Forum d'échanges consacré aux découvertes avec Google Earth
 
PortailAccueilGoogle EarthS'enregistrerCarte des membresRechercherAccès aux bonus du forumConnexionFAQ

Partagez | 
 
 
 Le typhon Man-Yi menace Fukushima et place le Japon sous "alerte spéciale"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
willy80
Globe-Surfeur "Or" (niv 6)
Globe-Surfeur
avatar

Masculin Cancer Nombre de messages 8781
Age 71
Localisation valines _80210
Humeur curieux de tout
Emploi/Loisirs retraité

MessageSujet: Le typhon Man-Yi menace Fukushima et place le Japon sous "alerte spéciale"   Lun 16 Sep 2013 - 9:51

Japon région de Fukushima 37°43'14.83''N 140°24'07.16''E




Man-Yi, le 18ème typhon de la saison en Asie, a abordé comme prévu ce lundi l’île principale du Japon , avant de traverser la région de Tokyo puis de se diriger vers l’océan Pacifique à l’est via la province de Fukushima selon les informations données par l’Agence de météorologie. Il devrait atteindre la région de la centrale nucléaire accidentée dans l’après-midi.
Si l’arrivée de ce typhon s’accompagne de fortes rafales de vents (certaines atteignait jusqu’à 160 km/h et 100 km/h dans la capitale) et des pluies qualifiées en certaines endroits de « terribles » dans un large périmètre, pour autant elle semble être moins forte que prévue.
Une houle cyclonique résiduelle

Man-Yi devrait être à hauteur de Fukushima en fin d'après-midi - Agence météorologique japonaise
La compagnie exploitante de la centrale, Tokyo Electric Power (Tepco), a indiqué avoir renforcé les fixations des équipements cruciaux comme les conduites d’eau pour le refroidissement des réacteurs ou les pompes. Les grues ont aussi été arrimées et les patrouilles de surveillance renforcées.
Le niveau d’eau de pluie est monté très vite dans plusieurs zones et il est possible qu’elle déborde au-delà des petits murets qui entourent les réservoirs, a prévenu Tepco dans un e-mail à la presse . Et ce alors même que depuis dimanche, des ouvriers pompaient de l’eau de pluie qui s’est accumulée autour de réservoirs de liquide chargé de césium, tritium et strontium, et qui, selon les mesures effectuées sur plusieurs prélèvements dans les diverses zones concernées, est déjà contaminée, parfois à des degrés très élevés. Tepco a également expliqué avoir décidé, après avoir mesuré les niveaux de rayonnement, de relâcher une partie des eaux accumulées, là où la teneur en strontium 90 ne dépasse pas 30 becquerels par litre. Des vannes ont donc été ouvertes et l'eau va vraisemblablement descendre jusqu'à l'océan Pacifique voisin.
Pour autant, si l'on a craint un temps que le typhon passerait juste sur le site de la centrale accidentée, depuis la nuit ; Man-Yi semblait remonter vers le nord en s'éloignant un peu du littoral. Ce qui constitue une nouvelle seulement à moitié rassurante puisque le site de Fukushima devrait au minimum être touché par ce que les spécialistes appelle "une houle cyclonique résiduelle", c'est-à-dire des vagues hautes de 3 à 4 mètres.
260.000 personnes évacuées dans la région de Kyoto
Comme toujours dans ce genre de situation, de nombreuses vidéos d'amateurs commençaient, dès dimanche, à être diffusée sur internet dans plusieurs régions du Japon. Illustrant le niveau important du vent et des pluies.
Pour l’heure, des « alertes spéciales » de niveau maximum ont été émises par l’Agence de météorologie dans trois régions principales, dont l’ex-capitale impériale Kyoto à l’ouest. Et en début d’après-midi, quatre personnes étaient portées disparues et 65 blessés déplorés, selon la chaîne de télévision NHK.
Selon l'Agence météorologique japonaise, la région et la ville de Kyoto ont été touché par des niveau de pluie "sans précédent" et quelques 260.000 personnes ont été priées d'évacuer la zone tandis que près de 80.000 logements étaient privés d'électricité. Mais toutes régns confondues c'est près d'un demi million de personnes qui ont été évacuées.
Quelques 500 vols au moins ont également été annulés (notamment au départ de Tokyo) tandis que les liaisons par trains, dont une partie des lignes à grande vitesse, seront réduites.


Source
Revenir en haut Aller en bas
 
Le typhon Man-Yi menace Fukushima et place le Japon sous "alerte spéciale"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
 
 
  
 
Sauter vers: