfoundland Regiment depuis sa création en 1914
jusqu'à la fin de la guerre.

lien:ici

Photos personnelles willy80












Dernière édition par willy80 le Mar 14 Mai 2013 - 18:00, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
chantale
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Gémeaux Nombre de messages 13555
Age 49
Localisation Québec, Canada
Emploi/Loisirs arts

MessageSujet: Re: A la découverte des mémoriaux et cimetières militaires   Dim 9 Oct 2011 - 5:13

Très intéressant willy.


Chacune de nos vies est un chemin qu'il nous appartient de choisir.
Revenir en haut Aller en bas
Nicole Knapen
Globe-Surfeur "Or" (niv 4)
Globe-Surfeur
avatar

Féminin Nombre de messages 4845
Localisation Uccle - Bruxelles
Humeur ventillée !!
Emploi/Loisirs futur (?) écrivain /la marche à pieds

MessageSujet: Re: A la découverte des mémoriaux et cimetières militaires   Dim 9 Oct 2011 - 16:03

Very Happy

Merci Willy, je vais lire tout ça à l'aise ...Tes photos sont très belles !
Revenir en haut Aller en bas
willy80
Globe-Surfeur "Or" (niv 6)
Globe-Surfeur
avatar

Masculin Cancer Nombre de messages 8956
Age 72
Localisation valines _80210
Humeur curieux de tout
Emploi/Loisirs retraité

MessageSujet: Re: A la découverte des mémoriaux et cimetières militaires   Dim 9 Oct 2011 - 16:30

Merci chantale,merci Nicole,surtout merci à tous ces jeunes soldats qui sont venus donner leur vies pour nous notre liberté
Revenir en haut Aller en bas
patrice
Globe-Surfeur "Or" (niv 4)
Globe-Surfeur
avatar

Masculin Capricorne Nombre de messages 4017
Age 62
Localisation Ciboure

MessageSujet: Re: A la découverte des mémoriaux et cimetières militaires   Dim 9 Oct 2011 - 17:49

Excellent travail Willy
Revenir en haut Aller en bas
djn06
(VIP) Membre très important
(VIP) Membre très important
avatar

Masculin Lion Nombre de messages 9042
Age 55
Localisation Annemasse (74)
Humeur Zen
Emploi/Loisirs dessinateur

MessageSujet: Re: A la découverte des mémoriaux et cimetières militaires   Dim 9 Oct 2011 - 19:17

Bon boulot Willy
Revenir en haut Aller en bas
willy80
Globe-Surfeur "Or" (niv 6)
Globe-Surfeur
avatar

Masculin Cancer Nombre de messages 8956
Age 72
Localisation valines _80210
Humeur curieux de tout
Emploi/Loisirs retraité

MessageSujet: Mémorial National australien Villers-Bretonneux Somme   Lun 10 Oct 2011 - 11:15

Mémorial national australien Villers Bretonneux Somme
49°53'12.53''N 2°30'46.60''E


Steet-View route de Villers Bretonneux


Le Mémorial national australien de Villers-Bretonneux est un monument commémorant la première guerre mondiale situé près de la commune de Villers-Bretonneux, dans le département de la Somme en France. Le mémorial porte les noms des 10 773 soldats de la Force impériale australienne
sans tombe connue qui ont été tués entre 1916, lorsque les forces
australiennes sont arrivées en France et en Belgique, et la fin de la
guerre. L'emplacement a été choisi pour commémorer le rôle joué par les
soldats australiens dans la deuxième bataille de Villers-Bretonneux.
Le mémorial est aussi le Mémorial National Australien à tous les morts
australien au cours du front occidental de la Première Guerre mondiale

Conçu par Sir Edwin Lutyens, le mémorial se compose d'une tour au
sein du cimetière militaire de Villers-Bretonneux , qui comprend
également une Croix du Sacrifice. La tour est entourée par des murs et
des panneaux sur lesquels les noms des morts sont répertoriés.
L'inscription principale, en français et en anglais, est placée de
chaque côté de l'entrée de la tour.

Le site pour le monument avait été choisi par le général Sir Hobbs Talbot,
commandant des forces australiennes qui avaient participé à la
bataille. Un concours a été organisé en 1925 pour choisir le projet pour
le mémorial. Le concours a été remporté par l'architecte australien William Lucas,
mais tant Hobbs que le chef de la commission impériale des tombes, Sir
Fabian Ware, n'aimaient pas le projet de Lucas. Lutyens a été contacté
après que les difficultés économiques eurent conduit à l'abandon du
projet initial de monument. Hobbs, qui était lui-même architecte, a
contribué à sa conception, mais il est décédé d'une crise cardiaque en
mer alors qu'il voyageait pour aller à son inauguration.

Le mémorial a été inauguré le 22 juillet 1938 par le roi George VI et son discours a été retransmis directement en Australie. Parmi les autres dignitaires présents figuraient le président français Albert Lebrun, qui a également prononcé un discours, et le vice-Premier ministre australien Earle Page. Le roi était accompagné par son épouse Elizabeth Bowes-Lyon, dont le frère a été tué à la bataille de Loos. Ce mémorial a été le dernier des grands monuments aux disparus de la Première Guerre mondiale à être construit, et la Seconde Guerre mondiale a éclaté un peu plus d'un an après son inauguration. Il est maintenant le site d'un service annuel pour la journée de l'ANZAC organisée par le gouvernement australien.

Lors de la cérémonie d'inauguration, le roi a terminé son discours par ces mots :

« Ils reposent en paix, tandis que tous les monuments aux morts d'Australie veillent sur eux et les gardent. »
source

photos personnelles willy80



[













Dernière édition par willy80 le Mar 14 Mai 2013 - 18:09, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
willy80
Globe-Surfeur "Or" (niv 6)
Globe-Surfeur
avatar

Masculin Cancer Nombre de messages 8956
Age 72
Localisation valines _80210
Humeur curieux de tout
Emploi/Loisirs retraité

MessageSujet: Mémorial Canadien du Quesnel Somme   Mar 11 Oct 2011 - 13:10

Mémorial Canadien du Quesnel Somme
49°46'29.99''N 2°36'34.18''E


Street-View



Le Mémorial Le Quesnel est un monument commémoratif de guerre du Canada qui commémore les actions de la Canadian Corps au cours de 1918 la bataille d'Amiens lors de la Première Guerre mondiale
. La bataille a marqué le début d'une période de 96 jours qui a vu
l'effondrement de l'armée allemande et, finalement, l'Armistice qui a
mis fin à la guerre Le mémorial est situé juste au sud-ouest du village
de Le Quesnel (à partir de laquelle il tire son nom), sur la route entre Amiens et Roye , dans le nord de la France.
L'emplacement pour le monument commémoratif a été choisi car il était
le point le plus profond des Canadiens (et d'ailleurs l'une des armées
alliées) avait atteint à la fin de la première journée de la bataille
d'Amiens, 8 miles ou 13 km en allemand-lieu du territoire.

La suite ICI

Photos personnelles willy80






Dernière édition par willy80 le Mar 14 Mai 2013 - 18:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nicole Knapen
Globe-Surfeur "Or" (niv 4)
Globe-Surfeur
avatar

Féminin Nombre de messages 4845
Localisation Uccle - Bruxelles
Humeur ventillée !!
Emploi/Loisirs futur (?) écrivain /la marche à pieds

MessageSujet: Re: A la découverte des mémoriaux et cimetières militaires   Mar 11 Oct 2011 - 21:22

Willy !

Quel travail tu accomplis, merci beaucoup Willy
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A la découverte des mémoriaux et cimetières militaires   

Revenir en haut Aller en bas
 
A la découverte des mémoriaux et cimetières militaires
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
 
 
 
Sujets similaires
-
» Etrange découverte à Paimpont
» Kaguya : découverte de la première "caverne" lunaire
» Parcours de Découverte des Formations et des Métiers
» Jérusalem : Découverte d'une inscription mystérieuse...
» découverte d'une grotte sépulcrale
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tout sur Google Earth & Maps :: Google Earth :: Echanges d'endroits :: Constructions :: Monuments-
 
 
Sauter vers: