Forum d'échanges consacré aux découvertes avec Google Earth
 
PortailAccueilGoogle EarthS'enregistrerCarte des membresRechercherAccès aux bonus du forumConnexionFAQ

Partagez | 
 
 
 [Nouvelle-Zélande] - Un extraterrestre chez les NéoZed
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pierrex
Globe-Surfeur "Or" (niv 5)
Globe-Surfeur
avatar

Masculin Nombre de messages 5875
Localisation La Roche sur Yon

MessageSujet: [Nouvelle-Zélande] - Un extraterrestre chez les NéoZed   Dim 23 Oct 2011 - 9:46

L'"extraterrestre",
...c'est le surnom d'un marin hors normes qui gagna sa première course en solitaire en 1985 à l'âge de 25 ans, c'était la Mini transat Brest-Pointe à Pitre dont il battit le record en un peu plus de 31 jours.
Son surnom lui fut donné à cause du choix improbable de ses options lors de la solitaire du Figaro, en 1991, options qui se révélèrent payantes puisqu’il remporta la course...

Vous pourrez lire °°° ICI °°° son édifiant palmarès.


Source

C'est au cours du Vendée Globe 2000 qu'Yves Parlier prouva toute sa science de la mer et ses connaissance en physique et en matériaux composites:
Le 17 décembre, Parlier se bat avec Michel Desjoyeaux et Roland Jourdain pour la tête de la course.

Il est au large des Kerguelen, dans les redoutables "quarantièmes", et son pilote automatique donne des signes de fatigue, son bateau s'écarte de plus en plus souvent de la route Est.
Il décide de tenter de réparer celui-ci et enclenche le pilote de secours le temps de glisser sous le pont pour une séance de mécanique, mais le second pilote ne fonctionne pas comme prévu et le bateau part une premiére fois à l'abattée, envoyant la bôme dans la bastaque (hauban à l'arriére du mât). Le bateau a donc changé de bord, grand voile à contre. Parlier fait repartir le bateau, mais celui-ci fait une seconde abattée sur l'autre bord et le bateau se plante dans la vague et casse son mât...
Le coureur moyen aurait déclenché sa balise et attendu les secours; Parlier décida de continuer, il a tout ramassé sur le pont, gréé un mat de fortune et a fait route, sur les conseils de Peter Blake , le meilleur marin Zélandais, vers l'Ile STEWART , caillou de 1750 km² trés peu habité, à quelques milles de l'ile duSud, et qui offre un abri trés sûr avec une profondeur d'eau suffisante pour le tirant d'eau conséquent de sa coque.

C'est dans le "North Arm" de la baie de Port Pégasus qu'Yves Parlier jette l'ancre pour réparer, seul et sans assistance, comme le veut le règlement, le 8 Janvier 2001.


47 09 25,24 S 167 42 04,03 E (activer l'historique des photos)

C'est dans ce havre désolé et plutôt frais qu'Yves Parlier va travailler sans relâche pour transformer les 3 tronçons de son espar cassé en un mât de 18 mètres susceptible de supporter sa grand voile réduite à deux ris sans avoir à retailler celle-ci.
Il utilisera un tronçon du morceau central pour manchonner la liaison, et assemblera les deux parties à l'aide d'un peu de colle et de 200g d'époxy qu'il fera polymériser sous abri "tempéré".



Source


Source

La seconde difficulté résidait dans le fait que Parlier n'avait embarqué aux Sables d'Olonne que 100 jours de vivres et, malgré un régime drastique, celles ci venaient à manquer...
Il dût donc se confectionner un radeau de fortune à l'aide de bidons de plastique pour pouvoir, revêtu de sa combinaison de survie, glaner des coquillages sur les rochers de la baie.


Source

C'est aprés dix jours d'un travail acharné que le marin du bout du monde a réussi, grâce à ses connaissances de la physique, a hisser son mât, à la maniére de ceux qui, avant lui, ont érigé l'obélisque de la Concorde...
Le 17 Janvier, il hisse la trinquette et lève l'ancre, cap sur le Horn.


Source

Aprés de longs jours de navigation passés à essayer de se nourrir, notamment grâce aux poissons volants tombés sur le pont, Yves Parlier arrive le 16 Mars exténué et trés amaigri sur la ligne d'arrivée du Vendée Globe, aprés 126 Jours, 23 heures et 36 minutes de course.


Source

Des milliers de spectateurs sont là pour applaudir l'exploit extraordinaire de l'extraterrestre !
Yves Parlier figure à la treizième place du classement, Munduteguy et De Gregorio arriveront bien aprés lui, mais moins amaigris !

Un grand coup de chapeau donc à ce "Frenchie" qui fut l'hôte involontaire de la Nouvelle Zélande et qui marqua les esprits de tous les marins de là bas, comme les joueurs du XV de France qui ont failli remporter la finale de la cup hier, dans un match d' "extraterrestres" où l'arbitre n'était pas la nature, hélas...

Pour en savoir plus: c'est , là pour des photos extraordinaires, et là.


Dernière édition par Pierrex le Mer 18 Juil 2012 - 9:28, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Pierrex
Globe-Surfeur "Or" (niv 5)
Globe-Surfeur
avatar

Masculin Nombre de messages 5875
Localisation La Roche sur Yon

MessageSujet: Re: [Nouvelle-Zélande] - Un extraterrestre chez les NéoZed   Lun 24 Oct 2011 - 11:18


J'ai enfin réussi à terminer ce post !
Revenir en haut Aller en bas
 
[Nouvelle-Zélande] - Un extraterrestre chez les NéoZed
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
 
 
  
 
Sauter vers: