Forum d'échanges consacré aux découvertes avec Google Earth
 
PortailAccueilGoogle EarthS'enregistrerCarte des membresRechercherAccès aux bonus du forumConnexionFAQ

Partagez | 
 
 
 [Nouvelle-Zélande] - La NZ menacée par une marée noire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
OWENMEANY
Administrateur de TSGE
Administrateur de TSGE
avatar

Masculin Cancer Nombre de messages 4063
Age 47
Localisation Lyon, France
Emploi/Loisirs /photographie, pâtisserie

MessageSujet: [Nouvelle-Zélande] - La NZ menacée par une marée noire   Dim 9 Oct 2011 - 2:35

Le cargo Rena s'est échoué au large des côtes de la Nouvelle-Zélande, faisant craindre une pollution importante.
Ce pourrait même devenir la plus grande catastrophe écologique du pays depuis des décennies.

1700 tonnes de fioul pourraient s'échapper de ce porte-conteneurs libérien.
Il est échoué dans un lieu idyllique, au nord de la Nouvelle-Zélande. Là où on trouve des baleines, des dauphins ou encore des pingouins.
Les premiers mammifères pris dans le mazout ont déjà été récupérés.


La nappe fait déjà cinq kilomètres de long. Quatre navires et 500 marins préparent les opérations de nettoyage de grande envergure. Le fioul qui s'est échappé est pour l'instant à la surface de l'eau. On utilise des dissolvants pour le disperser, en espérant que cela fonctionne.

Une course contre la montre s'est engagée : pomper les cuves du conteneur au plus vite, avant qu'il ne se brise.
source



coordonnées: 37°52'43.97"S176° 7'38.09"E

Lu ICI

Revenir en haut Aller en bas
willy80
Globe-Surfeur "Or" (niv 6)
Globe-Surfeur
avatar

Masculin Cancer Nombre de messages 8787
Age 71
Localisation valines _80210
Humeur curieux de tout
Emploi/Loisirs retraité

MessageSujet: Cargo échoué le pétrole a atteint les plages de la Baie de Plenty (Le mois de la N.Z)   Lun 10 Oct 2011 - 10:15

Cargo échoué le pétrole a atteint les plages de la baie de plenty 37°50'16.04''N 176°45'06.71''E



Les
nappes de carburant échappées d'un porte-conteneurs libérien échoué
dans une des baies les plus réputées de Nouvelle-Zélande ont atteint
lundi la côte, tandis que les secours s'accélèrent avant l'arrivée
annoncée d'une tempête.

Des boulettes de pétrole, de la taille de la paume, ont été
retrouvées sur la plage de Mont Maunganui, une destination touristique
de la baie de Plenty, sur l'île du Nord, a indiqué Maritime New Zealand
(MNZ), l'autorité chargée d'assurer la sécurité des personnes et de
l'environnement en mer.

Le porte-conteneurs Rena, d'une capacité de 47.000 tonnes, s'est
échoué mercredi dernier sur le récif Astrolabe, réputé pour la richesse
de sa faune et de sa flore, à 22 km au large de la ville de Tauranga
(île du Nord).

Les autorités craignent qu'en cas de rupture de la coque, la
Nouvelle-Zélande connaisse sa pire marée noire depuis des décennies.

Les nappes de carburant échappées du bateau ont déjà provoqué la mort
de nombreux oiseaux marins. Des manchots et des cormorans sont traités
dans des centres de soins pour animaux.

Maritime New Zealand a fait état d'informations non confirmées selon
lesquelles des phoques couverts de pétrole avaient été aperçus dans la
baie.

Les équipes de secours tentaient lundi matin de sécuriser le bateau,
avant l'arrivée prévue d'une tempête dans la soirée. Si la coque du Rena
se brise, 1.700 tonnes de fioul lourd pourraient alors s'échapper dans
la mer.

«Nous gardons un oeil attentif sur les prévisions météo et sur la
structure de la coque», a déclaré à Radio New Zealand Bruce Anderson, un
des responsables de MNZ.

«Il y a un vrai risque de gros dégâts et nous ne nous faisons aucune
illusion à ce sujet. C'est pourquoi nous travaillons 24 heures sur 24
pour enlever le carburant» du navire, a-t-il ajouté.

Les services météo prévoient une tempête dans la baie de Plenty lundi
soir, avec des pluies violentes et des vents atteignant 90 km/heure.

Les opérations de sauvetage sont rendues difficiles par la position du Rena, dont un côté est fiché dans le récif.
Source









photo

panoramio



panoramio


panoramio



panoramio



Street View Newdick Road/town
[img][/img]
Revenir en haut Aller en bas
ivanovitch
Administrateur de TSGE
Administrateur de TSGE
avatar

Masculin Cancer Nombre de messages 18302
Age 47
Localisation Savoie
Humeur Voyageuse

MessageSujet: Re: [Nouvelle-Zélande] - La NZ menacée par une marée noire   Lun 10 Oct 2011 - 11:10

Ça se confirme, hélas...

>> Le Monde <<

>> L'actu <<


                      
Répondre "je n'ai rien à cacher" en matière de vie privée revient à affirmer que l'on se fiche de la liberté d'expression parce que l'on n'a rien à dire. EDWARD SNOWDEN. 
Revenir en haut Aller en bas
http://bbs.keyhole.com/ubb/dosearch.php?Cat=&amp;amp;amp;For
willy80
Globe-Surfeur "Or" (niv 6)
Globe-Surfeur
avatar

Masculin Cancer Nombre de messages 8787
Age 71
Localisation valines _80210
Humeur curieux de tout
Emploi/Loisirs retraité

MessageSujet: Re: [Nouvelle-Zélande] - La NZ menacée par une marée noire   Mer 12 Oct 2011 - 9:51

Marée noire N.Z de nouvelles fractures sur la coque du cargo échoué

POLLUTION - Le capitaine du navire a lui été arrêté et présenté devant un tribunal...

Le risque d'une vaste marée noire
dans une des plus belles baies de Nouvelle-Zélande s'est accru ce
mercredi avec l'apparition de nouvelles fractures sur la coque d'un
porte-conteneur échoué, dont le capitaine a été arrêté.

«Nous avons identifié des fractures d'usure sur (la coque du) navire.
Nous ne pouvons pas écarter le risque d'une cassure du bateau, c'est
surveillé de très près», a déclaré le Premier ministre néo-zélandais
John Key à la presse mercredi, une semaine après l'échouage du
porte-conteneurs Rena au large de Tauranga
(île du Nord). «Je voudrais que ce bateau ne soit pas en train de
recracher du pétrole dans les eaux pures de Nouvelle-Zélande. Mais c'est
le cas et nous devons gérer la situation», a-t-il ajouté, alors que
plusieurs plages de la baie sont d'ores et déjà souillées.

Crainte que «le public se charge lui-même de faire justice»


Le capitaine du Rena, un bateau battant pavillon libérien, a été
arrêté pour navigation dangereuse et présenté devant un tribunal de
Tauranga, sous haute protection policière, ont indiqué les autorités. A
la demande de son avocat qui craint que «le public se charge lui-même de
faire justice», la justice a ordonné aux médias de ne publier ni sa
photo ni son nom. Libéré sous caution, il devra comparaître le 19
octobre. Il encourt un minimum de 10.000 dollars néo-zélandais (5.700
euros) d'amende et un maximum d'un an de prison.

Le ministre de l'Environnement Nick Smith avait déclaré la veille
qu'il s'agissait de «la pire catastrophe écologique maritime qu'ait
connue la Nouvelle-Zélande». Le Rena a heurté le 5 octobre un des récifs
de la baie de Plenty, à quelques kilomètres des côtes. Malgré des
opérations de pompage, compliquées mardi par une tempête avec des vagues
de cinq mètres, il a déjà déversé jusqu'à 300 tonnes de carburant dans la baie de Plenty,
un écrin marin peuplé de baleines et de dauphins. Si elle se brise, sa
coque endommagée à la proue risque de libérer 1.700 tonnes de carburant
sur le récif Astrolabe, réputé pour la richesse de sa faune et de sa
flore.

70 conteneurs du Rena tombés à la mer


Dans l'hypothèse la plus pessimiste d'un déversement intégral dans la
mer de ses cuves, la catastrophe de Tauranga resterait toutefois sans
rapport avec les grandes marées noires des dernières décennies. Mais
elle abîmerait un des endroits les plus riches de cette région du globe,
par sa faune et sa flore, et se déroulerait dans un pays très
sourcilleux sur la protection de ses paysages, marins et terrestres.

Quelque 70 conteneurs du Rena sont par ailleurs tombés à la mer, a
indiqué Maritime New Zealand (MNZ), le service chargé d'assurer la
sécurité des personnes et de l'environnement en mer. «Il y a 1.368
conteneurs à bord. Onze conteneurs renfermant des substances dangereuses
sont toujours sur le navire et ne figurent pas parmi les quelque 70 qui
sont passés par-dessus bord», a déclaré MNZ dans un communiqué. Un
navire doté d'une grue est en route depuis Singapour pour enlever les
conteneurs du bateau, selon Radio New Zealand.

Les galettes de fioul ont atteint les plages


Les galettes de fioul ont atteint les plages
et les habitants découvraient mercredi, horrifiés, des plages maculées
de boue noire et des cadavres d'oiseaux englués de pétrole. «Je le sens
depuis ma maison», a déclaré Peter Cramond, qui habite à 400 mètres du
rivage, en parcourant la plage sous un vent violent et une pluie
battante. «Je n'ai pas dormi de la nuit, sachant tout ce qu'enduraient
les oiseaux et la faune marine. C'est atroce».

En mars 1989, le pétrolier américain Exxon Valdez
avait heurté un récif dans la baie du Prince William (Alaska),
déversant quelque 38.800 tonnes de pétrole. Les côtes françaises ont été
touchées deux fois par des pollutions majeures: en mars 1978, le
naufrage du supertanker libérien Amoco Cadiz avait provoqué la fuite de 230.000 tonnes de brut au large du Finistère et en décembre 1999, le pétrolier Erika avait fait naufrage au large de la Bretagne, provoquant une marée noire massive.

Source
Revenir en haut Aller en bas
willy80
Globe-Surfeur "Or" (niv 6)
Globe-Surfeur
avatar

Masculin Cancer Nombre de messages 8787
Age 71
Localisation valines _80210
Humeur curieux de tout
Emploi/Loisirs retraité

MessageSujet: Re: [Nouvelle-Zélande] - La NZ menacée par une marée noire   Ven 14 Oct 2011 - 20:26

Le Rena, porte-conteneurs qui s'est
échoué au large de la Nouvelle-Zélande le 5 octobre, est déjà
responsable de la mort d'un millier d'oiseaux, dont certains étaient
déjà menacés. C'est le cas du pluvier roux.



Le bilan écologique s’alourdit. La nappe de carburant qui s’échappe du Rena,
ce porte-conteneurs qui s’est échoué le 5 octobre sur le récif
d’Astrobale, à une centaine de kilomètres de la côté néo-zélandaise,
cause de nombreux dégâts sur la biodiversité locale. Si tous les organismes marins sont touchés, c’est surtout le nombre d’oiseaux victimes de la marée noire qui choque.


Mille oiseaux morts ! C’est le bilan actuel annoncé par les autorités de la Baie de Plenty (Maritime New-Zealand). Selon le dernier rapport, près d’une centaine d’oiseaux recouverts de fioul
ont été récupérés et reçoivent en ce moment des soins de la part des
organismes locaux. Dix-sept d’entre eux sont des pluviers roux (Charadrius obscurus), une espèce
en voie de disparition dont il ne reste qu’une faible population
d’environ 1.500 individus vivant en Nouvelle-Zélande, dont 100 dans la
Baie de Plenty.



Le
pluvier roux est une espèce en danger d'extinction. On compte 1.500
individus à travers le monde, dont une centaine dans la Baie de Plenty. ©
Chris Gin, Wikipédia, cc by 2.0



D’autres espèces déjà menacées le sont encore plus suite à la marée noire. Ainsi pétrels, puffins, albatros ou fous s’installent normalement à cette époque dans les îles alentours pour la nidification et la reproduction. De nouvelles opérations de pompage
ont été lancées ce matin. Le navire, qui transportait 1.673 tonnes de
fioul dans ses cales, n’en a déjà plus que 1.346 selon les autorités
néo-zélandaises.
Source
Revenir en haut Aller en bas
djn06
(VIP) Membre très important
(VIP) Membre très important
avatar

Masculin Lion Nombre de messages 9037
Age 54
Localisation Annemasse (74)
Humeur Zen
Emploi/Loisirs dessinateur

MessageSujet: Re: [Nouvelle-Zélande] - La NZ menacée par une marée noire   Ven 14 Oct 2011 - 21:08

Shocked pas bien cool tout ça .... Suspect
Revenir en haut Aller en bas
bernard_du_31
Surfeur (niv 1)
Surfeur (niv 1)
avatar

Masculin Nombre de messages 86
Localisation toulouse
Humeur 37.2 le matin (cm, pas ° !!)
Emploi/Loisirs C'te question ! la detect, que la detect !

MessageSujet: Re: [Nouvelle-Zélande] - La NZ menacée par une marée noire   Ven 14 Oct 2011 - 21:44

willy80 a écrit:

Il est mal rangé, son bateau, il va finir par en perdre.....



Revenir en haut Aller en bas
http://www.taxis-transports-colomiers.fr
willy80
Globe-Surfeur "Or" (niv 6)
Globe-Surfeur
avatar

Masculin Cancer Nombre de messages 8787
Age 71
Localisation valines _80210
Humeur curieux de tout
Emploi/Loisirs retraité

MessageSujet: Re: [Nouvelle-Zélande] - La NZ menacée par une marée noire   Lun 17 Oct 2011 - 10:40

Dix jours après l'accident du Rena,
échoué dans la baie de Plenty, en Nouvelle-Zélande, les secours espèrent
commencer ce dimanche les opérations de pompage des 1 346 tonnes de
fioul encore à bord et éviter ainsi une marée noire de grande ampleur.


"On n'est pas sortis de l'auberge"

"La situation reste précaire, a indiqué le ministre des transports,
Steven Joyce. Il y a encore du chemin à faire pour évacuer un tonnage
significatif de fioul de ce navire. Nous ne sommes pas sortis de
l'auberge."


Carburant visqueux et émanations toxiques

Tous les préparatifs ont été mis en place par les équipes de sauvetage,
qui attendaient une fenêtre météo favorable dans la journée de dimanche,
alors que le temps doit à nouveau se gâter lundi. Le travail est rendu
difficile par les émanations toxiques dans les réservoirs, qui mettent
en danger les sauveteurs, et par la consistance visqueuse du carburant.
En outre, plusieurs conteneurs sont tombés du navire qui penche de 20°
et dont la coque menace de céder.


Des volontaires à pied d'oeuvre

Sur les plages, une armée de 600 volontaires continue de nettoyer les
boulettes de pétrole. Le dernier communiqué de Maritime New Zealand
indique que "peu de pétrole atteint désormais le rivage, mais étant
donnée la position du Rena, il est probable que du fuel soit à nouveau
relâché."


1 250 oiseaux morts

Les populations locales sont invitées à ne pas tenter de porter secours
aux animaux touchés par la marée noire. Trente neuf équipes spécifiques
s'en occupent. Selon Maritime New Zealand, 1 250 oiseaux sont morts et
180 sont pris en charge, dont 131 pingouins.


Le capitaine inculpé

Le capitaine du porte-conteneur et son second ont été arrêté et inculpés
pour avoir conduit le navire trop près des côtes. Ils ont été libérés
sous caution.
ICI

Revenir en haut Aller en bas
Shangai
Globe-Surfeur "Or" (niv 5)
Globe-Surfeur
avatar

Masculin Vierge Nombre de messages 5859
Age 67
Localisation AUVERGNE
Humeur Toujours bonnes
Emploi/Loisirs Pêche/photos/Horlogerie

MessageSujet: Re: [Nouvelle-Zélande] - La NZ menacée par une marée noire   Lun 17 Oct 2011 - 13:42



Espérons seulement qu'il n'y-est pas de tempête Suspect

Revenir en haut Aller en bas
willy80
Globe-Surfeur "Or" (niv 6)
Globe-Surfeur
avatar

Masculin Cancer Nombre de messages 8787
Age 71
Localisation valines _80210
Humeur curieux de tout
Emploi/Loisirs retraité

MessageSujet: Re: [Nouvelle-Zélande] - La NZ menacée par une marée noire   Lun 24 Oct 2011 - 17:24


ENVIRONNEMENT - Un biologiste du Centre d'intervention de Tauranga,
en Nouvelle-Zélande, explique comment on débarrasse les animaux du
pétrole collé sur leurs plumes...


Depuis le naufrage du cargo La Rena au large de la Nouvelle-Zélande,
le 5 octobre, les vétérinaires et les bénévoles du Centre
d’intervention pour les animaux de Tauranga passent leurs journées à
démazouter manchots, phoques et cormorans. Un biologiste du Centre,
Jérémy Gray, a expliqué à la BBC comment on nettoyait un manchot devenu «All Black»…

Plus de 800 oiseaux touchés par la marée noire


Première étape: le manchot doit se sentir bien. Réchauffé, il passe
une bonne nuit de repos dans le centre pour déstresser avant d’être
nettoyé. Dès que le manchot a retrouvé le moral, les vétérinaires, il passe à la douche d’huile de colza,
qui permet de décoller le pétrole épais. Il est ensuite nettoyé
plusieurs fois à l’eau chaude: un mélange de liquide vaisselle et d’eau à
41°C permet de décoller le mazout des plumes. Les vétérinaires
utilisent des brosses à dents pour frotter les traces résistantes. Une
fois que le manchot a retrouvé sa couleur naturelle, il est encore rincé
une dernière fois. L’opération dure en moyenne 45 minutes par oiseau.

«Les oiseaux sont alors emmenés dans une salle propre et mis sous des
lampes et des séchoirs. Cette salle est totalement interdite d’accès
aux personnes ayant été en contact avec du pétrole, pour éviter toute
contamination», explique Jeremy Gray. Les manchots font ensuite un petit
séjour en piscine, le temps que leurs réflexes reviennent et que leurs
plumes retrouvent leur qualité naturelle.

Les vétérinaires estiment que plus de 800 oiseaux ont été touchés
par le pétrole qui s’échappe du porte-conteneurs échoué en baie de
Plenty, une riche réserve de biodiversité en Nouvelle-Zélande. 350
tonnes de fioul lourd gagnent les plages de Tauranga, alors que les opérations de pompage tentent d’endiguer les fuites.
ICI
Revenir en haut Aller en bas
willy80
Globe-Surfeur "Or" (niv 6)
Globe-Surfeur
avatar

Masculin Cancer Nombre de messages 8787
Age 71
Localisation valines _80210
Humeur curieux de tout
Emploi/Loisirs retraité

MessageSujet: Re: [Nouvelle-Zélande] - La NZ menacée par une marée noire   Jeu 27 Oct 2011 - 17:24

jeudi 27 octobre 2011









Spécialisée enceintes pingouins sont en cours de
construction pour les centaines d'oiseaux touchés par l'huile de la Rena navire
porte-conteneurs. Photo / Christine Cornege







Suppression des conteneurs du Rena terre est susceptible de
prendre une «période significative de temps de temps", peut-être étirer ainsi
l'année prochaine, disent les officiels.

Mais la suppression de la 1288
conteneurs laissés à bord ne pouvait pas commencer tant que la totalité du
pétrole avait été pompé à partir du navire.

Ministre des Transports Steven Joyce a également déclaré
aux médias cet après-midi que le coût de la dépollution - qui n'inclut pas le
sauvetage du navire - était passé à 10 millions de dollars.

Les sauveteurs ont vidé bâbord du bateau en difficulté 5
réservoir, portant le montant total de l'huile pompée à 808 tonnes et 575 tonnes
en laissant à bord.

Leur prochaine étape est de vider les bassins de
décantation au sein de la salle des machines, tenant environ 228 tonnes de
pétrole.

Maritime en Nouvelle-Zélande conseiller capitaine John
Walker, a déclaré les travaux se poursuivent pour construire un "batardeau" sec
à travers un couloir dans le navire à l'immersion du côté tribord du réservoir,
la tenue d'une 358 tonnes supplémentaires.




Une équipe de plongeurs ont travaillé sous les eaux
huileuses et de pitch-black conditions pour dégager la voie.

Le Premier ministre John Key a visité une équipe de
sauvetage à Mt Maunganui ce matin et tard rendu hommage à leur
travail.

«Ils sont aussi convaincus qu'ils peuvent être, malgré la
situation très difficile qu'ils font face», at-il dit.

«C'est une de ces étapes, où c'est un début petit arrêt et
ils sont à l'arrêt pour le moment je pense que nous devrions les féliciter -..,
Ils travaillent dans un environnement très difficile Ils sont des conditions
très dangereuses, elles sont faisant le tour de l'équipement lourd et ils sont
dans un nouveau territoire jolie avec certaines des choses qu'ils font.
"

Clean-up équipes étaient sur les plages le long Mt
Maunganui aujourd'hui après petits gisements de pétrole
échoué.

National commandant sur place de Nick Quinn a déclaré que
le nettoyage allait bientôt emménager dans une deuxième phase où l'équipement
mécanique a été utilisé pour passer au crible l'huile restant dans le
sable.

Penguin boîtier course est
lancée


La course est lancée pour compléter spécialisés enclos
pingouin qui vous donnera des centaines d'oiseaux touchés par l'huile de
porte-conteneurs Rena un nouveau bail sur la vie.

A midi aujourd'hui, les constructeurs ont raison d'avoir
complété six boîtiers spécialisés pingouin, chaque mesure par 6m
9m.

Environ une douzaine de constructeurs visent à terminer
plus de quatre boîtiers d'ici la fin de la semaine prochaine pour les soins à
long terme des 314 manchots au Centre de sauvetage de la faune à Te
Maunga.

Chaque enceinte peut accueillir jusqu'à 30 pingouins et
comprend une grande piscine où ils peuvent nager et jouer, ainsi que de grandes
zones communales où ils peuvent lisser et nourrir.

Wildlife Recovery Centre établissement gestionnaire Bill
Dwyer et son équipe ont commencé à construire la première enceinte pingouin, le
dimanche et avait commencé cinq de plus depuis mardi.

Il est en charge de décider où les bâtiments et les tentes
seront érigées au centre de récupération de la faune - un rôle qu'il a eu depuis
Rena frappé l'Astrolabe Reef et a commencé une fuite d'huile dans l'océan il ya
trois semaines.

M. Dwyer a déclaré qu'il n'était pas certain combien de
temps les oiseaux resterait l'intérieur des enceintes, mais elles pourraient
être une solution à long terme si nécessaire.

"Tant qu'il y aura un problème avec l'huile, ces pingouins
peuvent rester aussi longtemps qu'ils le souhaitent", at-il
dit.

Jusqu'à présent, les pingouins vivent dans de petits
paniers comme les boîtiers, prises à une piscine pour se
baigner.

Travail sur la tâche avait été difficile car il n'avait
jamais fait une pingouins avant, M. Dwyer a dit. Cependant, ce fut une expérience
enrichissante.

Il est un membre de la Nouvelle-Zélande, de la faune du
Centre de santé à l'Université Massey à Palmerston North et a travaillé dans la
récupération de la faune après le déversement Jody F du Millénaire en 2002.
Cependant, il
n'y avait plus d'oiseaux pour faire face à ce moment.

"Nous ne savions pas comment aborder cette sorte [nous] a
élaboré un plan et une sorte de parti de là», at-il dit.

Les 314 pingouins dans le centre de récupération de la
faune se nourris deux fois par jour et manger de cinq à sept poissons à chaque
tétée.

Ils ont aussi un nager un jour, ce qui leur permet de
condition et lissent leurs plumes - cruciale pour
ré-imperméabiliser.

Huilé faune Réponse gestionnaire Kerri Morgan a dit qu'il
était important de surveiller la santé des manchots et de l'état, surtout à
l'heure des repas.

"Alimentation correcte est un
élément essentiel du processus de réhabilitation et de notre personnel de
prendre grand soin lors de l'alimentation des manchots», a déclaré Mme
Morgan.

"Nous utilisons soit les sprats ou les anchois et le besoin
de s'assurer qu'aucun des huiles naturelles de poisson obtenir sur les plumes
des oiseaux, car cela peut endommager leur imperméabilisation
naturelle."

Il était trop tôt pour dire quand les pingouins pourraient
être libérés, mais l'accent était mis sur la garantie qu'ils étaient tous en
bonne santé et bien nourrie avant d'être relâchés dans la nature,
dit-elle.

Tous les pingouins étaient "vraiment très bien et ont une
grande combativité».

Le centre a 379 oiseaux dans ses
soins.

Un autre 1370 oiseaux sont morts, et des enquêtes sont
menées pour déterminer si l'huile a été la cause du décès.
Source
Revenir en haut Aller en bas
djn06
(VIP) Membre très important
(VIP) Membre très important
avatar

Masculin Lion Nombre de messages 9037
Age 54
Localisation Annemasse (74)
Humeur Zen
Emploi/Loisirs dessinateur

MessageSujet: Re: [Nouvelle-Zélande] - La NZ menacée par une marée noire   Jeu 27 Oct 2011 - 21:12

mais c'est très pénible à lire ...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Nouvelle-Zélande] - La NZ menacée par une marée noire   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Nouvelle-Zélande] - La NZ menacée par une marée noire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
 
 
  
 
Sauter vers: