Forum d'échanges consacré aux découvertes avec Google Earth
 
PortailAccueilGoogle EarthS'enregistrerCarte des membresRechercherAccès aux bonus du forumConnexionFAQ

Partagez | 
 
 
 Les hauts lieux magiques du monde
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Beatriz
Globe-Surfeur "Or" (niv 4)
Globe-Surfeur
avatar

Féminin Gémeaux Nombre de messages 4819
Age 33
Localisation Gouvieux (60)/Nancy (54) / St Ouen (80)
Humeur Ingénieur-Maître en Géographie
Emploi/Loisirs musique, géographie, sports, danse, lecture, ciné, laser quest

MessageSujet: La Cité Interdite, Pékin, Chine   Sam 19 Aoû 2006 - 16:52

Place maintenant à la Cité Interdite de Pékin, en Chine.



39°55'0.06"N 116°23'26.32"E





"Les toits superposés comme des nefs renversées brillent d'un éclat royal dans le soleil." Cecil Lewis, 1919.



C'est le plus grand palais du monde qui se trouve au cœur de la capitale chinoise. La Cité Interdite est aussi le plus important témoignage du passé impérial de la Chine.
Aujourd'hui, les portails sont ouverts aux visiteurs qui peuvent s'émerveiller de la taille de cette cité. C'est de celle-ci que régnèrent les 24 Empereurs successifs des Dynasties Ming et Qing, du XVe à 1911.

Le charme de la Cité provient surtout de la disposition des temples, jardins et palais. La tradition architecturale remonte à la construction de la ville Chang'Ang, fondée au IIe siècle avant notre ère. Le rapprochement entre les deux villes n'est d'ailleurs pas innocent. En effet, leur plan en damier reflète la conception chinoise d'un univers bien ordonné En effet, pour les chinois, l'Empereur, en tant que "Fils du Ciel", était considéré comme un médiateur ayant pour mission de faire régner l'ordre et l'harmonie sur Terre. L'Etat idéal se caractérisait d'ailleurs par un équilibre hiérarchique dont la symétrie de la Cité Interdite donne une idée. Les anciennes cités chinoises répondaient dans leur placement à une doctrine fondamentale : le fengshui (qui est d'ailleurs très à la mode maintenant) ou l'art de bâtir en harmonie avec les énergies vitales de la Terre. C'est cette doctrine (pratique, esthétique et mystique) qui est à l'origine du plan de la Cité Interdite. Les bâtiments furent alignés selon un axe Nord-Sud, tandis que les plus importants regardaient vers le Sud pour bénéficier des rayons sacrés du Soleil.




Des lions de bronze à l'air peu engageants gardent le palais. D'autres animaux de bronze, tortues et grues, ornent les alentours.

Pour se rendre à la Cité, il fallait traversé plusieurs portes, dont celles de la Paix Céleste (Tian'anmen) et celle du Méridien, qui marque l'entrée de la Cité.




Depuis ses débuts au XVe, la Cité a été modifiée, agrandie, restaurée. Elle reflète ainsi les différentes époques de l'histoire chinoise. Ces deux gravures datant, respectivement, du XVIIIe et du XIXe montrent la Cour intérieure des Empereurs et une vue du Nord de la Cité, orientée vers la Colline du Charbon.

A l'autre bout de la Cité, l'axe se poursuit vers le Nord jusqu'à la porte du Génie militaire, puis enjambe un fossé pour gagner l'aire de loisirs de l'Empereur sur la colline du Charbon. C'est d'ailleurs à cet endroit, en 1644, lorsque les Mandchous attaquaient la ville, que le dernier Empereur Ming se donna la mort. L'ace longitudinal aboutit aux tours de la Cloche et du Tambour (lever du jour salué par la cloche et fin du jour par un roulement de tambour).
La Cité Interdite était le cœur de Pékin. D'après un auteur classique chinois, c'était
Citation :
"le lieu de rencontre du ciel et de la terre, d'union du vent et de la pluie, d'équilibre entre le Yin et le Yang."
C'était aussi l'endroit où vivait l'Empereur dont le rôle, selon le confucéen Mencius était "de se tenir au centre de la Terre pour y maintenir les peuples."
Le nom complet de la Cité Interdite était "la Cité pourpre interdite", à cause de la couleur des murs d'enceinte. De plus, les Chinois pensaient que le trône de l'Empereur, en plus d'être au centre de la Grande Salle de l'Harmonie Suprême, du Palais, de la ville et de la cité tatare, était tout simplement au centre du monde, dont le nom "d'Empire du Milieu".
La première ville fondée sur le site de Pékin date de la Dynastie des Tchéou (ou Zhou). Dans une plaine fertile, elle occupait une position stratégique pour défendre la frontière septentrionale, constamment sous la menace des peuples de la steppe.
Toutefois, la Chine fut envahie au XIIIe par les mongols menés par Gengis Kahn. Son petit-fils, Koubilaï Kahn, déplaça la cour mongole à Pékin (Dadu, "la grande capitale" à l'époque). De cet endroit, les mongols purent finir la conquête de la Chine.
Marco Polo, un des premiers Européens à s'être aventuré en Chine, fut reçu par Koubilaï en 1274. Les descriptions que Marco Polo fit du palais lui valurent le surnom de menteur à son retour au pays.


Marco Polo, fils d'un marchand vénitien, fut l'un des premiers Européens à se rendre en Chine, en [url=http://fr.wikipedia.org/wiki/1271 ]1271[/url]. Il séjourna à Pékin, ou Beijing, alors appelée Dadu, "grande capitale", où il fut témoin des fastes de la cour de Koublilaï. Dans ses description du palais impérial, ancêtre de la Cité Interdite, il s'émerveille de sa taille, de sa richesse, car le marbre, l'argent et l'or y abondaient.

Après le renversement des Mongols par les Ming, la Cité interdite prit son aspect actuel. Les travaux débutèrent sous le règne de l'Empereur Yongle (1403-1424), peut-être sur le site de l'ancien palais de Koubilaï, mais rien n'est sûr. L'édification dura 16 ans, au cours desquels furent employés 1 million de travailleurs. Par la suite, des bâtiments furent ajoutés, d'autres modifiés ou restaurés.


Cette peinture chinoise datant de la fin du XVe représente l'arrivée de visiteurs à la Cité. Les toits dorés, qui abritent des salles de belles proportions, semblent ici flotter parmi les nuages. Tous les bâtiments sont orientés vers le Sud.

Le palais comprend plus de 8000 pièces (imaginez le ménage Laughing) sans compter les cours et les jardins. Le tout couvre 100ha. La famille impériale résidait au Nord de la porte de la Pureté Céleste, limite du Palais. Aucun adulte de sexe masculin, hormis l'Empereur, ne pouvait y pénétrer. Les quartiers étaient gardés par des Eunuques. Chaque fois que l'Empereur franchissait la porte du Méridien, une cloche et un tambour résonnaient en chœur. Aujourd'hui, seul le silence accueille les visiteurs.


Le film du "Dernier Empereur"[url], de [url=http://fr.wikipedia.org/wiki/Bernardo_Bertolucci]Bernardo Bertolucci, évoque l'histoire de l'Empereur Pu Yi. Une image du film le montre enfant passant en revue les troupes.

L'Empereur gouvernait dans le palais de l'Harmonie Suprême, sur le trône du Dragon, entouré d'encensoirs de bronze et de colonnes dorées. Dans cette même salle, on célébrait aussi les grandes fêtes comme le solstice d'hiver, le nouvel an et l'anniversaire du souverain.


Le trône du Dragon, dans le Palais de l'Harmonie Suprême, était à la fois le centre du palais, de la Cité impériale, de Pékin et du monde, d'après les chinois…

Derrière ce palais se trouvent le Palais de l'Harmonie du milieu et celui de l'Harmonie exaltée, où se tenaient les banquets réservés aux dignitaires étrangers. Au nord de ces derniers, se trouvent le Palais de la Pureté Céleste et le Palais de la Tranquilité Céleste, les résidences de l'Empereur et de l'Impératrice. Entre les deux, se trouve le Palais de l'Union qui unit symboliquement les époux impériaux, le ciel et la terre, le yin et le yang. Temples, théâtres et communs complétaient l'ensemble. Il existait même des quartiers réservés aux Eunuques et aux Concubines.


Après l'expulsion de Pu Yi en 1924, la Cité se dégrada rapidement. A présent, les cours et les bâtiments recouvrent peu à peu leur splendeur passée : tranformée en musée, la Cité Interdite est à nouveau entretenue.

Après avoir été pendant 500 ans le centre du pouvoir impérial, le trône du Dragon fut abandonné en 1911. Les dirigeants de la Nouvelle République forcèrent même Pu Yi (alors âgé de 4 ans) à abdiquer. Il eut le droit de résider au palais jusqu'en 1924. Par la suite, le palais se dégrada.


L'Empereur Pu Yi à l'âge de 3 ans.

En 1949, lorsque les nationalistes chinois furent vaincus, ils emportèrent des trésors de la Cité Interdite. Cette dernière n'est d'ailleurs plus interdite étant donné qu'elle a été transformée en musée.

Plus d'infos :
La Cité interdite
Photos par Jean-Marc STEPHAN
La Cité interdite par Gilles Mignard


Dernière édition par le Ven 23 Fév 2007 - 14:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Beatriz
Globe-Surfeur "Or" (niv 4)
Globe-Surfeur
avatar

Féminin Gémeaux Nombre de messages 4819
Age 33
Localisation Gouvieux (60)/Nancy (54) / St Ouen (80)
Humeur Ingénieur-Maître en Géographie
Emploi/Loisirs musique, géographie, sports, danse, lecture, ciné, laser quest

MessageSujet: Machu Picchu, Pérou   Mar 22 Aoû 2006 - 15:16

J'en connais un qui va être content, c'est au tour du Machu Picchu, au Pérou.



13°31'60.00"S 71°59'60.00"W



"Je croyais rêver...Mais où étais-je donc tombé ?" Haram Bingham, explorateur américain, à son arrivée à Machu Picchu.



Un jour de juillet 1911, un convoi de mules mené par un explorateur américain, Hiram Bingham, quitta la ville péruvienne de Cuzco. Il partait dans le but de découvrir Vilcabamba, dernier rempart inca.


Hiram Bingham (1875-1956), historien et archéologue américain, redécouvrait Machu Picchu en 1911. Il était alors à la recherche de Vilcabamba.

L'escorte partie en direction du Nord-Ouest, le long de la vallée Urubamba, pour s'enganger bientôt dans un profond canyon sinueux.
Lors d'une halte, Bingham rencontra un paysan qui lui parla de ruines situées non loin de là, dans une montagne nommée Huayna Picchu. Le lendemain, 24 juillet, ce paysan conduisit l'explorateur jusqu'au site. Il venait de trouver le Machu Picchu. En effet, il se trouvait en face des ruines d'anciennes maisons incas.
Les découvertes se succédèrent : bâtiments en granite blanc, établissements de bains et cours intérieures. Il se demanda alors : "Mais qui donc me croira ?".



Dans les années qui suivirent, l'explorateur revint sur le site pour entreprendre des fouilles de la ville. Il était convaincu d'avoir découvert Vilcabamba.
Toutefois, des études récentes semblent le démentir : Vilcabamba se trouverait en fait à Esparitu Pampa (plus au Nord Ouest). Quoiqu'il en soitn ces ruines mises au jour sont devenues les plus fameuses d'Amérique du Sud.


Le silence règne sur l'étrange cité inca de Machu Picchu, suspendue entre deux pics des Andes péruviennes. Edifiée au XVe de notre ère, la ville est sans doute l'un des sites archéologiques les plus saisissants du monde.

La ville inca se situe sur une selle entre deux sommets : le Huayna Picchu et le Machu Picchu, dominant de 600m la vallée voisine !
Construite au cours du XVe, Machu Picchu était probablement une petite cité fortifiée d'un milliers d'habitants. Elle était reliée aux autres villes incas par un réseau de routes. Elle fut abandonnée avant la chute de Vilcabamba en 1572. Les espagnols ne l'ont jamais découverte et elle échappa miraculeusement aux destructions et reste donc très bien conservée.
Ses palais, temples, maisons, canaux, fontaines et terrasses agricoles font de Machu Picchu un chef-d'oeuvre d'architecture et un modèle d'urbanisme. Les architectes bâtirent sûrement une ville d'après une maquette de terre ou de pierre. Les ouvriers hissèrent d'énormes blocs de granite à l'aide de leviers et de rouleaux. Les blocs étaient ensuite taillés et polis, puis assemblés sans mortier.
Le centre-ville était une grande place où se tenait le marché et où les festivités se déroulaient. Les aristocrates vivaient autour de la place, les paysans à la périphérie.
Machu Picchu n'a acucun bâtiment exceptionnel. Il ne pouvait rivaliser avec les sommets environnants, au contraire, les constructions en tiraient parti. C'est ainsi que les immenses fenêtres trapézoïdales du Temple aux Trois Fenêtres étaient conçues pour laisser voir les sommets andins.
Le Soleil, ancêtre divin des dirigeants incas, était vénéré comme une source de toute vie. Au sommet de la colline, située en arrière des deux temples, se trouve l'Intihuatana, lieu sacré et "point d'attache du Soleil".

Si ce haut-lieu archéologique dégage une si forte impression de sérénité, c'est peut-être parce que ni le fer, ni les flammes ne l'ont jamais atteint. Mais le caractère unique de Machu Picchu tient surtout à son site. Parmi les brumes des sommets andins, la ville est suspendue entre ciel et terre...

Plus d'infos :
Tourisme au Machu Picchu
La cité secrète des incas
Découverte du Machu Picchu (anglais)
Images du Machu Picchu (anglais)
Ville de Cuzco


Dernière édition par le Ven 23 Fév 2007 - 14:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
microexplorer
Globe-Surfeur "Or" (niv 6)
Globe-Surfeur
avatar

Masculin Poissons Nombre de messages 10466
Age 39
Localisation Leskon
Emploi/Loisirs En cuisine

MessageSujet: Re: Les hauts lieux magiques du monde   Mar 22 Aoû 2006 - 15:56

effectivement, "il" a beaucoup aimé ton reportage...



merci Beatriz ❤ .

sinon, en faisant des recherches sur le net, je ne l'ai pas trouvé au même endroit que toi... .

pour moi, le "Machu Pichu" serait là:


coordonnées:
13°09'26.00"S 72°32'50.28"W

c'est assez "loin" de l'endroit que tu as indiqué...
je cherche sur le net pour voir...


edit: bon, d'après cette page, "overlays" sur le "Machu Pichu", je serais dans le bon...


re-edit: aaaaaaaaaaarrrrghhhhhhh...
le lien ne fonctionne pas 😢 😢 😢 .

quand vous arriver sur la page, vous trouverez une "case":
"Search our file archive:", là vous taper "Machu Pichu" (pas trop fort, ce sont des ruines tout de même Laughing ), et normalement, vous trouverez 3 "overlays" qui confirment l'endroit que j'ai donné...Wink.
Revenir en haut Aller en bas
Beatriz
Globe-Surfeur "Or" (niv 4)
Globe-Surfeur
avatar

Féminin Gémeaux Nombre de messages 4819
Age 33
Localisation Gouvieux (60)/Nancy (54) / St Ouen (80)
Humeur Ingénieur-Maître en Géographie
Emploi/Loisirs musique, géographie, sports, danse, lecture, ciné, laser quest

MessageSujet: Re: Les hauts lieux magiques du monde   Mar 22 Aoû 2006 - 16:33

Oui, je sais bien que personne n'est d'accord sur le positionnement du Machu Picchu...

Il y a même d'ailleurs eu un sujet à ce propos... ici ou
Revenir en haut Aller en bas
microexplorer
Globe-Surfeur "Or" (niv 6)
Globe-Surfeur
avatar

Masculin Poissons Nombre de messages 10466
Age 39
Localisation Leskon
Emploi/Loisirs En cuisine

MessageSujet: Re: Les hauts lieux magiques du monde   Mar 22 Aoû 2006 - 16:54

Laughing Laughing Laughing

microexplorer confirme donc ce que microexplorer avait trouvé comme endroit... Very Happy Wink .

et avec tout ça, si on ne voit pas l'image que j'ai posté, c'est qu'on le fait exprès... Laughing .
Revenir en haut Aller en bas
Beatriz
Globe-Surfeur "Or" (niv 4)
Globe-Surfeur
avatar

Féminin Gémeaux Nombre de messages 4819
Age 33
Localisation Gouvieux (60)/Nancy (54) / St Ouen (80)
Humeur Ingénieur-Maître en Géographie
Emploi/Loisirs musique, géographie, sports, danse, lecture, ciné, laser quest

MessageSujet: Re: Les hauts lieux magiques du monde   Mer 23 Aoû 2006 - 12:10

Pour ceux que ça intéresse, il y a une émission sur la 3 ce soir qui va parler des lieux de mythes et légendes. C'est des Racines et des Ailes à 20h50. A priori en 3 "épisodes". Ce soir, c'est
http://www.tps.fr/index_p.php?rid=271 a écrit:
Iles de légende
C'est en Grèce que le voyage débute afin de partir à la découverte des îles de l'Antiquité : la Crète où le palais de Minos et de sa fille Ariane semble avoir échappé aux outrages du temps. Puis escales à Ithaque, l'île d'Ulysse, et Kos où naquit Hippocrate, père de la médecine.
Sur la route des croisés
Julien Weiss, un Français installé à Alep depuis huit ans, rappelle toute la dimension culturelle de l'événement majeur que furent les croisades, cette rencontre entre deux civilisations qui allaient se nourrir entre elles.
La parade du Bouddha
En juillet, dans une petite ville du Sri Lanka, une dent de Bouddha est présentée aux pèlerins venus du monde entier.
Les Galapagos : patrimoine sous surveillance
Au large de l'Equateur, ces îles abritent un sanctuaire écologique où vivent maintes espèces animales très rares.
Revenir en haut Aller en bas
claudius1207
Globe-Surfeur "Or" (niv 5)
Globe-Surfeur
avatar

Masculin Cancer Nombre de messages 5043
Age 60
Localisation Haute Normandie
Humeur Toujours bonne (presque)
Emploi/Loisirs FT/photo, microinformatique

MessageSujet: Re: Les hauts lieux magiques du monde   Mer 23 Aoû 2006 - 18:52

Pour le Machu Pichu vous trouverez son emplacement plus une belle image sattellite sur ce site

http://www.spaceimaging.com/gallery/ancientObservatories/default.htm

Il faut cliquer sur "download image" en bas a gauche pour afficher les images
Revenir en haut Aller en bas
Beatriz
Globe-Surfeur "Or" (niv 4)
Globe-Surfeur
avatar

Féminin Gémeaux Nombre de messages 4819
Age 33
Localisation Gouvieux (60)/Nancy (54) / St Ouen (80)
Humeur Ingénieur-Maître en Géographie
Emploi/Loisirs musique, géographie, sports, danse, lecture, ciné, laser quest

MessageSujet: Re: Les hauts lieux magiques du monde   Mer 23 Aoû 2006 - 19:48

Merci Claudius !
Revenir en haut Aller en bas
microexplorer
Globe-Surfeur "Or" (niv 6)
Globe-Surfeur
avatar

Masculin Poissons Nombre de messages 10466
Age 39
Localisation Leskon
Emploi/Loisirs En cuisine

MessageSujet: Re: Les hauts lieux magiques du monde   Jeu 24 Aoû 2006 - 0:33

merci pour le lien claudius1207 .

ça confirme donc ce que j'avais trouvé comme lieu :cheers: .

Wink
Revenir en haut Aller en bas
ivanovitch
Administrateur de TSGE
Administrateur de TSGE
avatar

Masculin Cancer Nombre de messages 18119
Age 47
Localisation Savoie
Humeur Voyageuse

MessageSujet: Mise à jour Machu Pichu Pérou Amériqu du Sud 360 cities   Lun 16 Sep 2013 - 11:36

Pour le >> Machu Pichu <<, haut lieu magique s'il en est, on a eu plusieurs mises à jour depuis :


13°09'49.05"S  72°32'45.46"W







En modèle 3D :



Des 360 cities à foison :




Machu Picchu. Peru/ 03.2012 in peru

Beatriz il y a 7 ans a écrit:
D'autres lieux à suivre très bientôt Very Happy
On continuerait bien la ballade avec toi Beatriz... Very Happy



                       
Répondre "je n'ai rien à cacher" en matière de vie privée revient à affirmer que l'on se fiche de la liberté d'expression parce que l'on n'a rien à dire. EDWARD SNOWDEN. 
Revenir en haut Aller en bas
http://bbs.keyhole.com/ubb/dosearch.php?Cat=&amp;amp;amp;For
La Baronne
Globe-surfeur "Or"
Globe-surfeur
avatar

Féminin Gémeaux Nombre de messages 1612
Age 60
Localisation Visan, France
Emploi/Loisirs Graphiste

MessageSujet: Re: Les hauts lieux magiques du monde   Mer 25 Mar 2015 - 10:41

Restauration pour le premier sujet
l'Atlantide ! (elle se trouverait sur l'ile de Théra, en Grèce)

Image N°1, j'imagine que ça devait être la position sur GE


Image N°2, j'ai choisi le portrait de Platon et la carte dessinée par Diodore et Platon. J'ai fais un montage car je voulais respecter le nombre d'images qu'avait mis Beatriz, cependant je ne peux que supposer ses choix, alors dans le doute je monte plusieurs images

SOURCE

Image N°3, idem pour le montage de la similitude entre la description de l'île par Platon et un bijou retrouvé avec les fameux anneaux.

SOURCE

Image N°4, là j'ai choisi une simulation par ordinateur de l'explosion du volcan

SOURCE
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les hauts lieux magiques du monde   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les hauts lieux magiques du monde
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
 
 
 
Sujets similaires
-
» Sommaire Sources d’énergie - Hauts lieux énergétiques
» Les anges: qui sont ils, à quoi servent ils?
» Energétiquement vôtreRadiesthésie, énergie, hauts-lieux, l, spiritualité.
» Lieux extraordinaires en Romandie
» Hors série le monde des religions: Les hauts lieux spirituels
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tout sur Google Earth & Maps :: Google Earth :: Sujets thématiques :: Nature-
 
 
Sauter vers: