Forum d'échanges consacré aux découvertes avec Google Earth
 
PortailAccueilGoogle EarthS'enregistrerCarte des membresRechercherAccès aux bonus du forumConnexionFAQ

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 
 
 Il en est question...d'astronomie!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Jean-Jacques
Globe-Surfeur "Or" (niv 4)
Globe-Surfeur
avatar

Masculin Capricorne Nombre de messages 4845
Age 63
Localisation Belgique
Humeur Comme un Noël !! !!

MessageSujet: Re: Il en est question...d'astronomie!   Jeu 25 Mai 2017 - 20:59

Bonsoir Sirius

Tu dis : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Idea

- Un horizon plat et lointain


- L'absence de nuage et de poussière à l'horizon


- La hauteur de l'observation (il est possible de le faire en mer, mais il sera plus facile d'en observer en altitude)


- La différence de température entre le sol et la basse atmosphère.



C'est chez nous ça, le plat pays et sur que les ovnis vus en Belgique c'était ça. Idea

La montagne tu me diras ?
Et les Ardennes alors, pour nous c'est nos montagnes

Nonne soirée et A+, Jean-jacques
Revenir en haut Aller en bas
Sirius
Globe-Surfeur "Or" (niv 2)
Globe-Surfeur
avatar

Masculin Nombre de messages 2716
Localisation CMa
Humeur Humeur Siriusienne
Emploi/Loisirs Astronome amateur

MessageSujet: Re: Il en est question...d'astronomie!   Ven 26 Mai 2017 - 12:39


Mais oui, il n'est pas mal non plus le plat pays qui est le vôtre, monsieur Jean-Jacques. 
Revenir en haut Aller en bas
http://astrolabe.forumactif.org
Sirius
Globe-Surfeur "Or" (niv 2)
Globe-Surfeur
avatar

Masculin Nombre de messages 2716
Localisation CMa
Humeur Humeur Siriusienne
Emploi/Loisirs Astronome amateur

MessageSujet: Combien d'étoiles peut-on voir à l'oeil nu?   Sam 27 Mai 2017 - 11:41

Combien d'étoiles peut-on voir à l'oeil nu?
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Lorsque l'on tourne les yeux vers le ciel, la nuit, on a parfois l'impression d'y voir, à l'œil nu, une quantité innombrable d'étoiles. Pas si innombrable que cela, en réalité...
Les bons logiciels d'astronomie amateur recensent dans notre ciel environ 10.000 étoiles  dites « visibles à l'oeil nu ». Mais les estimations du nombre d'étoiles que l'on peut distinguer, depuis chacun des hémisphères de notre planète et sans utiliser d'instrument, tournent plutôt autour de 3.000.
Et si la réponse à cette question n'est pas si évidente, c'est qu'elle dépend en fait de bien des paramètres.


L’œil, un instrument performant
Il faut tout d'abord savoir que, même si la sensibilité de l'oeil humain est assez extraordinaire, celui-ci présente tout de même certaines limites physiologiques. Il n'est ainsi pas capable de distinguer un flux de moins de 50 photons par seconde. Ceci correspond approximativement au flux reçu au fond de l'œil par une étoile de magnitude 6. Bien sûr, ces valeurs varient d'un individu à un autre, en fonction de la qualité de sa vue.

Les conditions d’observation des étoiles.
Certains observateurs prétendent pouvoir voir à l'œil nu des étoiles dont la magnitude descend jusqu'à 7,5. Mais, pour cela, il est indispensable de regarder le ciel dans des conditions optimales. Car les perturbations atmosphériques et la pollution lumineuse, notamment, influent négativement sur notre capacité à distinguer plus d'étoiles dans le ciel.
Un nombre infime d'étoiles visibles à l'œil nu
Ainsi, même dans des conditions d'observation idéales, nous ne pouvons voir à l'œil nu qu'une fraction infime des quelque 200 milliards d'étoiles que contient notre galaxie, la Voie lactée. Et ne parlons même pas des 1023 étoiles qui sont censées peupler notre univers ! affraid
Futura-Sciences


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] par [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Des astronomes amateurs participent à l'aventure spatiale  Les astronomes amateurs sont nombreux et de mieux en mieux équipés. C’est pourquoi, les agences spatiales font de plus en plus appel à eux pour de l’observation ou des travaux de mesures, comme on peut le voir durant cette vidéo du Cnes.
PS:Prenez de la hauteur ce soir et équipez-vous d'une très bonne paire de jumelles, nul besoin de posséder un gros instrument et vous pourrez  observer Jupiter  plein Sud avec quatre de ses plus gros satellites (IO, EUROPE, Callisto, Ganymède) Vous ne pouvez pas vous tromper, le gros point blanc très brillant que vous voyez à plus de 500 millions de km...c'est JUPITER.
Vous devriez voir ça:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par Sirius le Sam 23 Déc 2017 - 18:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://astrolabe.forumactif.org
Sirius
Globe-Surfeur "Or" (niv 2)
Globe-Surfeur
avatar

Masculin Nombre de messages 2716
Localisation CMa
Humeur Humeur Siriusienne
Emploi/Loisirs Astronome amateur

MessageSujet: Re: Il en est question...d'astronomie!   Ven 6 Oct 2017 - 11:14


Aujourd'hui, la Terre passe exactement à 1 UA du Soleil (149.597.871 kilomètres). Cette unité astronomique, comme vous le savez, est utilisée pour mesurer les distances entre les objets du système solaire. Au delà, et pour les distances beaucoup plus importantes, on utilise des méthodes plus sophistiquées telle la parallaxe, les céphéides ou le Parsec. Mais, pour en revenir à la Terre, cette distance varie du fait que notre bonne vieille boule bleue circule autour du Soleil sur une orbite elliptique. D'aucuns pensent que la chaleur estivale ressentie en été vient du fait qu'à cette période là, le Soleil est au plus près de la Terre et que, à contrario, le froid de l'hiver est une conséquence de l'éloignement de notre planète par rapport à ce même Soleil. Mais que nenni Vous n'y êtes podutoudutou
Mais cela fera l'objet d'une autre question et pis c'est tout.
Porte
Revenir en haut Aller en bas
http://astrolabe.forumactif.org
Mac Cany
Globe-Surfeur "Or" (niv 6)
Globe-Surfeur
avatar

Masculin Nombre de messages 7225

MessageSujet: Re: Il en est question...d'astronomie!   Ven 6 Oct 2017 - 11:47

Salut

Ah bien tient voila une question que je ne m’étais jamais posé , il me semble que les saisons sont liées
à l'inclinaison de la terre mais c'est vrai ça fait-il plus chaud quand la terre est au plus près du soleil  ?
Revenir en haut Aller en bas
thecloclo81
Modérateur de TSGE
Modérateur de TSGE
avatar

Masculin Poissons Nombre de messages 4879
Age 60
Localisation castres 81
Humeur toujours de bonne humeur
Emploi/Loisirs Bistrologue

MessageSujet: Re: Il en est question...d'astronomie!   Ven 6 Oct 2017 - 14:16


Embarassed  Ce sont des questions que je ne me suis jamais posé, ma première réponse aurait été de dire que c'est plus une question d'inclinaison, moins de soleil donc plus froid, ... plus tu laisses un rôti au four plus il est cuit -riiire-


A nos Amis trop tôt disparus, ils nous laissent des  souvenirs, c’est leurs Présences.
Revenir en haut Aller en bas
Sirius
Globe-Surfeur "Or" (niv 2)
Globe-Surfeur
avatar

Masculin Nombre de messages 2716
Localisation CMa
Humeur Humeur Siriusienne
Emploi/Loisirs Astronome amateur

MessageSujet: Re: Il en est question...d'astronomie!   Ven 6 Oct 2017 - 17:03



C'est Bingo pour vos réponses quand aux saisons liées à l'inclinaison de l'axe de la Terre (23° environ) par rapport à l'écliptique mais  plus de détails [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] valent mieux qu'un long discours.

Mac Cany a écrit:
plus chaud quand la terre est au plus près du soleil  ?
La différence entre son périhélie et son aphélie  se chiffre a environ 5 millions de km. Distance tout à fait négligeable par rapport aux 150 millions de km qui séparent la Terre du Soleil, donc pas de différences réelles de températures, contrairement aux planètes telles que Mercure et Vénus ou règnent  des chaleurs d'enfer (plus de 300°) dues à leur proximité de celui-ci (60 M km pour l'une et 100 M Km environ pour l'autre), d'autant que leur axe d'inclinaison à l'une et à l'autre est très faible, donc, pas de saison, c'est grillade et barbe Q toute l'année  :na:.
Claudy, appelle nous quand ton rôti est prêt.
Affaire classée!
Porte
Revenir en haut Aller en bas
http://astrolabe.forumactif.org
Jean-Jacques
Globe-Surfeur "Or" (niv 4)
Globe-Surfeur
avatar

Masculin Capricorne Nombre de messages 4845
Age 63
Localisation Belgique
Humeur Comme un Noël !! !!

MessageSujet: Re: Il en est question...d'astronomie!   Ven 6 Oct 2017 - 18:09

thecloclo81 a écrit:

Embarassed  Ce sont des questions que je ne me suis jamais posé, ma première réponse aurait été de dire que c'est plus une question d'inclinaison, moins de soleil donc plus froid, ... plus tu laisses un rôti au four plus il est cuit -riiire-
Bonjour Claudy,

Tu n'as qu'à mettre ton four près d'un haut fourneau tu comprendras la différence -riiire- L'inclinaison de ton four n'y jouera plus beaucoup 
Quand on cumule le moment où on est en été et le moment où on est au plus près du Soleil il fait plus chaud normalement et ça ne vas pas aller mieux avec le réchauffement climatique.

Pour avoir un rôti bien cuit, bien rouge au milieu pas noir autour, il faudra aller le cuire au Pôle où alors un bon thermostat suffira encore, peut être Very Happy

Vaudrait mieux que tu nous invites tous au plus tôt -riiire-

Je fournis la bière Trappiste belge Bien

Bonne soirée et à bientôt donc ...

Jean-Jacques
Revenir en haut Aller en bas
thecloclo81
Modérateur de TSGE
Modérateur de TSGE
avatar

Masculin Poissons Nombre de messages 4879
Age 60
Localisation castres 81
Humeur toujours de bonne humeur
Emploi/Loisirs Bistrologue

MessageSujet: Re: Il en est question...d'astronomie!   Ven 6 Oct 2017 - 19:57

Jean-Jacques 

 Merci Sirius de nous faire "se poser" des questions. Les technologies numériques actuelles nous met en relation direct avec les "banques du savoir", on y trouve réponse à tout ou presque, la difficulté étant peut-être la vulgarisation des réponses apportées. 

 Mais enfin de compte le plus important est de nous éveiller, de nous " poser" des questions, c'est cela l'intelligence primaire ... le pourquoi.  
 Comment dirait  SIRIUS.... IL EN EST QUESTION -riiire-


A nos Amis trop tôt disparus, ils nous laissent des  souvenirs, c’est leurs Présences.
Revenir en haut Aller en bas
Sirius
Globe-Surfeur "Or" (niv 2)
Globe-Surfeur
avatar

Masculin Nombre de messages 2716
Localisation CMa
Humeur Humeur Siriusienne
Emploi/Loisirs Astronome amateur

MessageSujet: Re: Il en est question...d'astronomie!   Sam 7 Oct 2017 - 11:52


Le plaisir est partagé lorsque  j'apprends et je découvre d'autres horizons sur TSGE que vous savez tous transmettre à votre manière.
Revenir en haut Aller en bas
http://astrolabe.forumactif.org
Sirius
Globe-Surfeur "Or" (niv 2)
Globe-Surfeur
avatar

Masculin Nombre de messages 2716
Localisation CMa
Humeur Humeur Siriusienne
Emploi/Loisirs Astronome amateur

MessageSujet: Le rayon vert existe bien   Sam 14 Oct 2017 - 18:47

Le rayon vert de la super Lune.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Non non, le rayon vert n'existe pas seulement dans le roman de Jules Verne.   Ce phénomène optique est bien réel et visible au lever comme au coucher du Soleil dont les rayons, en traversant la couche atmosphériques, subissent un phénomène de réfraction et sont éparpillés dans n'importe quel sens. A partir de là, la diffusion des différentes couleurs du spectre ne réagit pas exactement de la même manière et ceci en fonction des couleurs. Les longueurs d'ondes courtes comme le violet ou le bleu par exemple, sont beaucoup plus "dispersées" dans l'atmosphère et à contrario, mes chers compatriotes, le vert et le rouge avec des longueurs d'ondes plus longues, conservent une trajectoire beaucoup plus importante. Euh...prenez des notes steuplè, je ne recommencerai pas l'explication, ok? Donc, en gros et sans vous gonfler avec des détails trop techniques, voila la petite explication. Cela explique (tant que j'y suis) le pourquoi du comment  de la couleur bleue du ciel (cela ne vous aura pas échappé ça, hein?)qui au tout début de la rencontre avec l'atmosphère terrestre (120 km d'altitude à la louche), la très courte longueur d'onde du bleu irradie tout de suite notre magnifique ciel...bleu, donc!
Ben oui, sinon on aurait un ciel jaune, vert, kaki, rouge, noir ou orangé comme sur Mars, réfléchissez un peu nom d'une pipe. Je prends note toutefois que nous sommes en fin de semaine et que vos neurones font « relâche »  après une semaine de dur labeur mais quand même, faites un ptit effort quoi!  
C'est plutôt devant un horizon plat et dégagé (la mer est un endroit idéal) dépourvu de toute pollution atmosphérique, que vous pourrez observer ce phénomène, qui reste malgré tout assez rare mais bien réel.
Et voila; merci à ceux qui m'ont lu et la suite au prochain numéro.
Non mais sans blague!
Affaire résolue.
Porte
Revenir en haut Aller en bas
http://astrolabe.forumactif.org
Sirius
Globe-Surfeur "Or" (niv 2)
Globe-Surfeur
avatar

Masculin Nombre de messages 2716
Localisation CMa
Humeur Humeur Siriusienne
Emploi/Loisirs Astronome amateur

MessageSujet: D'ou viennent les étoiles filantes?   Mer 18 Oct 2017 - 18:50

D'ou viennent les étoiles filantes?
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Bien souvent en cours d'année, je vous annonce des pluies d'étoiles filantes que l'on peut observer durant la nuit (Oui, le jour c'est un plus délicat  :na:  Quoique...mais c'est une autre histoire)  Ce phénomène lumineux se produit  lorsqu'un corps céleste  vient se "frotter" à notre atmosphère.  Ce trait lumineux que l'on appelle vulgairement "étoile filante", porte un réel nom scientifique  mais bien moins romantique ; cette traînée incandescente  est appelée: Météore.
Elle est composée de grains de poussières guère plus gros qu'un  petit pois (Si je vous le dis, enfin!)et son origine est cométaire. En effet mesdames et messieurs, la Terre, tout au long de son périple autour du Soleil, chaque année, traverse  entre autres des nuages de poussières laissées par ces fameuses comètes, composées elles mêmes de glace et, je vous le donne en mille...de poussières. A l'approche du Soleil, ces comètes se réchauffent et les matériaux qui les composent se "subliment" et se vaporisent dans l'espace en formant ces fameuses queues qui peuvent mesurer des centaines de milliers de km. Ensuite, lorsque la Terre croise ce nuage et que ces grains de poussières rentrent dans l'atmosphère, un phénomène  "d'ionisation" se produit  et un trait lumineux traverse notre ciel. Pas besoin non plus  d'attendre de croiser des essaims météoritiques pour les observer; en effet, chaque nuit, pour ceux qui ont la chance comme moi d'avoir un ciel nocturne pur, vous pouvez, avec un peu de patience, voir passer...les étoiles filantes.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Merci de m'avoir lu et bonsoir chez vous!
Porte


Dernière édition par Sirius le Sam 23 Déc 2017 - 18:39, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://astrolabe.forumactif.org
Sirius
Globe-Surfeur "Or" (niv 2)
Globe-Surfeur
avatar

Masculin Nombre de messages 2716
Localisation CMa
Humeur Humeur Siriusienne
Emploi/Loisirs Astronome amateur

MessageSujet: Les planètes sur le plan de l'écliptique   Lun 23 Oct 2017 - 18:31

La mécanique céleste n'échappe pas aux lois de la physique.
A l'origine de notre système solaire, un nuage de gaz très froid qui tourne sur lui-même, qui chauffe et  plus sa rotation est rapide plus la matière qui le compose se maintient dans le même plan. Puis se forme notre étoile et tout le cortège de planètisimaux qui l'accompagne et sur le même principe de l'immense gravitation qu'exerce le Soleil, un équilibre de toutes les forces soumettent les planètes à rester dans le même champ (écliptique). Mais toutefois, plus on s'éloigne de notre étoile, plus les forces gravitationnelles s'affaiblissent et les dernières planètes du système solaire sortent un peu du plan de l'écliptique et échappent un peu plus à cette influence.
Pour en revenir du plan dont parlait Mac Cany, je prends souvent l'exemple du fameux manège pousse-pousse (vidéo ci-dessous). Plus vous allez vite, plus vous aurez tendance à vous aligner sur un plan perpendiculaire à l'axe du manège, que vous pesiez 25 ou 100 kg. Remplacez juste les chaines du manège par un point central d'attraction très puissant sur l'axe du manège et vous y êtes. Tout comme si vous marchiez en laissant tomber des petits cailloux tel le petit Poucet, quelque soit la hauteur, si vous vous retournez au bout de 10 mètres en ligne droite, vous vous apercevrez que vous avez tracé une ligne (presque) droite. Il n'y aura pas un caillou qui va ficher le camp à droite ou à gauche,   il va tomber tout droit, que vous ayez laissé tombé un gravier ou un pavé,  donc   Arrow  sur le même plan, Gravitation attraction terrestre oblige. Equilibre des forces qui régissent toute cette mécanique céleste. Va chercher à comprendre le pourquoi des choses des lois physiques après ça  scratch
Je ne sais pas si ça répond à la question Question scratch
Vidéo du manège:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Revenir en haut Aller en bas
http://astrolabe.forumactif.org
Mac Cany
Globe-Surfeur "Or" (niv 6)
Globe-Surfeur
avatar

Masculin Nombre de messages 7225

MessageSujet: Re: Il en est question...d'astronomie!   Mar 24 Oct 2017 - 8:06

Salut

Ceci répond parfaitement à ma question et l'exemple du manège m'a permis de bien comprendre , merci Sirius !
Il y a des jours ou l'on se couche moins bête et cela sera mon cas ce soir .
Revenir en haut Aller en bas
Sirius
Globe-Surfeur "Or" (niv 2)
Globe-Surfeur
avatar

Masculin Nombre de messages 2716
Localisation CMa
Humeur Humeur Siriusienne
Emploi/Loisirs Astronome amateur

MessageSujet: Qu'est ce que la géodésie ? Avoir toujours un oeil sur la planète   Jeu 30 Nov 2017 - 11:23


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Qu'est-ce que la géodésie? Ou pour ceux qui veulent toujours avoir un oeil sur la planète.

La géodésie est une science qui a pour but l'étude et la détermination de la taille et de la forme de la Terre. La Terre est ronde. Oui, mais encore ? Quelle est exactement sa taille ?, sa forme ? Qu'en est-il de son champ de gravité ? La géodésie est une science fascinante qui tente de répondre à ces questions. Tout ce que vous voulez savoir sans jamais avoir osé le demander au sujet de notre bonne vieille boule bleue, de Platon à Aristote en passant par Copernic, Kepler et Galilée, tout cela n'aura plus de secret pour vous, c'est comme j'vous l'dis messieurs-dames. Un aperçu [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] et pis c'est tout.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Salutations!
Porte


Dernière édition par Sirius le Mar 9 Jan 2018 - 10:37, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://astrolabe.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Il en est question...d'astronomie!   

Revenir en haut Aller en bas
 
Il en est question...d'astronomie!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
 
 
 
Sujets similaires
-
» Astronomie / Les mouvements de la terre
» question sur mon materiel et oculaires
» Une question en orthographe/conjugaison?
» Diacre question
» question nuit / sieste bébé 3 mois
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Tout sur Google Earth & Maps :: Le village de TSGE (on y écrit si on est membre uniquement) :: Discutons entre-nous :: Précis d'astronomie et autres siriusades-
 
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: