Forum d\'échanges consacré aux découvertes avec Google Earth
 
PortailAccueilGoogle EarthS'enregistrerCarte des membresRechercherAccès aux bonus du forumConnexionFAQ

Partagez | 
 
 
 A la découverte de nos chefs d'œuvre d'art et d'histoire.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
gollum
Globe-Surfeur "Or" (niv 6)
Globe-Surfeur
avatar

Masculin Nombre de messages 13409
Localisation Gironde
Humeur Electron libre
Emploi/Loisirs Ne pas s'approcher, ruine dangereuse.

MessageSujet: Re: A la découverte de nos chefs d'œuvre d'art et d'histoire.   Ven 26 Jan 2018 - 13:13

Ce topic est devenu une véritable encyclopédie, a figurer en meilleure place dans TSGE.

Bravo et merci!

-
Revenir en haut Aller en bas
okapi07
Globe-Surfeur "Or" (niv 6)
Globe-Surfeur
avatar

Masculin Cancer Nombre de messages 7796
Age 23
Localisation Hesbaye

MessageSujet: Chapelle Lalique, Couvent Notre-Dame-de-la-Fidélité à Douvres-la-Délivrande (Calvados, France)   Mar 30 Jan 2018 - 23:59

La Chapelle Lalique

En 1931, pour le centenaire de la fondation de la communauté de la Vierge Fidèle, les sœurs (ou la mère supérieur, les sources ne sont pas claires) veulent embellir le chœur de la chapelle. Elle demandent à René Lalique de réaliser un crucifix en verre pour orner le nouvel autel. Celui-ci accepte à la condition de réaliser le reste de la décoration du chœur.

Au final, il réalise: le crucifix, les trois vitraux du chœur, le retable de l'autel, le tabernacle, deux colonnes lumineuses, un lustre et la clôture du chœur, tous en verre dépoli auquel il fau rajouter 6 chandeliers en bronze.

Toutes ses œuvres font l'objet d'un classement mais de ce côté, c'est la confusion totale: plusieurs sites parlent de 1988 mais je n'ai trouvé qu'une seul information sûr (ICI) qui dit que "la chapelle dans sa totalité"(donc aussi les œuvres de Lalique) a été inscrite le 14 novembre 2007.

Il faut aussi signaler d'autres œuvres comme le chemin de croix en laque de Alix Aymé.

Quelques informations sur les œuvres de Lalique >>>ICI<<<
Des photos des vitraux et des détails des verres >>>[url=http://www.mesvitrauxfavoris.fr/douvres la delivrande.htm]ICI[/url]<<<


( Source )

Détail des pavées de verre des vitraux de 20 cm sur 17 représentant des fleurs de lis, motifs que l'on retrouve aussi sur le lustre. Fabriqués en série, ce sont exactement les même que l'on retrouve sur la clôture, les colonnes lumineuses, le retable:


( [url=http://www.mesvitrauxfavoris.fr/douvres la delivrande.htm]Source[/url] )

Les œuvres de Lalique se trouvent dans la chapelle de Couvent Notre-Dame-de-la-Fidélité, qui lui donne son surnom de "Chapelle Lalique". On aperçoit sa tour lanterne octogonal en haut à gauche:


( 49°17'47.01" N 0°22'08.84" W )
Revenir en haut Aller en bas
okapi07
Globe-Surfeur "Or" (niv 6)
Globe-Surfeur
avatar

Masculin Cancer Nombre de messages 7796
Age 23
Localisation Hesbaye

MessageSujet: Fresques de Pietro Ricchi du Château de Flèchères, Fareins (Ain, France)   Mar 6 Fév 2018 - 21:40

Fresques de Pietro Ricchi du château de Fléchères

On doit l'actuel château de Fléchères à Jean de Sève qui achète le site en 1606. La construction ayant eu lieu en une seule fois de 1610 à 1625, le château est très cohérent. Calviniste convaincu, Jean de Sève fait construire son château autour d'un temple protestant (un privilège depuis l'Édit de Nantes de 1598) que rien ne trahis de l'extérieur mais qui explique en partie les dimensions du château. 

Mais le château possède une plus grande merveille encore: Entre 1632 et 1633, en seulement un an, Pietro Ricchi réalise un ensemble impressionnant de fresques de grande qualité à la demande de Mathieu de Sève, fils de Jean. Mais les modes passent et les fresques disparaissent sous des boiseries et du plâtre. Au 20ème siècle, l'ensemble est progressivement redécouvert, dégagé et restauré.

Cet ensemble est triplement exceptionnel: premièrement, il est d'une qualité exceptionnelle et d'une très grande dimention totale; ensuite, les fresques nous sont parvenues en bon état après 400 ans de sommeil; enfin les cartons originaux de Pietro Ricchi ont été conservé.

Signalons que le château a aussi servi de décor pour certains films dont le plus célèbre reste "Le diable par la queue" en 1968. 

Le château et ses décors ont été classés et inscrits (voir ICI).

Le site du château donne quelques informations intéressantes >>>ICI<<< mais globalement les informations disponibles sont assez maigres.

Les décors de la chambre de parade:

 
Source )

Détail du décor de la Chambre d'Hercule représentant Hercule combattant l'Hydre de Lerne:


Source )

Les fresques de Pietro Ricchi se trouvent dans le Château de Fléchères, qui se visite:


( 46°01'53.48" N 4°45'28.93" E )
Revenir en haut Aller en bas
okapi07
Globe-Surfeur "Or" (niv 6)
Globe-Surfeur
avatar

Masculin Cancer Nombre de messages 7796
Age 23
Localisation Hesbaye

MessageSujet: Le (dieu) guerrier gaulois de Saint-Maur, MUDO - Musée de l'Oise à Beauvais (Oise, France)   Mer 7 Fév 2018 - 22:55

Le (dieu) guerrier gaulois de Saint-Maur

Découverte fortuitement en 1983 à l'emplacement d'un sanctuaire gaulois et gallo-romain, cette statuette de 55cm est composé d'un assemblage de 22 éléments en laiton soudés à l'étain. Même si sa datation est difficile, elle a été datée au 1er siècle de notre ère. Elle représente un homme barbu debout arborant une cuirasse, un large ceinturon, un bouclier mais aussi un torque autour du cou (caractéristique de la noblesse et des divinités gauloises). 

L'utilité de cette statue n'est pas connue mais son utilisation religieuse est la plus probable vu les moyens mit en œuvres et le lieu de sa découverte. Il pourrait s'agir d'une divinité ou chef divinisé.
Par contre, la statue est la preuve manifeste d'interactions entre les gaulois et les romain: si c'est bien une divinité, les gaulois ne représentent pas leur divinités sous forme humaine, au contraire des romains; et les gaulois ne connaissent pas le laiton, il est importé par les romains.

Cette statue représentant un homme en entier n'a aucun équivalent, les autres œuvres qui peuvent être rapprochées se limitent à des masques.

Les informations sont peu nombreuses mais on peut citer les information du musée >>>ICI<<< et cette vidéo >>>ICI<<<
Pas d'information sur une éventuelle protection.


Source )


Source )

La statue est exposée au MUDO - Musée de l'Oise juste à côté de la cathédrale de Beauvais:


( 49°25'58.32" N 2°04'47.51" E )
Revenir en haut Aller en bas
okapi07
Globe-Surfeur "Or" (niv 6)
Globe-Surfeur
avatar

Masculin Cancer Nombre de messages 7796
Age 23
Localisation Hesbaye

MessageSujet: Tapisserie de la Création, Trésor de la Cathédrale de Gérone (Catalogne, Espagne)   Mer 21 Fév 2018 - 13:22

Tapisserie de la Création

Pièce maîtresse des collection de la cathédrale de Gérone, la Tapisserie de la Création est en réalité une œuvre de broderie en laine colorée de 3m65 de haut pour 4m70 de large (dans son état actuel). Elle a été datée de la fin du 11ème siècle ou plus vraisemblablement du 12ème siècle.

Elle ce compose de trois parties:
Au Centre, autour d'une représentation du christ pantocrator, huit scènes de la Genèse dans un cercle;
Autour, dans les coins, quatre anges businateurs représentent les quatre vents;
Sur la bordure, en haut et sur les côtés, des allusions (fragmentaires à droite) du passage du temps: saisons, mois et jours de la semaines; et sur la bande fragmentaires qui délimite la partie basse, la légende de la découverte de la vrai croix par Sainte-Hélène.
Il est possible qu'un second cercle aie existée dans la partie basse aujourd'hui manquante.

L'œuvre a subit plusieurs restaurations dont celle de 1975 où deux fragments ont été rattachés, ou celle de 2012 à l'issue de laquelle la tapisserie a été placée dans son meuble actuelle.

Rien n'est claire quand à l'intérêt de cette œuvre: il existe quelques autres tapisseries (ou broderies, ce n'est vraiment pas claire) conservés de cette période, celle-ci serait la seul avec la Tapisserie de Bayeux (11ème siècle) à être une broderie. Les deux se détachent (en tout cas de toute les autres que j'ai put trouver) par le nombre de leurs personnages et scènes représentés.
Je n'ai trouvé aucune information sur un éventuel classement.


Source )


Source )

Détail de la dernière scène représentée de la Genèse: Adam nommant les animaux:


Source )

La tapisserie est exposée dans la salle 4 (dite "salle de la tapisserie" car c'est la seule œuvre à y être exposée) du Trésor de la Cathédrale Sainte-Marie de Gérone:


( 41°59'14.31" N 2°49'34.44" E )
Revenir en haut Aller en bas
okapi07
Globe-Surfeur "Or" (niv 6)
Globe-Surfeur
avatar

Masculin Cancer Nombre de messages 7796
Age 23
Localisation Hesbaye

MessageSujet: Les neufs peintures de la "Vente de Lucerne de 1939", Musée de la Boverie, Liège (Belgique)   Mer 28 Fév 2018 - 13:04

Les neufs peintures de la "Vente de Lucerne de 1939"

À l'aube de la deuxième guerre mondiale, les nazis cherchent à faire le ménage dans les collections des musées publiques allemands pour ne garder que les œuvres en accord avec la propagande. Apparaît alors la notion d' "Art Dégénéré". Les œuvres considérés comme telles sont saisies et détruites, mais certaines sont conservées en vue d'être vendues pour remplir les caisses du parti.

C'est dans ce contexte que s'ouvre le 30 juin 1939 à la Galerie Fischer de Lucerne une vente aux enchères riche de 125 œuvres de 39 artistes parmi les plus prestigieux du 20ème siècle. 

Seul 85 œuvres trouveront preneur et ce à des prix largement inférieur à ceux prévu. En effet, les acheteurs s'étaient mit d'accord pour attribuer les peintures à l'avances de manière à donner le moins d'argent possible au parti déjà vu comme dangereux et suspect.
Poussée par un groupe de politiques, d'industriels et de leaders culturels (tous liés à l'Université de Liège) et profitant de l'occasion d'acquérir des pièces maîtresses de l'Art Moderne, la Ville de Liège envoi à la vente une délégation avec un budget de 5 millions de francs suisse. Elle n'utlisera presque rien de cette somme (qui sera partiellement utilisé en Août 1939 pour acheter des peintures à Paris) et reviendra de Suisse avec neufs tableaux:

- La maison bleue, Marc Chagall, 1920 (provient de la Kunsthalle de Mannheim);
- La Mort et les Masques, James Ensor, 1897 (provient de la Kunsthalle de Mannheim);
- Le sorcier d'Hiva-Oa ou Le Marquisien à la cape rouge, Paul Gauguin, 1902 (provient de la Städtische Galerie de Francfort);
- Monte-Carlo, Oskar Kokoschka, 1925 (provient de la Städtische Galerie de Francfort);
- Portrait de jeune fille, Marie Laurencin, 1924 (provient de la Städtisches Museum d’Ulm);
- Le cavalier sur la plage, Max Liebermann, 1904 (provient de la Neue Staatgalerie de Munich);
- Les chevaux bleus ou Chevaux au pâturage, Franz Marc, 1910 (provient de la Kunsthalle de Hambourg);
- Le déjeuner, Jules Pascin, 1923 (provient de la Kunsthalle de Brême);
- La famille Soler, Pablo Picasso, 1903 (provient de la Wallraf-Richartz Museum de Cologne);

Le 23 novembre 2011, les neufs tableaux ont été classés ensemble comme Trésor de la Communauté Française (ICI). Il se dit que 6 des tableaux auraient été classés de toute façon (à l'exception de ceux de Laurencin, Liebermann et Pascin) mais c'est finalement leur rapprochement à cause des vicissitudes de l'histoire qui a été privilégié.
Par contre, le débat est toujours ouvert autour du bien fondé de cet achat...

Attentions, certaines de ces peintures sont toujours protégées par les droits d'auteur. Pour les découvrir toutes en couleur, c'est >>>=95]ICI<<<

Seule image trouvée représentant les 9 peintures simultanément, une coupure de presse du journal La Meuse du 30 juillet 1939:


Source )

La Reine Mathilde devant trois des peintures (La Famille Soler de Picasso, Le sorcier d'Hiva-Oa ou Le Marquisien à la cape rouge de Gauguin, et La Mort et les Masques de Ensor) :


Source )

Les neufs peintures sont exposées dans les collections permanentes au sous-sol du Musée de la Boverie, disséminées parmi les collections en fonction de leur sensibilité à la lumière:


( 50°37'39.80" N 5°34'40.61" E )
Revenir en haut Aller en bas
okapi07
Globe-Surfeur "Or" (niv 6)
Globe-Surfeur
avatar

Masculin Cancer Nombre de messages 7796
Age 23
Localisation Hesbaye

MessageSujet: Charpente de l'Église Saint-Girons de Monein (Pyrénées-Atlantiques, France)   Ven 9 Mar 2018 - 20:51

La Charpente de l'Église Saint-Girons de Monein

Pour faire face à l'accroissement rapide de la population de la localité, l'ancienne église romane est remplacée par une nouvelle église, de style gothique, dont la construction s'étalera de 1464 à 1530. Les dimensions extérieurs de l'édifice achevé sont impressionnantes: 61mètres de long; 16mètres de large (plus les chapelles); 13m50 sous les voutes, ce qui en fait la plus grande église gothique du Béarn.
Le plan est aussi singulier: une nef principale, flanquée d'une seule autre nef latérale de même longueur mais de largeur moindre, le tout sans transept.

Cette dysmétrie se ressent dans la charpente qui est véritablement la pièce maîtresse de l'édifice. Sa réalisation a été confiée aux cagots, une population écartée de la société par une peur liée à la lèpre et qui s'est spécialisée dans le travail du fer et bois pour subsister. La charpente se compos d'une structure en chêne, initialement réalisée sans clous, de 16 mètres de large et de 18 mètres de haut (le faîtage de la nef culmine donc à 32 mètre de haut). Dans la partie base de la structure, deux nefs composées de charpentes rapprochées répondent aux vaisseaux de l'église en dessous. 
Depuis une récente restauration, la charpente peux se visiter et un spectacle son et lumière a été aménagé.

L'église (et sa charpente) est classée comme Monument Historique depuis le 7 Août 1913.


Source )


( Source )



La Charpente se trouve au dessus de l'Église Saint-Girons de Monein et se visite durant l'été (Voir ICI):


( 43°19'20.61" N 0°34'46.03" W )
Revenir en haut Aller en bas
okapi07
Globe-Surfeur "Or" (niv 6)
Globe-Surfeur
avatar

Masculin Cancer Nombre de messages 7796
Age 23
Localisation Hesbaye

MessageSujet: L'horloge astronomique de Ploërmel, Couvent de la congrégation des frères de Ploërmel (Morbihan, France)   Mar 13 Mar 2018 - 21:43

L'horloge astronomique de Ploërmel

Entre 1850 et 1855 et parallèlement aux cours qu'il dispense, le Frère Bernardin (initialement Gabriel Morin) va réaliser avec les aide de ses étudiants les calculs et chacune des pièces de son horloge astronomique qui avait pour but d'illustrer les cours qu'il donnait. Initialement construite dans une classe du couvent de la congrégation des frères de Ploërmel, elle est déménage en 1895 dans un kiosque dans la cour construite pour permettre aux visiteurs de venir la découvrir plus aisément.

L'horloge se compose de trois parties: le mécanisme, un planétaire et 10 cadrans.
Le planétaire se compose, autour du soleil, des mouvements de Mercure, Vénus, la Terre (et la lune), Mars, Jupiter (et ses 4 lunes galiléenne), Saturne et Uranus. Neptune ayant seulement été découverte 4 ans avant le début de la construction de l'horloge, elle n'a pas été représentée.
Les 10 cadrans indiquent entre autre: la date; la position et les phases de la lune; les étoiles de l'hémisphère visible depuis Ploërmel;... Mais attention, au dessus de tout les cadrans, l'horloge indique le temps moyen à Ploërmel (qui prend en compte la longitude et l'équation du temps) et non l'heure solaire. De plus, l'horloge ne prend pas en compte l'heure d'été qui n'est en application en France que depuis 1916.

L'horloge a subit des restaurations en 1920, 1979 et 2008. Elle est classé comme Monument Historique depuis le 25 juin 1982 (ICI)


Source )


Source )

Les 10 cadrans expliqués ICI:


Source )

L'horloge se trouve dans la cour du Couvent de la congrégation des frères de Ploërmel:


( 47°55'52.66" N 2°23'59.41" W )
Revenir en haut Aller en bas
okapi07
Globe-Surfeur "Or" (niv 6)
Globe-Surfeur
avatar

Masculin Cancer Nombre de messages 7796
Age 23
Localisation Hesbaye

MessageSujet: Puits de Moïse, Centre hospitalier spécialisé de Dijon (Côte-d'Or, France)   Mar 27 Mar 2018 - 14:48

Le puits de Moïse

En 1396, Philippe II de Bourogne commende un puits à Claus Sluter (qui travaille avec son neveu Claus de Werve) pour la chartreuse de Champmol qu'il a acquit 1385 avec l'intention d'en faire la nécropole des ducs de Bourogne. Comme c'est traditionnellement le cas dans les chartreuse, elle disposera d'un puit et d'une grande croix dans son cloitre entouré des cellules des moines.
Claus Sluter fait d'une pierre deux coups en surmontant le puits par la croix pour former un ensemble monumentale de près de 7 mètres de haut composé dans sa partie haute d'une portion hexagonale servant de socle à un tas de pierre surmonté d'une croix aux pieds de laquelle se tenaient plusieurs personnages (la partie base ne semble pas connue).

Seul la partie hexagonale nous est parvenu (même si on conserves quelques fragments provenant probablement des statues la surmontant) et ce dans un très bon état de conservation: Chacune des faces porte une statue en ronde-bosse d'un prophète de l'ancien testament, chacun séparé par une colonnette surmonté d'un ange dont les ailes déployés s'étalent sur la corniche qui surmonte l'ensemble. Les sculptures sont l'œuvre de Claus Sluter ou Claus de Werve et ont été rehaussées peu après leur réalisation d'une polychromie de Jean Malouel.

Le puits est resté complet jusqu'au 18ème siècle où il perd sa croix. Les vicissitudes de la Révolutions qui suivit (et qui verront la disparition de presque toute la chartreuse) prennent fin avec son rachat en 1833 par le département de Côte-d'Or, puis son classement comme Monument Historique sur la première liste établie en 1840. L'asile qui l'entour aujourd'hui fut construit entre 1839 et 1844 et l'édicule qui le protège, en 1852. Depuis sa dernière restauration entre 2001 et 2003, qui a révéler la vigueur des couleurs d'origine des peintures de Jean Malouel, la puits est de nouveau ouvert au public.

Considéré comme un chef d'œuvre du gothique, il a aussi fait l'objet de plusieurs moulages (au nombre de 4, conservés à Paris, Pittsburg, Moscou et Copenhague).

C'est étrange à dire, mais la page web la plus complète et intéressante sur l'œuvre (qui remet le puit dans son contexte et est assez exhaustif sur son histoire) est la page... Wikipédia! : >>>ICI<<<


Source )


Source )

Le puits se trouve dans l'édicule au centre de la cour du centre hospitalier spéciale de Dijon:


( 47°19'16.09" N 5°01'00.16" E )


Dernière édition par okapi07 le Dim 15 Avr 2018 - 19:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
okapi07
Globe-Surfeur "Or" (niv 6)
Globe-Surfeur
avatar

Masculin Cancer Nombre de messages 7796
Age 23
Localisation Hesbaye

MessageSujet: Christ en croix de Rembrandt, Église Saint-Vincent du Mas- d'Agenais (Lot-et-Garonne, France)   Ven 30 Mar 2018 - 19:12

Christ en croix de Rembrandt

En 1804, Une famille de Dunkerque offre une peinture d'un christ en croix à l'église Saint-Vincent du Mas-d'Agenais (dont elle était historiquement originaire). Le tableau anonyme avait été acheté dans une vente publique.
En 1853, le curé prend la décision de le vendre. Mais avant, il l'envois en restauration au Louvre. C'est là qu'il est attribué (de manière non-officiel) à Rembrandt et daté de 1631. La vente n'a finalement pas lieu.

L'œuvre fait partie d'une série de 7 (ou 8) christ en croix de Rembrandt qui marquent un changement dans la représentation du christ: d'un christ apaisé vers un christ en souffrance plus en adéquation avec la vision théâtrale Baroque.

Le 6 juin 1918, le tableau est classé à titre d'objet (voir ICI). Il est officiellement attribué en 1961.
La peinture est aujourd'hui protégée dans un dispositif de sécurité. Elle a été prêtée en 2011 pour une exposition au Louvre où le plus grand soin a été prit pour s'assurer que l'humidité ne change pas par rapport à celle de l'église. Cette exposition fut aussi l'occasion de faire connaître cette œuvre... Toutefois, les informations restent parcimonieuses et nécessitent d'être croisés pour composer une histoire plus complète (on retrouve des infos partielles ICI et ICI):


( Source )


Source )

Le tableau est exposée sur le pilier de gauche à la rencontre entre la nef et le transept dans l'église Saint-Vincent du Mas-d'Agenais. Les habitants se plaisent à rappeler que l'œuvre est donc le témoin privilégié des mariages et des enterrement de la paroisse!:


( 44°24'42.31" N 0°13'04.72" E )

En bonus, un reportage sur l'œuvre lors de l'exposition au Louvre en 2011:

Revenir en haut Aller en bas
Jean-Jacques
Globe-Surfeur "Or" (niv 4)
Globe-Surfeur
avatar

Masculin Capricorne Nombre de messages 4871
Age 63
Localisation Belgique
Humeur Comme un Noël !! !!

MessageSujet: Re: A la découverte de nos chefs d'œuvre d'art et d'histoire.   Ven 30 Mar 2018 - 20:41

Bonsoir,  

Liste objets classés MH objet, ma foi, une façon de dire Very Happy

Décision d'un Ministère Historiquement compétant Idea study




Un "objet" de Rembrandt est daté de 1631.

"Entre une nef et un transept" Un lieu à définir (plan en vue intérieure), à voir au niveau de l'endroit, de la luminosité éventuellement...


Pour le plaisir des
mariages et des enterrement, selon scratch Sad
(de manière officiel ils devraient durer tant que le tableau, de là à dire qu'ils ont été signés d'aussi bon coeur) ...

Les habitants se plaisent en sachant je suppose toute les histoires dispersée Idea

 
Le Louvre eut été une maison plus froide que cette jolie église romane même les portes ouvertes Ange



Ainsi soit-il... Amen en latin study



Bonne idée Okapi



Jean-Jacques
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Jacques
Globe-Surfeur "Or" (niv 4)
Globe-Surfeur
avatar

Masculin Capricorne Nombre de messages 4871
Age 63
Localisation Belgique
Humeur Comme un Noël !! !!

MessageSujet: Re: A la découverte de nos chefs d'œuvre d'art et d'histoire.   Ven 13 Avr 2018 - 17:36

Jean-Jacques a écrit:
Bonsoir,  

Liste objets classés MH objet, ma foi, une façon de dire Very Happy

Décision d'un Ministère Historiquement compétant Idea study




Un "objet" de Rembrandt est daté de 1631.

"Entre une nef et un transept" Un lieu à définir (plan en vue intérieure), à voir au niveau de l'endroit, de la luminosité éventuellement...


Pour le plaisir des
mariages et des enterrement, selon scratch Sad
(de manière officiel ils devraient durer tant que le tableau, de là à dire qu'ils ont été signés d'aussi bon coeur) ...

Les habitants se plaisent en sachant je suppose toute les histoires dispersée Idea

 
Le Louvre eut été une maison plus froide que cette jolie église romane même les portes ouvertes Ange



Ainsi soit-il... Amen en latin study



Bonne idée Okapi



Jean-Jacques

Bonjour,  

Afin de relancer ce sujet au mieux, je m'explique... Exclamation

Pour mieux comprendre l'endroit juste où est vu le Christ, espérons le, pas encore planté avec des clous...
En se servant simplement par exemple d'un plan comme celui de l'église Saint-Ouen à Rouen en France.
Très belle et très grande oeuvre à elle seule Exclamation



Poto perso

Source : Livre : Magasin Pittoresque 1839-40, pages 61 de 1840.

Il doit être facile de trouver un Pdf avec le texte très intéressant mais un peu long à transcrire (quelques grandes pages...

Parlant de l'architecture religieuse en France study

Une forme de résumé, de façon à être à la portée de tous Idea

A bientôt et Bonne Route à tous,

Jean-Jacques
Revenir en haut Aller en bas
okapi07
Globe-Surfeur "Or" (niv 6)
Globe-Surfeur
avatar

Masculin Cancer Nombre de messages 7796
Age 23
Localisation Hesbaye

MessageSujet: Re: A la découverte de nos chefs d'œuvre d'art et d'histoire.   Sam 14 Avr 2018 - 13:13

Je n'ai pas tout suivit dans tes deux messages Jean-Jacques. Pourrais-tu exprimer plus clairement ce qui te chiffonne Question
Revenir en haut Aller en bas
okapi07
Globe-Surfeur "Or" (niv 6)
Globe-Surfeur
avatar

Masculin Cancer Nombre de messages 7796
Age 23
Localisation Hesbaye

MessageSujet: Calendrier de Coligny, Musée Gallo-romain de Fourvière, Lyon (Rhône, France)   Dim 15 Avr 2018 - 19:10

Calendrier de Coligny

En novembre 1897, l'agriculteur Alphonse Roux découvre fortuitement 550 fragments de bronze, vraisemblablement emballés dans un sac à l'origine, enterrés 30cm sous terre non loin de la voie antique reliant Lyon et Lons-le-Saunier, à hauteur du village de Coligny.
Les fragmentes sont rapidement acquit par Paul Dissard, conservateur des Musées de Lyon, qui établit que les fragments viennent de deux œuvres distinctes: 400 fragments environs composent une statue d'1m60 de haut représentant le dieu Mars (voir ICI); les 149 fragments restant composent un calendrier.

Le réassemblage du calendrier lui a prit 2 semaines. Le résultat est une table de 1m49 sur 0m90 dont 50% sont manquants. Cela est toutefois assez pour comprendre plus ou moins la composition du calendrier. Je ne me lance pas ici dans une explication détaillé, d'autre sites s'en sont chargés (et j'ai rapidement été perdu face à la complexité de l'analyse, même si très intéressante): Voir ICI ou ICI.
 
Ce document est exceptionnel à plus d'un titre: d'une part, c'est le plus long document en langue gauloise qui nous soit parvenu (même si les lettres sont écrites sous une forme latine); d'autre part, c'est un témoignage sans équivalent de la conception du temps à cette époque (un ou plusieurs fragments d'un calendrier similaire ont été découverts en 1804 dans le Lac d'Antre dans le Jura mais ne permettent pas de reconstituer un calendrier complet comme c'est le cas ici).

Le calendrier ne ferait pas l'objet d'un classement; par contre, le site où il a été découvert aurait été classé (même si je n'en ai pas trouvé la preuve):


( Source )


Source )

Le calendrier est exposé au Musée Lugdunum à Lyon (un étonnant mais discret vaisseau de béton de l'architecte Bernard Zehrfuss inauguré en 1973 et classé comme Patrimoine du XXème siècle en 2003):


( 45°45'38.27" N 4°49'10.77" E )
Revenir en haut Aller en bas
okapi07
Globe-Surfeur "Or" (niv 6)
Globe-Surfeur
avatar

Masculin Cancer Nombre de messages 7796
Age 23
Localisation Hesbaye

MessageSujet: Les 12 émaux de Léonard Limosin, Musée des Beaux-Arts de Chartres (Eure-et-Loire, France)   Lun 16 Avr 2018 - 20:44

Les 12 émaux de Léonard Limosin 

En 1545, le roi François 1er commende une série de représentations des 12 apôtres à l'émailleur Léonard Limosin. Ce dernier conclu un contrat avec le peintre Michel Rochetel (pour exécuter les patrons) pour le compte des Bâtiments de roi. 

La série est livré en 1547 au château de Saint-Germain-en-Laye et remit au roi Henry II (François 1er est mort cette même année) qui en fait cadeau à Anne de Poitiers pour son château d'Anet.
Les émaux sont confisqués en 1802 et déposés à l'église Saint-Pierre de Chartres, où ils restent jusqu'en 1939 avant de rejoindre la cathédrale de Chartres. En 1950, ils rejoignent leur emplacement actuelle dans le Musée de Chartres.

Chacun des 12 panneaux se composent d'un support en cuivre émaillé d'environs 1m sur 60 cm. Chacun représente, dans sa partie centrale, un apôtre tenant son attribut. Le pourtour se compose d'un décors Renaissance qui comprend un cartouche avec le nom de l'apôtre très abrégé en haut, deux "F" (de François 1er) en symétrie, et la salamandre royale en bas. 

La série de 12 émaux est classé comme Monument Historique depuis le 17 juin 1901: >>>ICI<<<


Source )

Émail de Mathias:


Source )

Les 12 émaux se trouvent dans le Musée des Beaux-Arts de Chartres (étonnement, impossible de voir le bâtiment avec Street View, l'image vient donc de 360cities):


( 48°26'54.87" N 1°29'16.33" E )
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A la découverte de nos chefs d'œuvre d'art et d'histoire.   

Revenir en haut Aller en bas
 
A la découverte de nos chefs d'œuvre d'art et d'histoire.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
 
 
 
Sujets similaires
-
» Le 18e aux sources du design, chefs d'oeuvre du mobilier
» Les cent chefs-d’œuvre de Versailles... à Arras
» Saint Pierre et saint Paul, deux chefs-d'œuvre de la Miséricorde de Dieu.
» L’ Art et l’enfant. Chefs-d’œuvre de la peinture française
» Expo Chefs-d'œuvre français bronze doré Wallace Collection
Page 5 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tout sur Google Earth & Maps :: Google Earth :: Sujets thématiques :: Divers-
 
 
Sauter vers: