Forum d'échanges consacré aux découvertes avec Google Earth/Maps
 
PortailAccueilGoogle EarthS'enregistrerCarte des membresRechercherAccès aux bonus du forumConnexion

Partagez | 
 
 
 C'est une petite histoire dans la grande Histoire de la Première Guerre mondiale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
willy80
Globe-Surfeur "Or" (niv 6)
Globe-Surfeur
willy80

Masculin Cancer Nombre de messages 9295
Age 73
Localisation valines _80210
Humeur curieux de tout
Emploi/Loisirs retraité

C'est une petite histoire dans la grande Histoire de la Première Guerre mondiale Empty
MessageSujet: C'est une petite histoire dans la grande Histoire de la Première Guerre mondiale   C'est une petite histoire dans la grande Histoire de la Première Guerre mondiale EmptyVen 15 Nov 2019 - 12:29

Ville de Redon (Ille-et-Vilaine, région Bretagne. ) : 47°38'54.68''N 2°05'05.05''W
C'est une petite histoire dans la grande Histoire de la Première Guerre mondiale Redon10

Redon : il fait des rénovations et trouve soixante lettres d'amour datant de 1916

Alors qu'il rénovait un appartement ancien sous les toits à Redon (Ille-et-Vilaine), Maxime Le Roux a fait une incroyable découverte. Une soixantaine de lettres cachées derrière un mur, une correspondance entre un poilu de la Grande Guerre, et sa femme. Le petit-fils du poilu s'est manifesté.

C'est une petite histoire dans la grande Histoire de la Première Guerre mondiale. Une découverte incroyable faite par un jeune homme de 24 ans, Maxime le Roux, qui rénovait un appartement sous les toits d'un petit immeuble de Redon. "Il était dans un sale état, il n'y avait aucune isolation, j'ai décidé de tout casser" explique-t-il.

L'agent immobilier de profession décide alors d'entreprendre de grands travaux. Il n'imaginait pas une seconde que derrière les murs, se trouvait un trésor inestimable. "J'ai commencé par arracher la cloison et le rampant de la cuisine, j'ai alors vu une petite cavité sous les combles, j'ai découvert un petit paquet". Maxime le Roux pense au départ à des journaux, puis il se rend compte, en étudiant le papier un peu jauni et froissé par l'humidité, qu'il s'agit de lettres. Soixante lettres ! Une véritable correspondance. 

Une histoire d'amour passionnée

L'une des premières lettres date de 1916. Il y en avait beaucoup plus, mais celles au-dessus du tas étaient en très mauvais état, poussiéreuses et illisibles, "j'ai été obligé de les jeter" précise le jeune homme. "Je me suis tout de suite dit que j'avais trouvé un véritable trésor, c'est fou de découvrir ça ici, à Redon, sous les toits au troisième étage d'un petit immeuble."
Au fur et à mesure de ses lectures, il comprend qu'il s'agit d'un soldat de la guerre 14-18, Jean Chapron, qui écrivait à sa femme Lili, et à sa fille. Le ton est parfois cru, intime, mais très tendre et émouvant. "Il parle de l'éloignement, du manque, du quotidien de la guerre, et d'amour bien sûr" nous confie Maxime Le Roux.

Suite et lien : ICI

J'ai cherché la fiche militaire du soldat Jean Chapron : Aux Archives départementales de Loire-Atlantique :
Lors de son incorporation, l’armée en a fait la description suivante :
● Cheveux châtains clairs, front ordinaire, yeux bleus, nez moyen, bouche moyenne, menton rond, et visage ovale. Il mesurait 1 mètre 67.
● Contre l'Allemagne.(3 août 1914 19 juillet 1918)
● Il est rappelé en activité par décret de Mobilisation générale du 1er août 1914.
● Il arrive au corps du 148ème Régiment d'infanterie le 3 août 1914.
● Il passe au 44ème Régiment d'Infanterie  le 1er décembre 1916.
● Il passe au 11ème Régiment d'infanterie le 1er mai 1918.
● Caporal le 26 avril 1916.
● Caporal fourrier le 28 janvier 1918.
● Il décède  le 19 juillet 1918 à l'ambulance 8/2 à d' Arcis -sur- Aube à l'âge de 31 ans des ses de ses blessures de guerre.
● Mort pour la France.
Citations :
● Cité à l'ordre du régiment N° 350 du 14 août 1918 : Gradé énergique grièvement blessé au cours des combats des 18 et 19 juillet 1918   en marchant sur des nids de mitrailleuses , qu'il a réussi à réduire avec ses hommes placés sous ses ordres.
● Croix de guerre, étoile de bronze.
● J.M.O N 26N 585/5 des combats du 11ème R.I du 18 et 19 juillet 1918 page 37 à 40 : ICI
Revenir en haut Aller en bas
gollum
Globe-Surfeur "Or" (niv 6)
Globe-Surfeur
gollum

Masculin Nombre de messages 14513
Localisation Gironde
Humeur Electron libre
Emploi/Loisirs Ne pas s'approcher, ruine dangereuse.

C'est une petite histoire dans la grande Histoire de la Première Guerre mondiale Empty
MessageSujet: Re: C'est une petite histoire dans la grande Histoire de la Première Guerre mondiale   C'est une petite histoire dans la grande Histoire de la Première Guerre mondiale EmptyVen 15 Nov 2019 - 13:10

Une bien belle histoire qui finit tristement...

Merci Willy!

-
Revenir en haut Aller en bas
 
C'est une petite histoire dans la grande Histoire de la Première Guerre mondiale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
 
 
  
 
Sauter vers: