Forum d'échanges consacré aux découvertes avec Google Earth/Maps
 
PortailAccueilGoogle EarthS'enregistrerCarte des membresRechercherAccès aux bonus du forumConnexionFAQ

Partagez | 
 
 
 Infos spatiales
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
patrice
Globe-Surfeur "Or" (niv 4)
Globe-Surfeur
patrice

Masculin Capricorne Nombre de messages 4041
Age 63
Localisation Ciboure

MessageSujet: Re: Infos spatiales   Ven 08 Avr 2016, 14:38

Salut 



La Nasa dévoile près de 3 millions de photos de la Terre en haute définition


Ces clichés ultra pointus qui ont été pris par le satellite de recherche Terra, lancé par la Nasa en 1999 et sont disponibles en accès libre sur un portail web dédié...









La Nasa n’en finit plus de partager ses plus beaux clichés et ses plus belles vidéos de Mars ou de la Terre. Et cette fois, l’agence spatiale américaine devrait contenter les amoureux de l’espace, les chercheurs et les curieux pour quelque temps.




New York City (1,762,827 bytes)







Des clichés ultra pointus qui ont été pris par le satellite de recherche Terra, lancé par la Nasa en 1999 dans le cadre du programme EOS, ou Earth Observing System. Un programme d’étude de l’évolution de la Terre, de sa faune, de sa flore ou même de sa pollution.



Villes, volcans, glaciers, géologie

Au menu, la surface de la Terre et toutes les régions du globe, certes, mais aussi son atmosphère ou encore sa biosphère en haute définition. Reste alors à vous diriger vers le portail Asterweb (du nom du cinquième capteur de Terra qui photographie la terre sous tous les angles) pour découvrir ce catalogue aux millions de clichés impressionnants classés en fonction de leur catégorie (villes, volcans, glaciers, géologie).

Source
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
patrice
Globe-Surfeur "Or" (niv 4)
Globe-Surfeur
patrice

Masculin Capricorne Nombre de messages 4041
Age 63
Localisation Ciboure

MessageSujet: Re: Infos spatiales   Dim 25 Juin 2017, 18:02



219 nouvelles exoplanètes pour Kepler

En analysant les données du télescope spatial de la NASA Kepler, les astronomes ont découvert 219 nouvelles exoplanètes potentielles, dont 10 d’une taille semblable à la Terre et en zone habitable de leur étoile.


Lancé le 7 mars 2009, le télescope spatial Kepler a observé pendant 4 ans le même coin de ciel dans la constellation du Cygne. Le but de cette mission ? Débusquer des exoplanètes, c’est-à-dire des mondes qui tournent autour d’autres soleils que le nôtre.

Les exoplanètes par milliers de Kepler


L’engin de la NASA a répertorié sur 4 ans les variations de luminosité d’environ 100 000 à 200 000 étoiles. Or, certaines des baisses d’éclat de ces astres peuvent être le résultat d’une exoplanète passant devant comme le montre l’animation vidéo ci-dessous.





Le problème est que la luminosité d’une étoile peut varier pour bien d’autres raisons, notamment la «vie» interne de l’astre. Avec Kepler, les astronomes sont donc confrontés à une énorme masse de données qu’il faut trier et interpréter. C’est pourquoi la NASA a annoncé en plusieurs étapes les mondes ainsi découverts. Les 219 exoplanètes présentées par l’agence américaine le 19 juin dernier font partie de la huitième publication de ce type. Environ une dizaine de ces mondes ont une taille comparable à la Terre et sont en zone habitable de leur étoile, ce qui signifie que l’eau liquide peut exister en surface si d’autres critères sont réunis comme la présence d’une atmosphère. Attention toutefois, il s’agit de candidats planétaires et ces mondes devront être validés avec d’autres télescopes et éventuellement d’autres méthodes de détection comme la vitesse radiale (où on mesure la perturbation que l’exoplanète induit à l’étoile autour de laquelle elle tourne).
En tout, les données de Kepler recensent 4034 candidats planétaires dont un peu plus de la moitié, 2335, ont été confirmés. Et sur ces 2335, 50 sont de taille comparable à notre monde et en zone habitable. On constate que la moisson de Kepler est des plus vastes et qu’à elle seule elle totalise plus de la moitié des exoplanètes aujourd’hui vérifiées (3497 au total selon la NASA et 3610 selon une équipe européenne, la différence s’expliquant par une nuance dans les critères d’acceptation).
On notera que depuis 2014, et en raison d’une défaillance de ses gyroscopes, Kepler ne peut plus observer avec la stabilité requise «son coin de ciel» dans la constellation du Cygne. Désormais, il scrute les unes après les autres plusieurs zones. En dépit d’une perte de précision, cette phase de la mission appelée K2 (pour Kepler 2) a déjà amené 520 candidats exoplanétaires dont 148 confirmés.





La variété des mondes découverts (géantes gazeuses, certaines très proches de leur étoile, planètes dans des systèmes stellaires doubles, etc.) commence à donner aux astronomes un aperçu de ce qui nous entoure et concerne aussi la question de la vie ailleurs. Même si elles ne sont pas en majorité, le nombre d’exoplanètes de taille similaire à la Terre et situées en zone dite habitable semble montrer que notre planète ne serait pas une exception unique. Toutefois, taille et position sont loin de suffire et beaucoup d’autres critères sont indispensables (stabilité orbitale, une étoile qui ne soit pas trop active, atmosphère, etc.). La prochaine étape pourrait être franchie avec la nouvelle génération d’observatoires, que ce soit au sol avec l’E-ELT européen au Chili de 40 m de diamètre en construction ou dans l’espace avec le JWST qui associe la NASA, l’Agence Spatiale Européenne et l’Agence Spatiale Canadienne (lancement avec Ariane 5 prévu en 2018 après pas mal de retard). De tels instruments devraient être capables de détecter et caractériser la composition des atmosphères de certaines exoplanètes. Si la composition s’approche alors de ce que nous savons favorable à la chimie de la vie (oxygène, CO2, traces de méthane, etc.), l’hypothèse du vivant en dehors de la Terre et même en dehors de notre Système solaire gagnera encore des points.


Source
Revenir en haut Aller en bas
patrice
Globe-Surfeur "Or" (niv 4)
Globe-Surfeur
patrice

Masculin Capricorne Nombre de messages 4041
Age 63
Localisation Ciboure

MessageSujet: Re: Infos spatiales   Mer 15 Nov 2017, 17:05

 




Une nouvelle planète susceptible d'héberger de la vie découverte à "seulement" 11 années-lumière de la Terre

Ross 128b est susceptible d'héberger des signes de vie en raison de sa masse et de sa température en surface. Il s'agit de l'exo-Terre la plus proche du Système solaire après Proxima b.



Image publiée le 13 novembre 2017 par l'Observatoire européen austral pour montrer la planète Ross 128b située à 11 années-lumière du Système solaire. (M. KORNMESSER / EUROPEAN SOUTHERN OBSERVATORY / AFP)

Les amateurs de science-fiction vont pouvoir imaginer de nouveaux scénarios. Une nouvelle planète est venue s'ajouter à la liste encore restreinte des bonnes candidates pour la recherche de signes de vie au-delà du système solaire, a annoncé mercredi 15 novembre l'Observatoire européen austral (ESO). Cette petite dernière, prénommée Ross 128b, située à seulement 11 années-lumière du Système Solaire de la Terre (soit plus de 100 000 milliards de kilomètres).
"Ross 128b est très proche, ce qui nous permettra de la voir avec un télescope tel que l'E-ELT en construction pour 2025", explique Xavier Bonfils, astronome du CNRS à l'Observatoire des sciences de l'Univers de Grenoble. Détectée par le spectrographe HARPS, la planète a été découverte autour d'une étoile de la constellation de la Vierge. Elle orbite autour de cette étoile naine en 9,9 jours.

Une masse et une température similaires à la Terre 

Selon les chercheurs, Ross 128b est susceptible d'héberger des signes de vie. Elle a une masse similaire à celle de la Terre (1.35 plus massive) et "sa température de surface pourrait également être proche de celle de la Terre", donc peut-être compatible avec la présence d'eau à l'état liquide indispensable à la vie telle qu'on la connaît. En outre, cette nouvelle planète orbite autour d'une étoile "calme", son atmosphère a donc une chance d'avoir résisté aux vents et éruptions stellaires.
Ross 128b représente l'exo-Terre (des exoplanètes dont la masse est proche de celle de la Terre) tempérée la plus proche de nous après Proxima b. L'annonce de la découverte de cette dernière avait fait grand bruit en août 2016. Cette exoplanète avait été débusquée en orbite autour de l'étoile Proxima du Centaure, éloignée de 4,2 années-lumière en faisant une voisine à l'échelle de l'Univers. Sur les milliers d'exoplanètes détectées à ce jour, une petite cinquantaine sont considérées comme potentiellement habitables.

Source
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Infos spatiales   

Revenir en haut Aller en bas
 
Infos spatiales
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
 
 
 
Sujets similaires
-
» Infos profs?
» Yahoo Infos titre en une : "Ces collèges qu'il faut fuir"
» demande d'infos pour stage semestre 6
» Cherche infos sur Charlemagne TREVARY capitaine d'infanterie
» ovnis et infos médias
Page 4 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 10, 11, 12  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tout sur Google Earth & Maps :: Le village de TSGE :: Discutons entre-nous :: Astronomie-
 
 
Sauter vers: