Forum d'échanges consacré aux découvertes avec Google Earth/Maps
 
PortailAccueilGoogle EarthS'enregistrerCarte des membresRechercherAccès aux bonus du forumConnexionFAQ

Partagez | 
 
 
 L'Historial de Péronne Somme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
willy80
Globe-Surfeur "Or" (niv 6)
Globe-Surfeur
avatar

Masculin Cancer Nombre de messages 8956
Age 72
Localisation valines _80210
Humeur curieux de tout
Emploi/Loisirs retraité

MessageSujet: L'Historial de Péronne Somme   Lun 9 Jan 2012 - 14:40

L'Historial de Péronne Somme 49°55'45.81''N 2°55'49.93''E





Au
milieu des années 80, le Conseil général de la Somme initie une
réflexion qui aboutira à la réalisation grâce à des fonds européens,
nationaux, régionaux (Picardie) et départementaux, d'un musée
international de la Grande Guerre (et non seulement de la bataille de la
Somme). Il est décidé qu'il verra le jour à Péronne, sur ce que fut la
ligne de front, à l'est du département, dans un remarquable bâtiment en
béton blanc (créé pour l'occasion par le grand architecte Ciriani)
encastré dans le château médiéval où se tint en 1468 la fameuse
"entrevue" entre Louis XI, roi de France, et Charles le Téméraire, duc
de Bourgogne.
Source : Historial de Péronne
Lorsqu'il
ouvre ses portes le 1er août 1992, l'Historial de la Grande Guerre
découvre à ses visiteurs une collection unique d'objets originaux de la
vie quotidienne. Au centre des salles qui traitent chronologiquement le
conflit, sont présentés les objets militaires, tandis qu'à leur
périphérie sont exposés ceux de la vie civile et des familles (ces
objets évoquent les aspects culturels, artistiques, éducatifs,
économiques ou financiers des sociétés d'alors). Enfin, et c'est ce qui
fait de l'Historial un musée véritablement international, ces objets
proviennent des trois empires belligérants.
Tout
aussi contemporaine que l'architecture, la scénographie favorise la
compréhension et l'émotion : les uniformes sont par exemple, disposés
horizontalement, dans des "fosses". Ainsi, sans qu'on ait recours au
dangereux esprit de reconstitution, cette proximité avec l'objet devient
une proximité avec l'événement.
La ville de Péronne

Comme
Saint-Quentin, la ville connaît l'occupation allemande dès le 28 août
1914. La bataille de la Marne et celle de la Somme entraîneront des flux
et reflux des occupants. Bombardée en 16 et en 18, c'est une ville en
ruine que la 2° division australienne libèrera en septembre 18.
Tels des protecteurs, le drapeau de cette division flotte à l'intérieur
de la mairie et le monument australien du Mont Saint Quentin, sur la RN
17, semble veiller sur la colline. L'ancien village constituait un point
stratégique d'observation et était un objectif très difficile à
atteindre par son réseau de tranchées et de barbelés.
L'émouvant monument aux morts de la ville se trouve au bout de la rue
des remparts : il s'agit d'une femme agenouillée brandissant un poing
rageur au-dessus du corps d'un poilu qui vient de tomber. L'oeuvre est
signée Paul Auban.

En bref...
A Péronne, l'Historial de la Grande Guerre, musée trilingue de référence
internationale, s'inscrit dans un bâtiment moderne, prolongement du
château médiéval. Il éclaire le visiteur sur les dimensions historiques,
sociologiques et ethnologiques du premier conflit mondial. Il présente
la vie quotidienne pendant la guerre à travers des témoignages de ceux
qui l'ont vécue et porte un regard interactif sur le conflit. Projection
de 56 films d'époque et collections d'objets, d'oeuvres d'art, de
documents, de lettres et de cartes postales. Des uniformes des
différents combattants entourés de pièces d'armement et d'objets
personnels sont exposés ainsi qu'un ensemble de 50 eaux-fortes du grand
peintre expressionniste allemand, Otto Dix
Lire ici



Revenir en haut Aller en bas
 
L'Historial de Péronne Somme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
 
 
  
 
Sauter vers: