Forum d'échanges consacré aux découvertes avec Google Earth/Maps
 
PortailAccueilGoogle EarthS'enregistrerCarte des membresRechercherAccès aux bonus du forumConnexionFAQ

Partagez | 
 
 
 Détroit, la faillite
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
winnie
Globe-Surfeur "Or" (niv 6)
Globe-Surfeur
avatar

Masculin Nombre de messages 8555
Localisation .

MessageSujet: Détroit, la faillite    Dim 15 Mar 2015 - 9:29

Détroit, la faillite


Détroit, ville phare de l'industrie américaine, a littéralement sombré.

Le déclin du "Big Three" (Ford, Chrysler et General Motors), l'exode des plus nantis vers de lointaines banlieues, la crise des subprimes, une gestion municipale mal maitrisée : tout cela a créé un cocktail tragique.

La ville, endettée à l'extrême (18,5 milliards de dollars !) a fait faillite. Et les laissés-pour-compte y sont en rangs serrés.


www.cagle.com


Retour sur l'agonie d'une ville.


~~~~~~~~SOMMAIRE~~~~~~~~

= 1 = 1958 : fermeture de l'usine automobile Packard
= 2 = Evolution démographique de Détroit et de son aire métropolitaine
= 3 = Incidents des Sojourner Truth Homes (février à juin 1942) / Emeutes de juin 1943
= 4 = Les émeutes de 1967 ("émeutes de la 12e rue"), 23 au 27 juillet 1967


Dernière édition par winnie le Lun 13 Avr 2015 - 15:07, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
winnie
Globe-Surfeur "Or" (niv 6)
Globe-Surfeur
avatar

Masculin Nombre de messages 8555
Localisation .

MessageSujet: Packard Plant (Packard Motor Car Company), Detroit, Michigan   Dim 15 Mar 2015 - 19:21

Dans les années 50, près de 200.000 ouvriers travaillaient dans l'industrie automobile dans l’agglomération de Détroit. Au début des années 2010, on en était à 20.000.

Le premier signe du déclin économique de Détroit a lieu en 1958, avec la fermeture de l'usine automobile Packard.

La Packard Motor Car Company, créée en 1899 dans l'Ohio, a déménagé en 1904 à Détroit dans une usine ultra-moderne. Cette marque, orientée vers la voiture de luxe, a également fait dans le moteur d'avion et le camion (uniquement pendant les années 20).

La Packard Super 8 convertible de 1948

www.classiccarstodayonline.com

Le filon de la voiture de luxe n'est peut-être pas le plus adapté pour survivre. Et en 1954, Packard s'allie avec Studebaker, à la santé fragile, créant ainsi la Studebaker-Packard Corporation.

La collection 1958

www.classiccarcatalogue.com

Mais les affaires ne marchent pas aussi bien que prévu. L'usine de Détroit ferme en 1958 (les locaux servent d'entrepôt jusqu'au début des années 90), le nom Packard disparait 4 ans plus tard, et Studebaker sombre à son tour en 1967.

L'usine de Détroit : à son apogée, elle employait 40 000 personnes. 42°22'47.56"N 83° 1'42.31"W



 42°22'52.17"N 83° 1'40.58"W


 42°22'43.50"N 83° 1'34.83"W

Lorsque les arbres poussent sur les toits, ce n'est pas vraiment bon signe...

www.skyscrapercity.com

Arrow Un très beau site montrant des photos de cette usine en version avant/après : www.freep.com





La ville a fini par saisir cette propriété pour non paiement des taxes foncières. Elle l'a mis en vente en 2013 avec une mise à prix à 975.000 $. Mais faute de preneur, finalement, elle a réussi à s'en défaire pour 405.000 $ auprès d'un investisseur espagnol.
Revenir en haut Aller en bas
winnie
Globe-Surfeur "Or" (niv 6)
Globe-Surfeur
avatar

Masculin Nombre de messages 8555
Localisation .

MessageSujet: Evolution démographique de Détroit et de son aire métropolitaine.   Ven 20 Mar 2015 - 17:13

L'explosion de la dette de Détroit date des années 2000, alors que les revenus de la ville s'affaissent progressivement.


http://voxday.blogspot.ca

Toutefois, les premiers soubresauts de la crise qui couvait à Détroit sont bien plus anciens. Et à ce titre, l'évolution de la population donne le frisson.

De 1900 à 1930, la population de la ville passe de 285.000 à 1.568.000, soit une multiplication par 5,5 !

En 1950, Détroit connait un sommet à 1.849.000.

Puis vient l'érosion. En 1970, on est redescendu au niveau de 1930. Mais de 1970 à 2010, ce n'est plus une simple érosion, c'est une chute : la population est divisée par 2 en 40 ans ! En 2010, Détroit n'a plus que 713.000 habitants... et 689.000 trois ans plus tard !

Un petit graphique fait maison, à partir des données démographiques glanées sur wikipedia.org/Detroit#Demographics.




Au niveau de l'aire métropolitaine, cette érosion n'existe pas vraiment, on a plutôt un effet de palier.

De 542.000 habitants à 1900, on a eu un sommet à 4.490.000 en 1970. Puis la population se stabilise, avec une légère tendance à la baisse. En 2010, l'aire métropolitaine compte 4.296.000 habitants.

Le petit graphique maison.



Dernière édition par winnie le Jeu 2 Fév 2017 - 19:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
winnie
Globe-Surfeur "Or" (niv 6)
Globe-Surfeur
avatar

Masculin Nombre de messages 8555
Localisation .

MessageSujet: Sojourner Truth Homes / Emeutes de juin 1943   Mar 7 Avr 2015 - 22:16

Comme on l'a vu ci-dessus, la population de Détroit commence à décroitre dès 1950. Mais cette baisse est plus complexe qu'elle n'en a l'air.

La croissance explosive de la ville dans le premier tiers du 20ème siècle s'est faite en grande partie par l'arrivée de populations noires en provenance des États du sud, créant une sévère crise immobilière. Les taudis se sont alors développés, à une époque où les USA vivaient sous un régime de ségrégation raciale. Au début des années 40, la moitié des familles noires de Detroit vit dans des logements qui ne respectent pas les normes d’hygiène ou d’équipements.

Le gouvernement fédéral se lance alors dans la construction de logements sociaux. Mais en février 1942, des Blancs s’opposent par la violence à l’installation de Noirs dans l’ensemble résidentiel Sojourner Truth Homes qui a été pourtant construit à leur intention.


42°25'36.96"N 83° 3'20.16"W


42°25'40.16"N 83° 3'25.76"W

Attroupement de blancs pour intimider les familles noires sensées emménager.

http://detroiturbex.com

La contre-manifestation s'organise.

http://detroiturbex.com

Une vidéo qui résume les évènements liés aux Sojourner Truth Homes.


Dans l’histoire, la presse (et notamment le New York Times) s'est étonné de l'attitude de la police de Détroit, très encline à arrêter (et tabasser) les manifestants noirs, mais laissant les blancs agir à leur guise.


Alors que l'industrie à Détroit tourne à plein régime, au bénéfice de l'effort de guerre, les tensions raciales entre les résidents noirs et blancs s'exacerbent. Des émeutes finissent par éclater en 1943, juste un an après les incidents des Sojourner Truth Homes. Ainsi, du 20 au 22 juin, ces émeutes font 25 morts au sein de la communauté noire, 9 chez les Blancs, 7500 blessés, majoritairement noirs, et un millier de sans-abri.


http://detroiturbex.com


http://reuther.wayne.edu

Quelques semaines plus tard éclateront des émeutes similaires à Harlem.




-------------

Arrow Détroit : de l'âge d'or à la faillite... et vers le renouveau Exclamation
>> SOMMAIRE GÉNÉRAL <<
Revenir en haut Aller en bas
winnie
Globe-Surfeur "Or" (niv 6)
Globe-Surfeur
avatar

Masculin Nombre de messages 8555
Localisation .

MessageSujet: Détroit : émeutes de 1967   Lun 13 Avr 2015 - 15:03

Ainsi, dès les années 40, la population blanche commence à quitter Détroit alors que la population noire continue à affluer. Dans les années 50, le nombre d'arrivants s’essouffle, créant cette baisse de la population.

Puis, pendant le mouvement des Droits Civiques aux cours des années 60, des émeutes éclatent dans de nombreuses villes américaines.

A Détroit, la police intervient dans un bar clandestin le dimanche 23 juillet 1967, à 4heures du matin, alors que 82 personnes fêtent le retour du Vietnam de 2 GIs. Alors que les policiers décident d'arrêter toutes les personnes présentes, une bagarre éclate. Elle implique rapidement des habitants du quartier. La police est débordée de toutes parts.


Là où tout a commencé : le bar clandestin se situait dans les locaux de la United Community League for Civic Action. Le bâtiment a désormais disparu et se trouvait à l’emplacement de l'herbe. 42°22'35.79"N 83° 5'57.83"w



Face aux troubles, le gouverneur du Michigan, un certain George Romney (père de Mitt Romney qui défiera Barack Obama à la présidentielle de 2012), fait appel à la Garde Nationale. De son côté, le Président Lyndon Johnson envoie l'armée.

Face à face

http://detroiturbex.com

Pillage

http://detroiturbex.com

Scène de guérilla

http://time.com

Le bilan est catastrophique : en 5 jours d'émeutes et de pillages, on recense 43 morts, 1189 blessés, 7200 arrestations, 2500 magasins pillés ou brûlés.

A partir de là, le mouvement de départ des blancs de Détroit s'accélère... alors que l'industrie se délocalise.



-------------

Arrow Détroit : de l'âge d'or à la faillite... et vers le renouveau  Exclamation
>> SOMMAIRE GÉNÉRAL <<


Dernière édition par winnie le Jeu 2 Fév 2017 - 20:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
okapi07
Globe-Surfeur "Or" (niv 6)
Globe-Surfeur
avatar

Masculin Cancer Nombre de messages 7936
Age 23
Localisation Hesbaye

MessageSujet: Re: Détroit, la faillite    Ven 17 Avr 2015 - 22:22

Petit HS temporaire, un "document annexe qui porte le propos": 

Ville en déclin Au USA: la renaissance de Detroit sur Arte7+:


http://www.arte.tv/guide/fr/050299-006/villes-en-declin?autoplay=1
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Détroit, la faillite    

Revenir en haut Aller en bas
 
Détroit, la faillite
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
 
 
  
 
Sauter vers: