Forum d'échanges consacré aux découvertes avec Google Earth/Maps
 
PortailAccueilGoogle EarthS'enregistrerCarte des membresRechercherAccès aux bonus du forumConnexion
Le Deal du moment : -30%
Enceinte connectée Amazon Echo (3ème ...
Voir le deal
69.99 €

Partagez | 
 
 
 L/C John Mc Crae (Guelph Ontario) auteur du célèbre poème IN Flanders Fields
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
willy80
Globe-Surfeur "Or" (niv 6)
Globe-Surfeur
willy80

Masculin Cancer Nombre de messages 9487
Age 73
Localisation valines _80210
Humeur curieux de tout
Emploi/Loisirs retraité

L/C John Mc Crae (Guelph Ontario) auteur du célèbre poème IN Flanders Fields Empty
MessageSujet: L/C John Mc Crae (Guelph Ontario) auteur du célèbre poème IN Flanders Fields   L/C John Mc Crae (Guelph Ontario) auteur du célèbre poème IN Flanders Fields EmptyJeu 10 Nov 2011 - 11:57

Guelph Ontario Canada  43°32'09.31''N 80°14'39.83''W

L/C John Mc Crae (Guelph Ontario) auteur du célèbre poème IN Flanders Fields Guelph11

L/C John Mc Crae (Guelph Ontario) auteur du célèbre poème IN Flanders Fields Street48


L/C John Mc Crae (Guelph Ontario) auteur du célèbre poème IN Flanders Fields 220px-10




John Alexander McCrae (30
novembre
1872 - 28 janvier 1918)
est un médecin militaire né au Canada. Il est connu comme l'auteur du poème In Flanders
Fields
.
John Mc Crae est un médecin biologiste qui s'est enrolé
volontairement d'abord pour la Seconde Guerre des Boers en Afrique du
Sud puis dans le Corps expéditionnaire
canadien
pendant la Grande Guerre. Il a été promu au grade de lieutenant-colonel
du Corps médical canadien. C'est lui qui aurait écrit en mai 1915 à Boezinge un poème en pleine bataille des Flandres. Il décède à
l'Hôpital militaire britannique de Wimereux à la fin de janvier 1918.
Le poème In Flanders Fields évoque avec simplicité les champs de
bataille des Flandres. Il est devenu pour les Canadiens et les Britanniques le symbole d'une génération fauchée
dans la fleur de l'âge, à l'instar des romans de Roland Dorgelès ou de Maurice Genevoix pour
les Français.

Une partie de ce poème est affichée dans le vestiaire de l'équipe de hockey
Canadien de Montréal, de la Ligue
nationale de hockey, sous les photos des joueurs qui ont été admis au Temple de
la renommée du hockey : « Nos bras meurtris vous tendent le flambeau, à vous
toujours de le porter bien haut. »

Le gouvernement canadien a fait faire une traduction officielle du poème sous
le titre Au champ d'honneur
Dès 1921, suite au poème de John Mc Crae, les Britanniques ont choisi comme
« fleur du souvenir » le coquelicot, cette fragile fleur des champs, nommée
« poppy » en anglais. Sur les tombes et sur les stèles britanniques, au cœur de la cathédrale d'Ypres, fleurissent aujourd'hui encore des
coquelicots de papier. Les coquelicots sont encore portés à la boutonnière des
Britanniques et des Canadiens à chaque cérémonie commémorative de la Grande
Guerre (notamment le 11 novembre, jour du Souvenir, au Canada). Cette « fleur du
souvenir », que l'on arbore au Poppy day rappelle la vision du champ de
bataille de John McCrae à Boezinge, près d'Ypres. La France avait choisi le bleuet qui cotoyait le coquelicot dans les
champs.

ICI

panoramio

L/C John Mc Crae (Guelph Ontario) auteur du célèbre poème IN Flanders Fields 40130773

panoramio

L/C John Mc Crae (Guelph Ontario) auteur du célèbre poème IN Flanders Fields 40131022


Le coquelicot est un symbole international à la mémoire de ceux qui
sont morts à la guerre. Son origine est
aussi internationale.  





Un écrivain fut le premier à établir un rapport entre le coquelicot
et les champs de batailles durant les guerres napoléoniennes au
début du 19e siècle. Il remarqua que les champs qui étaient nus
avant le combat se couvraient de fleurs rouge-sang après la
bataille.




L/C John Mc Crae (Guelph Ontario) auteur du célèbre poème IN Flanders Fields Clip_image012



Avant la Première Guerre
mondiale peu de coquelicots poussaient en Flandres. Durant les
terribles bombardements de cette guerre les terrains crayeux
devinrent riches en poussière de chaux favorisant ainsi la venue des
coquelicots. La guerre terminée, la chaux fut rapidement absorbée et
les coquelicots disparurent à nouveau.


En 1915, le lieutenant colonel John Mc Crae, un médecin militaire
canadien, écrit un célèbre poème intitulé « In Flanders Fields » («
Dans les champs des Flandres ») à la suite de la mort de son ami tué
par un obus allemand à Ypres, enterré dans une tombe de fortune
marquée d'une simple croix de bois, où les coquelicots sauvages
poussent entre les rangées.



Texte original anglais
 







In Flanders fields the
poppies blow




Between the crosses, row on row





That mark our place; and in the sky





The larks, still bravely singing, fly





Scarce heard amid the guns below.



We are the dead. Short days ago,





We lived, felt dawn, saw sunset glow,





Loved and were loved and now we lie





In Flanders fields



Take up our quarrel with the foe:



To you, from failing hands, we throw





The torch; be yours to hold it high.





If ye break faith with us who die





We shall not sleep, though poppies grow








In Flanders fields de
Lt.-Col.

John McCrae

Texte français



Les cimetières flamands







Sous les rouges coquelicots des
cimetières flamands,


Qui parmi les rangées de croix bougent
dans le vent,


Nous sommes enterrés. Et dans le bleu des
cieux,

Les alouettes encore lancent leur cri
courageux

Que plus personne n'entend sous le bruit
des canons.



Nous sommes morts : il y a à peine
quelques jours,

Nous connaissions les joies de la vie, de
l'amour,

La fraicheur de l'aurore, les lueurs du
ponant.

Maintenant nos corps sans vie reposent en
sol flamand.



Nos mains inanimées vous tendent le
flambeau :

C'est à vous, à présent, de le tenir bien
haut,

De contre l'ennemi reprendre la querelle.


Si vous ne partagez des morts la foi
rebelle,

Nos corps ne pourront pas dormir
paisiblement

Sous les rouges coquelicots des
cimetières flamands.




J.P. van Noppen



Une traduction du poème "In Flanders
Fields"

de Lt.-Col. John McCrae



ICI






























Dernière demeure du L/C John Mc Crae cimetière du Commonwealth Wimereux Pas de Calais 50°56'26.88''N 1°36'52.51''E
L/C John Mc Crae (Guelph Ontario) auteur du célèbre poème IN Flanders Fields Wimere10

L/C John Mc Crae (Guelph Ontario) auteur du célèbre poème IN Flanders Fields 220px-11
Revenir en haut Aller en bas
 
L/C John Mc Crae (Guelph Ontario) auteur du célèbre poème IN Flanders Fields
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
 
 
 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tout sur Google Earth & Maps :: Google Earth :: Echanges d'endroits :: Militaire :: Militaire divers-
 
 
Sauter vers: