Forum d'échanges consacré aux découvertes avec Google Earth
 
PortailAccueilGoogle EarthS'enregistrerCarte des membresRechercherAccès aux bonus du forumConnexionFAQ

Partagez | 
 
 
  la goélette Tara a franchi seule le mythique passage du Nord-Est
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
willy80
Globe-Surfeur "Or" (niv 6)
Globe-Surfeur
avatar

Masculin Cancer Nombre de messages 8765
Age 71
Localisation valines _80210
Humeur curieux de tout
Emploi/Loisirs retraité

MessageSujet: la goélette Tara a franchi seule le mythique passage du Nord-Est   Mar 27 Aoû 2013 - 14:25



Dans la nuit du 25 au 26 août, la goélette Tara a passé le passage du Nord-Est dans des conditions extrêmes. En effet, la brume était épaisse, tandis que la surface de l’océan Arctique était à 60 % recouverte de glace. La mission Tara Oceans Polar Circle 2013 peut donc se poursuivre. Prochaine étape d’importance : le passage du Nord-Ouest fin septembre !


Tara est une goélette : le mât avant est plus petit ou, comme c'est le cas ici, aussi haut que le mât principal. Elle dispose d’une coque en aluminium et d’une double quille relevable, conçue pour résister à la glace. À bord de ce navire de 36 mètres de long pour 10 mètres de large, la place est prévue pour la quinzaine de personnes, équipage et scientifiques, qui œuvrent à bord.
© A. Deniaud, Tara Expéditions



Le 19 mai dernier, la goélette Tara a quitté le port de Lorient pour filer droit vers les îles Féroé, avant de rejoindre l'Arctique pour le contourner dans le sens inverse des aiguilles d’une montre. Ce périple s’inscrit dans le cadre de la mission scientifique et pédagogique Tara Oceans Polar Circle 2013. Les objectifs sont les mêmes que ceux des précédentes missions menées en d’autres lieux : passer la biodiversité planctonique rencontrée à la loupe et mieux comprendre les interactions entretenues avec le milieu, tout en sensibilisant le public et les autorités à diverses problématiques environnementales.
Ce voyage de 25.000 km vient de connaître un nouveau moment fort, puisque le navire a franchi le cap Tchéliouskine (le point le plus septentrional de l’Asie, en Sibérie) dans la nuit du 25 au 26 août, vers minuit heure française. Ce lieu marque la fin du détroit de Vilkitski, qui est un point symbolique du passage du Nord-Est. Même s’il faisait jour en permanence, 45 heures de navigation ont été requises pour traverser, dans une épaisse brume, cette zone recouverte à 60 % par la banquise. Des hommes dirigés par le capitaine Loïc Vallette ont continuellement veillé à l’étrave, ou dans la mâture, pour éviter toute collision malencontreuse avec un bloc de glace.
Tara est ainsi devenue la première embarcation à franchir le détroit de Vilkitski sans l’aide d’un brise-glace en 2013, avec un navire polonais de 14 m qui circulait également dans les environs. La mission va maintenant se poursuivre, puisque les mesures scientifiques devraient reprendre dès ce 27 août. Une escale est d’ores et déjà prévue à Pevek (Russie) le 5 septembre prochain. L’équipage reprendra ensuite la mer en direction d’un deuxième passage mythique, celui du Nord-Ouest. Il devrait être passé à la fin du mois de septembre, si la banquise ne l'a pas fermé avant..
Source




Revenir en haut Aller en bas
Mac Cany
Globe-Surfeur "Or" (niv 6)
Globe-Surfeur
avatar

Masculin Nombre de messages 7105

MessageSujet: Re: la goélette Tara a franchi seule le mythique passage du Nord-Est   Mar 27 Aoû 2013 - 18:26

Salut

Voila qui tend à prouver que la banquise fond et que la planète se réchauffe mais il y a des siècles le passage Nord-Est était libre de glaces alors .......
Revenir en haut Aller en bas
willy80
Globe-Surfeur "Or" (niv 6)
Globe-Surfeur
avatar

Masculin Cancer Nombre de messages 8765
Age 71
Localisation valines _80210
Humeur curieux de tout
Emploi/Loisirs retraité

MessageSujet: Re: la goélette Tara a franchi seule le mythique passage du Nord-Est   Mar 1 Oct 2013 - 11:27

Tara a franchi le passage du Nord-Ouest… avec une aide extérieure
Voilà qui est fait, la goélette Tara a franchi le passage du Nord-Ouest, mais avec une aide extérieure. Les difficultés ne se sont pas présentées dans le détroit de Bellot, mais bien dans le canal du Prince-Régent qui lui fait suite. Un brise-glace canadien a dû y ouvrir une route, car la glace le recouvrait à 95 % sur plusieurs dizaines de kilomètres. Certes, un défi de Tara Ocean Polar Circle n’a pas été relevé, mais cela ne change rien au succès du programme scientifique.



Ce vendredi 27 septembre, la goélette Tara s’est engagée dans le détroit de Bellot (Canada) comme prévu. Il ne lui a fallu que 4 h pour franchir ce bras de mer long de 35 km, puisqu’il était finalement libre de glace. Pour pleinement profiter de ce moment de grâce, le capitaine Loïc Vallette et son équipage ont hissé les voiles, même si le vent ridait à peine la surface de l’eau.
À la sortie de ce délicat passage, les scientifiques ont pris le temps de réaliser une nouvelle station de prélèvement avant que le bateau ne poursuive sa route en direction du nord-est, sur le canal du Prince-Régent. À cette occasion, la rosette CTD a été immergée à 100 m de profondeur, puis remontée avant que deux traits de plancton ne soient réalisés plus en surface.
La situation s'est ensuite compliquée sur le chemin vers la presqu’île de Brodeur, tôt le samedi matin. La goélette Tara cherchait alors à rejoindre le flanc ouest de ce site pour profiter d’un couloir libre de glace qui, d'après les dernières cartes, aurait permis à l’embarcation de rejoindre le détroit de Lancaster. Mais les choses se sont déroulées différemment. Dans la matinée, l’équipage a été contacté par radio par le Canadian Coast Guard Louis S. St Laurent, qui n’est autre qu’un brise-glace. Le commandant du navire rouge, marqué d’une feuille d’érable blanche sur sa cheminée, a alors précisé qu’il avait reçu l’ordre d’escorter la goélette afin de franchir un passage couvert à 95 % par de la glace (épaisseur de 15 cm).


Un pari manqué, mais une étude inédite du plancton qui se poursuit
Gardant une distance de sécurité de 800 m, Tara a donc pris le sillage du brise-glace sur plus de 50 miles (soit environ 80 km), pour finalement traverser la barrière de glace en une demi-journée. Il lui aurait fallu bien plus de temps et d’efforts sans ce « poisson-pilote ». Il s’agissait de la dernière difficulté du passage du Nord-Ouest. Il a donc été franchi avec succès, mais avec assistance sur la fin. Ainsi, l’expédition Tara Ocean Polar Circle a manqué à l’un de ses objectifs, qui était de faire le tour de l’Arctique sans aide extérieure.
Cependant, cette déconvenue ne remet pas en cause sa mission principale : caractériser et étudier la biodiversité planctonique de l’Arctique. Puisqu’aucun hivernage n’est plus à craindre, les travaux scientifiques peuvent continuer comme prévu. Une station biologique longue était d’ailleurs en cours de préparation samedi soir dernier, une fois le brise-glace reparti vers d'autres missions de sécurisation, tandis que la goélette s’apprêtait à voguer pour deux jours dans le détroit de Lancaster. Elle rejoindra ensuite le village inuit d’Arctic Bay (690 habitants), avant de poursuivre sa route en direction du Groenland
Source
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: la goélette Tara a franchi seule le mythique passage du Nord-Est   

Revenir en haut Aller en bas
 
la goélette Tara a franchi seule le mythique passage du Nord-Est
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
 
 
  
 
Sauter vers: