Forum d'échanges consacré aux découvertes avec Google Earth
 
PortailAccueilGoogle EarthS'enregistrerCarte des membresRechercherAccès aux bonus du forumConnexionFAQ

Partagez | 
 
 
 Infos spatiales
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Sirius
Globe-surfeur "Or"
Globe-surfeur
avatar

Masculin Nombre de messages 1659
Localisation CMa
Humeur Humeur Siriusienne
Emploi/Loisirs Astronome amateur
Bonus : Un oeil sur la planète et la tête dans les étoiles.

MessageSujet: De l'eau sur Cérès   Ven 1 Avr 2016 - 17:23

La planète naine Cérès cacherait de l’eau sous sa surface

La détection des neutrons avec l’instrument GRaND, de la sonde Dawn, dans l’hémisphère nord de Cérès indique une plus grande proportion d’hydrogène près des pôles qu’aux basses latitudes. Les mesures suggèrent une présence d’eau dans cette région polaire, sous la surface, à moins d’un mètre de profondeur. © Nasa, JPL-Caltech, UCLA, ASI, INAF
Source
Revenir en haut Aller en bas
http://astrolabe.forumactif.org
patrice
Globe-Surfeur "Or" (niv 3)
Globe-Surfeur
avatar

Masculin Capricorne Nombre de messages 3921
Age 61
Localisation Urrugne

MessageSujet: Re: Infos spatiales   Ven 8 Avr 2016 - 14:38

Salut 



La Nasa dévoile près de 3 millions de photos de la Terre en haute définition


Ces clichés ultra pointus qui ont été pris par le satellite de recherche Terra, lancé par la Nasa en 1999 et sont disponibles en accès libre sur un portail web dédié...









La Nasa n’en finit plus de partager ses plus beaux clichés et ses plus belles vidéos de Mars ou de la Terre. Et cette fois, l’agence spatiale américaine devrait contenter les amoureux de l’espace, les chercheurs et les curieux pour quelque temps.




New York City (1,762,827 bytes)







Des clichés ultra pointus qui ont été pris par le satellite de recherche Terra, lancé par la Nasa en 1999 dans le cadre du programme EOS, ou Earth Observing System. Un programme d’étude de l’évolution de la Terre, de sa faune, de sa flore ou même de sa pollution.



Villes, volcans, glaciers, géologie

Au menu, la surface de la Terre et toutes les régions du globe, certes, mais aussi son atmosphère ou encore sa biosphère en haute définition. Reste alors à vous diriger vers le portail Asterweb (du nom du cinquième capteur de Terra qui photographie la terre sous tous les angles) pour découvrir ce catalogue aux millions de clichés impressionnants classés en fonction de leur catégorie (villes, volcans, glaciers, géologie).

Source
Revenir en haut Aller en bas
Sirius
Globe-surfeur "Or"
Globe-surfeur
avatar

Masculin Nombre de messages 1659
Localisation CMa
Humeur Humeur Siriusienne
Emploi/Loisirs Astronome amateur
Bonus : Un oeil sur la planète et la tête dans les étoiles.

MessageSujet: Re: Infos spatiales   Ven 8 Avr 2016 - 16:48

 Merci Pat Content
Revenir en haut Aller en bas
http://astrolabe.forumactif.org
Sirius
Globe-surfeur "Or"
Globe-surfeur
avatar

Masculin Nombre de messages 1659
Localisation CMa
Humeur Humeur Siriusienne
Emploi/Loisirs Astronome amateur
Bonus : Un oeil sur la planète et la tête dans les étoiles.

MessageSujet: Akatsuki relance l’exploration de Vénus.   Ven 15 Avr 2016 - 17:39

Akatsuki relance l’exploration de Vénus

Vénus, observée en infrarouge par la sonde japonaise Akatsuki. ©ISAS/JAXA






 étrange structure nuageuse en forme de parenthèse (en blanc) a été découverte 
en infrarouge thermique par la sonde Akatsuki, sur Vénus. © ISAS/JAXA




La sonde japonaise, qui s'est satellisée autour de Vénus avec un retard de 5 ans, a commencé ses études. Ses instruments fonctionnent bien et leurs données pourraient redonner un coup de pouce à de nouvelles missions d'exploration en projet à la Nasa. La suite
Revenir en haut Aller en bas
http://astrolabe.forumactif.org
Sirius
Globe-surfeur "Or"
Globe-surfeur
avatar

Masculin Nombre de messages 1659
Localisation CMa
Humeur Humeur Siriusienne
Emploi/Loisirs Astronome amateur
Bonus : Un oeil sur la planète et la tête dans les étoiles.

MessageSujet: Rosetta va bientôt s’écraser sur sa comète   Jeu 22 Sep 2016 - 18:25

Et oui Mesdames et Messieurs, fin de cette extraordinaire épopée qu'était la fabuleuse mission Rosetta et de son petit robot Philae situés à 511 millions de km au-dessus de nos têtes, après avoir parcouru pas moins de 6.5 Milliards de km en 10 ans et 18 mois affraid et qui nous apportera des réponses notamment sur l'apparition de la vie sur Terre.



TOUT À DROITE, LE MODULE PHILAE. ©ESA/ROSETTA/MPS FOR OSIRIS TEAM MPS/UPD/LAM/IAA/SSO/INTA/UPM/DASP/IDA
Pour les passionnés (et même pour les autres :na: ) je vous propose de suivre cette fin de mission en direct ( Euh...il y a quand même environ 30 mn de délai de communication entre Rosetta et la Terre) le vendredi 30 septembre à partir de 11 heures sur le site de:
La Cité de l'espace
Heure du touché de la sonde Rosetta sur la comète Tchury vers 13h30.
Le cas échéant, n'oubliez pas: Les pieds bien sur Terre mais la tête dans les étoiles Se cacher
Je vous souhaite le bonsoir!
Revenir en haut Aller en bas
http://astrolabe.forumactif.org
Sirius
Globe-surfeur "Or"
Globe-surfeur
avatar

Masculin Nombre de messages 1659
Localisation CMa
Humeur Humeur Siriusienne
Emploi/Loisirs Astronome amateur
Bonus : Un oeil sur la planète et la tête dans les étoiles.

MessageSujet: Re: Infos spatiales   Mer 28 Sep 2016 - 11:39


STATION CHINOISE TIANGONG 1. ©DR
La première station spatiale chinoise Tiangong-1, bientôt remplacée par Tiangong-2, tombera sur Terre d’ici la fin 2017. Problème : la Chine ignore où et quand. Au moins, cela a le mérite d'être clair et on ne pourra pas dire qu'ils ne nous auront pas prévenus, qu'est-ce que vous voulez que je vous dise!
De nombreux satellites retombent sur Terre une fois désactivés. La question est plus problématique lorsqu’elle concerne une station spatiale. Aie! Pas sur la tête, pas sur la tête!    Le 14 septembre 2016, la Chine tenait une conférence de presse afin d’annoncer le lancement de sa nouvelle station Tiangong-2. La responsable du département spatial, Wu Ping, en a profité pour confirmer que la première station, Tiangong-1, allait chuter sur terre comme prévu… durant la seconde moitié de 2017. A la bonne heure! Cela se précise. Vous avez encore le temps de faire quelques  belles balades à découvert.

L’absence de précision est de mise dans ses propos : « D’après nos calculs, la majeure partie de la station se désintégrera dans l’atmosphère », assure la responsable. Quant à la partie toujours solide, elle assure que son pays « publiera un communiqué en temps voulu et si nécessaire » afin de prévenir de possibles impacts.    C'est cool!  Autant de précautions de langage qui montrent qu’un incident technique non communiqué semble empêcher toute descente contrôlée de la station. Euh, moins cool déjà, ça!  

Ciel&Espace

Moi je dis, avant Noêl 2017, pensez à sortir couvert.
Mais qu'est-ce qu'ils nous font encore ces vilains chinois? Porte
Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://astrolabe.forumactif.org
Sirius
Globe-surfeur "Or"
Globe-surfeur
avatar

Masculin Nombre de messages 1659
Localisation CMa
Humeur Humeur Siriusienne
Emploi/Loisirs Astronome amateur
Bonus : Un oeil sur la planète et la tête dans les étoiles.

MessageSujet: Bienvenue à Asgardia, la première nation spatiale.   Ven 4 Nov 2016 - 11:32

Bienvenue à Asgardia, la première nation spatiale
Logo d'Asgardia qui veut devenir la première nation spatiale. © Asgardia

Après les voyages touristiques à la frontière de l’espace et autour de la Lune, le concept de village lunaire de l’Agence spatiale européenne, les bases spatiales privées et hôtels orbitaux de Bigelow Aerospace, voici qu’on nous annonce un État dans l’espace. Oui, une nation spatiale qui aspire à devenir membre de l'Organisation des Nations Unies.
Les Lois en vigueur sur Terre empêchent la création d'un état spatial.
C'est une initiative très surprenante en ce début de XXIe siècle mais qui ne devrait pas aboutir, tant les contraintes et défis à relever sont nombreux, au premier rang desquels figurent le financement du projet et surtout le Traité des Nations Unies relatif à l'espace extra-atmosphérique (à consulter ici) qui encadre les activités spatiales autour de la Terre. Notamment l'article II qui stipule que « l'espace extra-atmosphérique, y compris la Lune et les autres corps célestes, ne peut faire l'objet d'appropriation nationale par proclamation de souveraineté, ni par voie d'utilisation ou d'occupation, ni par aucun autre moyen ». Peut-être que l'IARC a trouvé une faille juridique ou alors fait-elle le pari que ce Traité sera amendé dans le futur pour tenir compte de la privatisation de l'espace et l'émergence d'entrepreneurs spatiaux ?
Quant à l'idée d'un bouclier spatial, elle est tout aussi surprenante. Elle aurait un sens si rien n'était fait. Mais les grandes Agences spatiales du monde sont déjà engagées dans des programmes réalistes de réduction des débris orbitaux et de désorbitation de ceux qui présentent un danger pour l'activité humaine en orbite ou des satellites. Elles financent également de vastes programmes de surveillance du ciel et de recensement des objets naturels susceptibles d'entrer en collision avec la Terre ainsi que le développement de technologies capables de dévier de sa trajectoire un de ces objets fondant droit sur notre planète.
Cela dit, si cette idée d'offrir un cadre de vie universel dans l'espace à tout à chacun à des fins professionnelles, scientifiques et personnelles ou à des entreprises qui veulent commercer, développer un large éventail de technologies spatiales susceptibles de trouver des retombées sur Terre ou dans l'espace, voire de créer de nouveaux services vous séduit, vous pouvez d'ores et déjà devenir un citoyen Asgardian en cliquant ici.
En conclusion, si Asgardia peut paraitre utopique aujourd'hui, il ne fait guère de doute qu'elle aurait toute sa place au siècle prochain.
Futura-Sciences
Revenir en haut Aller en bas
http://astrolabe.forumactif.org
Sirius
Globe-surfeur "Or"
Globe-surfeur
avatar

Masculin Nombre de messages 1659
Localisation CMa
Humeur Humeur Siriusienne
Emploi/Loisirs Astronome amateur
Bonus : Un oeil sur la planète et la tête dans les étoiles.

MessageSujet: Infos spatiales   Sam 14 Jan 2017 - 18:48

Une étoile va frôler le Système solaire

L’influence gravitationnelle de cette étoile va perturber le mouvement des planètes dont la Terre
Des millions de comètes et  planètoïdes glacés situés dans le nuage de Oort  seront déstabilisés et viendront s'écraser  vers le Système solaire interne dont la Terre en particulier. Un réel scénario assez catastrophique. Plus de détails ci-dessous.

KLIKICI:
 
Bonsoir chez vous!
Porte
Revenir en haut Aller en bas
http://astrolabe.forumactif.org
Sirius
Globe-surfeur "Or"
Globe-surfeur
avatar

Masculin Nombre de messages 1659
Localisation CMa
Humeur Humeur Siriusienne
Emploi/Loisirs Astronome amateur
Bonus : Un oeil sur la planète et la tête dans les étoiles.

MessageSujet: La première photo d’un trou noir est dans la boîte !   Mar 25 Avr 2017 - 10:45


Bientôt, bande de petits veinards que vous êtes, vous découvrirez la première photo d'un trou noir.
L’ANTENNE DU LARGE MILLIMETER TELESCOPE, AU MEXIQUE. © PHILIPPE HENAREJOS


Le Large Millimeter Telescope, avec ses 50 m de diamètre, est la plus grosse antenne mobile de l'Event Horizon Telescope. © Philippe Henarejos.

......Du 4 au 10 avril 2017, neuf observatoires millimétriques formant l’interféromètre de l’Event Horizon Telescope ont visé simultanément le centre de la Voie lactée. Leurs données seront assemblées pour former un cliché historique, le premier à révéler la silhouette sombre du trou noir de 4 millions de masses solaires qui s’y cache...
...Alors, dans environ un an, au terme d'un fastitideux travail de recombinaison des observations, les astronomes devraient pouvoir « développer » leur photo historique montrant la silhouette d’un trou noir......

""Même si à priori, et tout le monde sait, les trous noirs restent invisibles du fait qu’ils ne produisent et ne renvoient aucun rayonnement lumineux, il se pourrait bien que lorsqu'une étoile est "avalée"et "broyée" par ces monstres par leurs forces d'attractions, elles provoquent massivement des émissions de gaz dont leurs rayonnements soient observables en lumière visible, mais ceci reste une hypothèse "Siriusienne". Attendons ces fameux clichés et l'explication scientifique qui les accompagneront...poil au trognon!""

Source des images avec explications complémentaires >>ici<< study
Bonjour chez vous!
Porte
Revenir en haut Aller en bas
http://astrolabe.forumactif.org
Sirius
Globe-surfeur "Or"
Globe-surfeur
avatar

Masculin Nombre de messages 1659
Localisation CMa
Humeur Humeur Siriusienne
Emploi/Loisirs Astronome amateur
Bonus : Un oeil sur la planète et la tête dans les étoiles.

MessageSujet: Des chinois vont vivre en autarcie pendant un an "comme sur la Lune"   Sam 13 Mai 2017 - 10:43

Des chinois vont vivre en autarcie pendant un an "comme sur la Lune"
La Chine ne compte pas envoyer d'astronautes sur la Lune avant au moins 10 ans. Mais cette expérimentation ambitionne de préparer le séjour prolongé d'explorateurs sur l'astre lunaire.

"PALAIS LUNAIRE". Un an. C'est la durée cumulée que des étudiants chinois vont passer dans un laboratoire clos simulant un environnement lunaire, a annoncé un média d'Etat, une étape supplémentaire dans l'ambition de Pékin d'envoyer un jour des humains sur la Lune. Ce module clos de 160 m² a été baptisé Yuegong-1, c'est à dire "Palais lunaire-1", a indiqué l'agence Chine nouvelle. Il ne permet pas de contact avec l'extérieur.

Huis clos lunaire
Cette expérimentation ambitionne en fait de préparer le séjour prolongé d'explorateurs sur l'astre lunaire.Ces étudiants volontaires vivront dans ce laboratoire scellé afin de simuler une longue mission en autonomie, sans contact avec l'extérieur, selon la même source. Le "Palais lunaire" est la troisième base autonome habitée du genre à l'échelle mondiale et la première conçue en Chine. Le séjour des 4 premiers étudiants (2 hommes et 2 femmes) va durer 60 jours. Ils seront ensuite remplacés par un nouveau groupe qui restera 200 jour, puis le premier quatuor reviendra pour les 105 derniers jours.

AUTARCIE.
Le dispositif dispose de deux modules de culture de végétaux ainsi que d'un espace de vie. Celui-ci mesure 42 mètres carrés et contient quatre zones de sommeil, une salle commune, une salle de bain, une pièce réservée au traitement des déchets et une autre pour l'élevage d'animaux. "Je serai chargé du traitement des déchets solides, de l'urine, de la paille, du battage du blé et de la préparation des repas", a expliqué un étudiant à la télévision publique CCTV. Ses camarades devront assurer la culture des végétaux, le suivi médical ou encore l'inventaire du matériel.Les déchets humains seront traités par biofermentation et des plantes et légumes expérimentaux seront cultivés grâce à des sous-produits de déchets alimentaires et ménagers.
Objectif Lune
La Chine ne compte pas envoyer d'astronautes sur la Lune avant au moins 10 ans, mais investit des milliards d'euros dans ses programmes spatiaux, dirigés par l'armée, pour tenter de rattraper l'Europe et les Etats-Unis. Fin avril 2017, le premier cargo spatial chinois a réussi son arrimage avec le laboratoire de l'espace Tiangong-2. Ce laboratoire est censé ouvrir la voie au déploiement, prévu en 2022, d'une nouvelle station spatiale habitée conçue par la Chine, au moment où la station spatiale internationale (ISS) aura cessé de fonctionner.
Ça coule de source >>ici<<
_______
Ah! Au fait, pendant que je vous tiens: En titre de ce sujet j'ai énoncé avec cette  manière de la plus haute intelligence qui me caractérise, la chose suivante: Des chinois vont vivre en autarcie pendant un an "comme sur la Lune".
Vous qui êtes fort en Géo, une question me brûle les lèvres: Vous savez ou c'est l'Autarcie Question Question scratch
Enfin, une chose est certaine, c'est que pendant qu'ils seront là-bas (je veux dire en...Autarcie), ben ils seront pas ailleurs, si vous voyez ce que je veux dire Suspect
Allez, bonjour chez vous!
Porte
Revenir en haut Aller en bas
http://astrolabe.forumactif.org
Sirius
Globe-surfeur "Or"
Globe-surfeur
avatar

Masculin Nombre de messages 1659
Localisation CMa
Humeur Humeur Siriusienne
Emploi/Loisirs Astronome amateur
Bonus : Un oeil sur la planète et la tête dans les étoiles.

MessageSujet: nale à bord de laquelle a embarqué l'astronaute Thomas Pesquet ? Voici une sélection des meilleurs sites et applis pour traquer les passages, à 400 km d'altitude au-dessus de   Lun 22 Mai 2017 - 18:22

Passages de l'ISS
Envie de savoir quand passe au-dessus de chez vous la Station spatiale internationale à bord de laquelle a embarqué l'astronaute Thomas Pesquet ? Voici une sélection des meilleurs sites et applis pour traquer les passages, à 400 km d'altitude au-dessus de nos têtes, de l'ISS, et même d'autres satellites artificiels.
L'ISS comme si vous y étiez  Embarquez à bord de la Station spatiale internationale (ISS) pour une visite complète en vue subjective. La caméra « fish-eye » nous fait entrer dans tous les modules, offrant des vues inédites. Bien sûr, la balade passe par Cupola, la baie vitrée sur l'espace... et la Terre.
Mais au fait, quand peut-on voir l'ISS ? Est-ce possible tous les jours et pour tout le monde ?
Le soir, sous une voûte céleste dégagée, lors de ses passages très fréquents, il me plait assez d'observer ce gros point blanc très lumineux ( Ce n'est pas un OVNI   ), traversant le ciel en quelques secondes, filant à un peu moins de 30.000 km/h à environ 400 km d'altitude en faisant un tour complet de la Terre en 90mn.
Plus de renseignements pour obtenir les heures de passages >>ici<<
Kenavo mes frères!
Revenir en haut Aller en bas
http://astrolabe.forumactif.org
Sirius
Globe-surfeur "Or"
Globe-surfeur
avatar

Masculin Nombre de messages 1659
Localisation CMa
Humeur Humeur Siriusienne
Emploi/Loisirs Astronome amateur
Bonus : Un oeil sur la planète et la tête dans les étoiles.

MessageSujet: Parker Solar Probe, la sonde de la Nasa qui va frôler le Soleil   Mar 6 Juin 2017 - 19:15


Parker Solar Probe, la sonde de la Nasa qui va frôler le Soleil
La sonde Solar Probe Plus, rebaptisée Parker Solar Probe, du nom d'un astronome vivant - c'est une première - sera lancée en juillet 2018. Après plus de six ans de voyage, et en utilisant Vénus pour s'accélérer, elle s'installera sur une orbite très elliptique autour du Soleil. En 2024, elle s'en approchera à seulement 6,2 millions de kilomètres. Les enjeux scientifiques sont importants pour mieux comprendre notre étoile et ses colères.
>>Futura Sciences<<

Tiens, ça me rappelle une histoire:
Une brune, une rousse et une blonde sont candidates pour une mission spatiale. La sélection commence par un entretien avec le chef de projet d'Ariane espace. La brune passe la 1ère. Le responsable lui demande :
- "Si vous aviez la possibilité de partir sur une autre planète, laquelle choisiriez-vous ?"
La brune réfléchit : - "Je veux aller sur Mars car j'ai lu dans un magazine que la vie extraterrestre existe peut-être sur cette planète."

Le chef de projet convie alors la rousse et lui pose la même question.
- "Moi, j'irai bien sur Saturne pour observer les anneaux de plus près, explique la rousse."
- "Très ambitieux !" Reprend le responsable.

Et il interroge la blonde. Cette dernière réfléchit plusieurs minutes et finit par répondre :
- "Je veux aller sur le soleil !"
Avec un sourire en coin, l'homme remarque :
- "Mais, vous serez brûlée vive avec la fusée avant même d'y arriver !"
- "Vous me prenez vraiment pour une idiote... Je vais y aller de nuit, pas de jour." scratch
Allez, bonne nuit!
Porte
Revenir en haut Aller en bas
http://astrolabe.forumactif.org
patrice
Globe-Surfeur "Or" (niv 3)
Globe-Surfeur
avatar

Masculin Capricorne Nombre de messages 3921
Age 61
Localisation Urrugne

MessageSujet: Re: Infos spatiales   Dim 25 Juin 2017 - 18:02



219 nouvelles exoplanètes pour Kepler

En analysant les données du télescope spatial de la NASA Kepler, les astronomes ont découvert 219 nouvelles exoplanètes potentielles, dont 10 d’une taille semblable à la Terre et en zone habitable de leur étoile.


Lancé le 7 mars 2009, le télescope spatial Kepler a observé pendant 4 ans le même coin de ciel dans la constellation du Cygne. Le but de cette mission ? Débusquer des exoplanètes, c’est-à-dire des mondes qui tournent autour d’autres soleils que le nôtre.

Les exoplanètes par milliers de Kepler


L’engin de la NASA a répertorié sur 4 ans les variations de luminosité d’environ 100 000 à 200 000 étoiles. Or, certaines des baisses d’éclat de ces astres peuvent être le résultat d’une exoplanète passant devant comme le montre l’animation vidéo ci-dessous.





Le problème est que la luminosité d’une étoile peut varier pour bien d’autres raisons, notamment la «vie» interne de l’astre. Avec Kepler, les astronomes sont donc confrontés à une énorme masse de données qu’il faut trier et interpréter. C’est pourquoi la NASA a annoncé en plusieurs étapes les mondes ainsi découverts. Les 219 exoplanètes présentées par l’agence américaine le 19 juin dernier font partie de la huitième publication de ce type. Environ une dizaine de ces mondes ont une taille comparable à la Terre et sont en zone habitable de leur étoile, ce qui signifie que l’eau liquide peut exister en surface si d’autres critères sont réunis comme la présence d’une atmosphère. Attention toutefois, il s’agit de candidats planétaires et ces mondes devront être validés avec d’autres télescopes et éventuellement d’autres méthodes de détection comme la vitesse radiale (où on mesure la perturbation que l’exoplanète induit à l’étoile autour de laquelle elle tourne).
En tout, les données de Kepler recensent 4034 candidats planétaires dont un peu plus de la moitié, 2335, ont été confirmés. Et sur ces 2335, 50 sont de taille comparable à notre monde et en zone habitable. On constate que la moisson de Kepler est des plus vastes et qu’à elle seule elle totalise plus de la moitié des exoplanètes aujourd’hui vérifiées (3497 au total selon la NASA et 3610 selon une équipe européenne, la différence s’expliquant par une nuance dans les critères d’acceptation).
On notera que depuis 2014, et en raison d’une défaillance de ses gyroscopes, Kepler ne peut plus observer avec la stabilité requise «son coin de ciel» dans la constellation du Cygne. Désormais, il scrute les unes après les autres plusieurs zones. En dépit d’une perte de précision, cette phase de la mission appelée K2 (pour Kepler 2) a déjà amené 520 candidats exoplanétaires dont 148 confirmés.





La variété des mondes découverts (géantes gazeuses, certaines très proches de leur étoile, planètes dans des systèmes stellaires doubles, etc.) commence à donner aux astronomes un aperçu de ce qui nous entoure et concerne aussi la question de la vie ailleurs. Même si elles ne sont pas en majorité, le nombre d’exoplanètes de taille similaire à la Terre et situées en zone dite habitable semble montrer que notre planète ne serait pas une exception unique. Toutefois, taille et position sont loin de suffire et beaucoup d’autres critères sont indispensables (stabilité orbitale, une étoile qui ne soit pas trop active, atmosphère, etc.). La prochaine étape pourrait être franchie avec la nouvelle génération d’observatoires, que ce soit au sol avec l’E-ELT européen au Chili de 40 m de diamètre en construction ou dans l’espace avec le JWST qui associe la NASA, l’Agence Spatiale Européenne et l’Agence Spatiale Canadienne (lancement avec Ariane 5 prévu en 2018 après pas mal de retard). De tels instruments devraient être capables de détecter et caractériser la composition des atmosphères de certaines exoplanètes. Si la composition s’approche alors de ce que nous savons favorable à la chimie de la vie (oxygène, CO2, traces de méthane, etc.), l’hypothèse du vivant en dehors de la Terre et même en dehors de notre Système solaire gagnera encore des points.


Source
Revenir en haut Aller en bas
patrice
Globe-Surfeur "Or" (niv 3)
Globe-Surfeur
avatar

Masculin Capricorne Nombre de messages 3921
Age 61
Localisation Urrugne

MessageSujet: Re: Infos spatiales   Mer 15 Nov 2017 - 17:05

 




Une nouvelle planète susceptible d'héberger de la vie découverte à "seulement" 11 années-lumière de la Terre

Ross 128b est susceptible d'héberger des signes de vie en raison de sa masse et de sa température en surface. Il s'agit de l'exo-Terre la plus proche du Système solaire après Proxima b.



Image publiée le 13 novembre 2017 par l'Observatoire européen austral pour montrer la planète Ross 128b située à 11 années-lumière du Système solaire. (M. KORNMESSER / EUROPEAN SOUTHERN OBSERVATORY / AFP)

Les amateurs de science-fiction vont pouvoir imaginer de nouveaux scénarios. Une nouvelle planète est venue s'ajouter à la liste encore restreinte des bonnes candidates pour la recherche de signes de vie au-delà du système solaire, a annoncé mercredi 15 novembre l'Observatoire européen austral (ESO). Cette petite dernière, prénommée Ross 128b, située à seulement 11 années-lumière du Système Solaire de la Terre (soit plus de 100 000 milliards de kilomètres).
"Ross 128b est très proche, ce qui nous permettra de la voir avec un télescope tel que l'E-ELT en construction pour 2025", explique Xavier Bonfils, astronome du CNRS à l'Observatoire des sciences de l'Univers de Grenoble. Détectée par le spectrographe HARPS, la planète a été découverte autour d'une étoile de la constellation de la Vierge. Elle orbite autour de cette étoile naine en 9,9 jours.

Une masse et une température similaires à la Terre 

Selon les chercheurs, Ross 128b est susceptible d'héberger des signes de vie. Elle a une masse similaire à celle de la Terre (1.35 plus massive) et "sa température de surface pourrait également être proche de celle de la Terre", donc peut-être compatible avec la présence d'eau à l'état liquide indispensable à la vie telle qu'on la connaît. En outre, cette nouvelle planète orbite autour d'une étoile "calme", son atmosphère a donc une chance d'avoir résisté aux vents et éruptions stellaires.
Ross 128b représente l'exo-Terre (des exoplanètes dont la masse est proche de celle de la Terre) tempérée la plus proche de nous après Proxima b. L'annonce de la découverte de cette dernière avait fait grand bruit en août 2016. Cette exoplanète avait été débusquée en orbite autour de l'étoile Proxima du Centaure, éloignée de 4,2 années-lumière en faisant une voisine à l'échelle de l'Univers. Sur les milliers d'exoplanètes détectées à ce jour, une petite cinquantaine sont considérées comme potentiellement habitables.

Source
Revenir en haut Aller en bas
Sirius
Globe-surfeur "Or"
Globe-surfeur
avatar

Masculin Nombre de messages 1659
Localisation CMa
Humeur Humeur Siriusienne
Emploi/Loisirs Astronome amateur
Bonus : Un oeil sur la planète et la tête dans les étoiles.

MessageSujet: Re: Infos spatiales   Jeu 16 Nov 2017 - 10:18

Il me semblait bien avoir vu quelque chose dans mon télescope car Sirius est juste situé entre  Proxima b et Ross 128b. 4al Arrow 8,2alArrow et Arrow 11al Wink :na:
Revenir en haut Aller en bas
http://astrolabe.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Infos spatiales   

Revenir en haut Aller en bas
 
Infos spatiales
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
 
 
 
Sujets similaires
-
» Infos profs?
» Etudes Spatiales
» Valeurs nutritionnelles, photos & infos
» Yahoo Infos titre en une : "Ces collèges qu'il faut fuir"
» Crucas:Comité de Recherches aux Affaires Spatiales
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tout sur Google Earth & Maps :: Le village de TSGE (Option) :: Discutons entre-nous :: Divers-
 
 
Sauter vers: