Forum d'échanges consacré aux découvertes avec Google Earth/Maps
 
PortailAccueilGoogle EarthS'enregistrerCarte des membresRechercherAccès aux bonus du forumConnexionFAQ

Partagez | 
 
 
 Les endroits les plus extrêmes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 18 ... 32, 33, 34, 35  Suivant
AuteurMessage
Pierre
Modérateur Carto-Bibliothèque et KMZ
Modérateur Carto-Bibliothèque et KMZ
avatar

Masculin Nombre de messages 3210
Localisation vosges
Bonus :


MessageSujet: Le NAP - Normaal Amsterdams Peil - Pays-Bas   Mar 29 Déc 2009 - 16:14

@ okapi07

C'est un endroit intéressant........

Il est précisé dans Wikipédia : Nieuwerkerk aan den Ijssel possède le point le plus bas des Pays-Bas : 6,76 mètres sous le NAP

J'ai voulu vérifier ce qu'était ce NAP (Normaal Amsterdams Peil) qui sert de point de référence pour définir cette altitude de moins 6.76 mètres sous le niveau de la mer.

Le NAP est réévalué tous les dix ans à partir de 35 000 points de mesure, il correspond "plus ou moins" au niveau de la mer. Les premiers calculs remontent à l'année 1684 à une époque ou Amsterdam était encore pourvue d'un accès direct à la mer. Les ingénieurs firent marquer les niveaux des marées hautes sur les écluses de la ville afin de déterminer une moyenne de référence pour les mesures d'altitude. Premier au monde à avoir été mis au point, ce système référentiel a été adopté ensuite par de nombreux pays européens.

Infos : Michelin - Voyager pratique - Amsterdam

Une borne du NAP



Source

Le point de référence du NAP à l'hotel de ville d'Amsterdam



Source et autres photos (En italien)
Revenir en haut Aller en bas
Pierre
Modérateur Carto-Bibliothèque et KMZ
Modérateur Carto-Bibliothèque et KMZ
avatar

Masculin Nombre de messages 3210
Localisation vosges
Bonus :


MessageSujet: La source Wakulla - Floride - Etats-Unis d'Amérique.   Sam 2 Jan 2010 - 16:42

La source Wakulla

Située en Floride, la source Wakulla est concidérée comme l'une des plus grandes et des plus profondes sources au Monde.

Wakulla signifie "eau mystérieuse" dans la langue autochtone.

La source souterraine, déverse dans la rivière Wakulla quelque 1500m3 par minute d'une eau limpide comme du cristal, dont la température se maintient toute l'année à 21°C. Malgré de nombreux sondages tentés par des plongeurs à près de 110 m de profondeur, l'endroit précis où elle jaillit reste un mystère.

Celle-ci aurait été découverte vers 1521 par l'explorateur espagnol Ponce de León, mais les améridiens en connaissaient déjà l'existence il y a plus de 10 000 ans.

La zone du parc wakulla couvre 1189 ha de végétation luxuriante. Ces paysages primitifs servirent de décor pour plusieurs films dont certains Tarzan (de la fin des années 1930 au début des années 1940)

Infos : Guide Michelin de la Floride.

La source Wakulla sur Google Earth



Coordonnées 30°14'7.66"N 84°18'9.10"W

CARTES

La localisation sur l'Etat de Floride



Source Atlas MapPoint (Bing)

Détail de la région



Source

Carte topographique



Source

Plan en coupe de la Wakulla Springs



Source


PHOTOS

Le magnifique paysage préservé de la Wakulla River



Source


Pour le cinéma, la Wakulla a servi de jungle pour Tarzan, c'est dans ce paysage vierge qu'ont été tournées de nombreuses séquences de films...........



Source


Johnny Weissmuller à Wakulla Springs en 1941



Source avec d'autres infos sur Wakulla Springs (en anglais).


Ceci peut nous faire (presque) oublier que la Wakulla reste très proche de la civilisation.



Source

Deux photos des "habitants" de la Wakulla

L'incontournable alligator (Nous sommes en Floride..........)



Source

et une famille de tortues



Source


Dernière édition par Pierre le Mer 20 Jan 2010 - 8:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Pierre
Modérateur Carto-Bibliothèque et KMZ
Modérateur Carto-Bibliothèque et KMZ
avatar

Masculin Nombre de messages 3210
Localisation vosges
Bonus :


MessageSujet: Les tors du Dartmoor - Royaume Uni   Ven 8 Jan 2010 - 18:50

Les "tors" du Dartmoor

Selon Wikipédia un TOR est un affleurement de roches formées par l'altération, habituellement trouvé sur ou près du sommet d'une colline.

On trouve dans le Dartmoor, plus de cent cinquante tors de forme et d'aspect différents.

La roche qui forme l'essentiel du tor est un granite à cristaux géants de feldspaths blanc atteignant 15 cm de longueur ; elle comporte aussi du quartz, d'autres feldspaths et du mica noir, en grains de 1 mm environ.

Certains tors se caractérisent par d'étroits empilements de blocs plus ou moins parallélépipédiques, d'autres par leur couleur très particulière, allant du rose au rouge, d'autres enfin, très démantelés par l'érosion, se réduisent à quelques rares éléments superposés, entourés par de grosses accumulations chaotiques de blocs éboulés.

Infos : Spectacle de la Terre - Sélection du Reader's Digest.

Sur GE, j'ai choisi de vous montrer le Chat Tor, il en existe beaucoup d'autres dans les environs.




Coordonnées 50°38'57.16"N 4° 2'41.72"W

et pour rester sur ce tor voici sa photo très caractéristique.



Source


CARTES

Localisation de la région du Dartmoor



Source

Carte topographique : au centre le Chat Tor



Source : carte Ordnance Survey

PHOTOS DE QUELQUES TORS

Great Staple Tor dans l'ouest de Dartmoor



Source

L'imposant Rough Tor




Source

pour terminer le Hay Tor



Source

Pour les plus curieux LISTE DES TORS DU DARTMOOR


Revenir en haut Aller en bas
djn06
(VIP) Membre très important
(VIP) Membre très important
avatar

Masculin Lion Nombre de messages 9042
Age 55
Localisation Annemasse (74)
Humeur Zen
Emploi/Loisirs dessinateur

MessageSujet: Re: Les endroits les plus extrêmes   Sam 9 Jan 2010 - 2:07



Merci Pierre

Superépoustouflant comme dab !!
Revenir en haut Aller en bas
Pierre
Modérateur Carto-Bibliothèque et KMZ
Modérateur Carto-Bibliothèque et KMZ
avatar

Masculin Nombre de messages 3210
Localisation vosges
Bonus :


MessageSujet: Lac de Hévíz - Hongrie   Dim 24 Jan 2010 - 11:55

Le Lac de Hévíz
Situé à 7 km au nord-ouest de Keszthely, ce lac d'une superficie de 4,4 ha est considéré comme le plus lac thermal d'Europe (Aux dires des hongrois , il serait le plus étendu du monde........) Ce sera un point à vérifier.
C'est surtout par temps froid que la surface fumante du lac donne une impression exotique. Le cratère de la source est profond de 39 m, mais l'eau jaillit de ses parois à 2,50m de la surface. La température de l'eau est de 35° à 36°.
L'eau radioactive du lac est surtout utilisée contre les maladies des organes moteurs. La boue de couleur gris-brun qui couvre sur une épaisseur de plusieurs mètres le fond du lac est d'un effet curatif particulier ; outre son application sur place, elle est aussi exportée sous forme de boue séchée. Etant donné que l'eau du lac est en constante évaporation, le nuage qui plane au-dessus de la surface préserve les baigneurs de tout refroidissement même par basses températures.
La partie nord du lac est aménagée en piscine.
Voici les infos de Hongrie Tourisme..........
Le lac de Hévíz, d'origine volcanique, est le lac thermal naturel le plus étendu du monde. Ses vertus thérapeutiques exceptionnelles sont recommandées par les médecins. De plus, il est entouré d'une immense forêt qui protège sa chaleur et ses effets curatifs contre le vent, la poussière et les impacts indésirables de la «civilisation ».
Sa chaleur résulte des perpétuels mouvements et du mélange des eaux de sources chaudes et froides qui remontent des profondeurs de la Terre. Chaque seconde, 410 litres d'eau thermale à 40 °C jaillissent de la source volcanique du fond du lac assurant le renouvellement complet des eaux toutes les 48 heures. La température de l'eau est pratiquement constante : autour de 33°C en été et 26°C en hiver.
La SUITE
Le lac de Hévíz sur GE
Coordonnées 46°47'13.71"N 17°11'34.25"E
CARTES
Localisation par rapport au pays
Source
à l'est du Lac Balaton à 7 km au nord-ouest de Keszthely
Source
à l'est du village de Hévíz
Source
PHOTOS
En bordure du lac, la végétation est plus developpée.
Source
Baignade dans le plus grand lac thermal d'Europe
Source
Endroit idéal pour la baignade en Hiver - Température de l'air -3° celsius et de l'eau + 24° celsius
Source et autres photos.
Revenir en haut Aller en bas
Pierre
Modérateur Carto-Bibliothèque et KMZ
Modérateur Carto-Bibliothèque et KMZ
avatar

Masculin Nombre de messages 3210
Localisation vosges
Bonus :


MessageSujet: Les "jigokus" de Beppu - Kyushu - Japon   Jeu 18 Fév 2010 - 0:35

Les "jigokus" de Beppu : un enfer japonais.

Toute la partie centrale de l'ile de Kyushu constitue une des principales zones volcaniques de l'archipel nippon. Son activité récente s'y traduit par les classiques phénomènes postvolcaniques que sont les sources chaudes, fumerolles et solfatares. Ces manifestations prennent une ampleur peu commune aux environs de la ville de Beppu où quelques milliers de sources, dont la température varie de 37°C à 94°C débitent plus de 70 000 mètres cubes d'eau par jour.

Les manifestations les plus spectaculaires sont appellées "jigoku" ou "enfer". Elles émettent des vapeurs et des eaux très chaudes et colorées bouillonnant par l'émissions de gaz souvent détonants. La couleur des eaux, leur consistance plus ou moins boueuse, la nature et l'importance des émissions gazeuses donnent à ces "enfers" des aspects extrémements variés.

Source : Les merveilles naturelles du Monde - Reader's Digest.

Umi-jigoku au Nord de la ville de Beppu




Coordonnées 33°18'60.00"N 131°28'8.31"E

CARTES

Localisation



Source : Atlas du Quid

La région de Beppu




Source : Topomapper

La baie de Beppu sur la carte au 1/250 000ème de l'U.S. Army



Source


PHOTOS

Les émissions des gaz à Meguri Jigoku.


Source

Une explosion


Source

Et les effets des couleurs : l'oxydation subaquatique du fer peut donner aux eaux, une impressionnante couleur rouge.........


Un effet rouge à Umi Jigoku



Source

Eaux couleur de sang à Onsen Jigoku



Source

La saturation à Kamado Jigoku



Source
Revenir en haut Aller en bas
Pierre
Modérateur Carto-Bibliothèque et KMZ
Modérateur Carto-Bibliothèque et KMZ
avatar

Masculin Nombre de messages 3210
Localisation vosges
Bonus :


MessageSujet: Glacier Perito Moreno - Patagonie - Argentine   Sam 20 Mar 2010 - 23:50

Le glacier Perito Moreno est situé en Patagonie Argentine, dans la province de Santa-Cruz.

Symbole du "parc national des glaciers", le Glacier Perito Moreno est fascinant pour les chutes de ses blocs de glace.

Le spectacle offert par le glacier Perito Moreno est unique en Amérique du Sud. Descendu des hauteurs andines, ce géant de glace de 35 km de long, livre un front large de 5 000 mètres et haut de 60 à 80 mètres, depuis lesquel d’immenses blocs s’effondrent périodiquement dans le lac Argentino.

L’avancée du glacier a été mesurée jusqu’à 2 mètres par jour. Lorsqu'il avance, il bloque peu à peu l'écoulement de la rivière et se comporte en véritable barrage. L'eau s'accumule, la pression devient de plus en plus forte et finit par briser cette digue naturelle dans un fracas gigantesque...............




Coordonnées 50°29'1.52"S 73° 4'39.88"W

CARTES

Localisation sur une carte du sud de l'Argentine



Source

Le glacier Perito Moreno dans le parc "Los Glaciares" dans la province de Santa Cruz.



Source

Carte du "Parque Nacional Los Glaciares" avec localisation du Perito Moreno




Source

Carte topographique au 1/200 000



Source

PHOTOS

Une vue générale du Glacier Perito Moreno



Source

L'imposante falaise du "front" du glacier Perito Moreno



Source


Le Glacier Perito Moreno est le "clou" du Parque Nacional Los Glaciares, un balcon est prévu pour admirer le spectacle........



Source

Un instant magique : la chute d'un bloc de glace dans le lac......



Source

Quand un bloc de plus de 50 m de hauteur s'effondre ............il est prudent de garder ses distances..........



Source

Un petit bloc, c'est déja la hauteur d'une maison de plusieurs étages............



Source

Perito Moreno : un merveilleux spectacle .......mais pour combien de temps encore .........



Source
Revenir en haut Aller en bas
Nicole Knapen
Globe-Surfeur "Or" (niv 4)
Globe-Surfeur
avatar

Féminin Nombre de messages 4845
Localisation Uccle - Bruxelles
Humeur ventillée !!
Emploi/Loisirs futur (?) écrivain /la marche à pieds

MessageSujet: Re: Les endroits les plus extrêmes   Dim 21 Mar 2010 - 2:26

En lisant en haut de la page, que le sujet, proposé par vous-même, était les endroits les plus extrêmes du Globe, je fus tenteé de les consulter sur le champ..
Et, c'est une très belle documentation que vous nous offrez là, qui ne manque ni de richesses, ni de variétés et bénéficie ,en plus, de précieuse cartes.. Merci pour tout ça !
Revenir en haut Aller en bas
Pierre
Modérateur Carto-Bibliothèque et KMZ
Modérateur Carto-Bibliothèque et KMZ
avatar

Masculin Nombre de messages 3210
Localisation vosges
Bonus :


MessageSujet: Re: Les endroits les plus extrêmes   Dim 21 Mar 2010 - 18:16

Nicole Knapen a écrit:
En lisant en haut de la page, que le sujet, proposé par vous-même, était les endroits les plus extrêmes du Globe, je fus tenteé de les consulter sur le champ..
Et, c'est une très belle documentation que vous nous offrez là, qui ne manque ni de richesses, ni de variétés et bénéficie ,en plus, de précieuse cartes.. Merci pour tout ça !

Merci Nicole

Notre vaste monde est pour moi une source d'émerveillement. Chacun d'entre nous ne connaît que quelques paysages, quelques aspects de la surface terrestre ou quelques sites remarquables, parmi des centaines d'autres......

C'est pourquoi je m'efforce de présenter ici une partie de l'étonnante variété des beautés et des curiosités du Globe et c'est donc avec plaisir que je vous fais partager sur TSGE ces quelques lieux à découvrir .......

Le qualificatif EXTREME est à comprendre dans son sens le plus large

J'ai indiqué au début de ce topic que cette collection devait regrouper les endroits

- Les plus hauts

- Les plus bas

- Les plus chauds

- Les plus froids

- Les plus isolés

- Les plus curieux

- Les plus bizarres

- Etc............

Ce topic est encore appelé à se développer........

Pour une consultation plus facile, il existe actuellement trois index

- Index des pages 1 à 10

- Index des pages 11 à 20

- Index à partir de la page 21

Je tiens aussi à remercier tout particulièrement IVANOVITCh pour la magnifique présentation donnée aux "endroits les plus extrêmes" dans un fichier pour Google Earth

Un visuel sur GE en Europe.



L'accès vers cette COLLECTION

Bonne visite des "endroits les plus extrèmes" et n'hésitez surtout pas à commenter les différents posts ou à questionner pour obtenir plus de détails dans l'intérêt constructif de tous...........
Revenir en haut Aller en bas
OWENMEANY
Modérateur de TSGE
Modérateur de TSGE
avatar

Masculin Cancer Nombre de messages 4519
Age 48
Localisation Lyon, France
Emploi/Loisirs photographie, pâtisserie

MessageSujet: le point le plus chaud de la planète, Dasht-e Lut en Iran   Ven 30 Avr 2010 - 3:02

Il y a débat sur le point le plus CHAUD du globe:
beaucoup croient que c'est à Al Azizyah, Libye, avec une température enregistrée à 57,8°C qu'il fait le plus chaud, le second lieu le plus chaud étant la vallée de la mort , Californie, USA où on a enregistré 56,9°C en 1913.
Mais selon certaines sources, un satellite de la NASA a enregistré une température de 71°C dans le desert Dasht-e Lut en Iran en 2004 et 2005, qui serait la plus chaude température jamais enregistrée à la surface de la terre. Cette région, qui couvre une surface d'environ 480 km est appellée Gandom Beriyan.

30°41'24.08"N59° 8'5.78"E








image et texte
Revenir en haut Aller en bas
ivanovitch
Administrateur de TSGE
Administrateur de TSGE
avatar

Masculin Cancer Nombre de messages 19086
Age 48
Localisation Savoie
Humeur Voyageuse

MessageSujet: Re: Les endroits les plus extrêmes   Ven 30 Avr 2010 - 15:05

Bonjour Owenmeany !


De bien belles photos de ce four que voilà.

Je fusionne néanmoins ton post dans le fil des endroits les plus extrêmes, car Pierre en avait parlé >> page 29 <<. Ton message y a toute sa place comme cela.


.


                      
Répondre "je n'ai rien à cacher" en matière de vie privée revient à affirmer : "je me moque de la liberté d'expression parce que je n'ai rien à dire" ou "je me moque de la liberté de la presse parce que je n'ai rien à écrire". EDWARD SNOWDEN.
Revenir en haut Aller en bas
http://bbs.keyhole.com/ubb/dosearch.php?Cat=&amp;amp;amp;For
Pierre
Modérateur Carto-Bibliothèque et KMZ
Modérateur Carto-Bibliothèque et KMZ
avatar

Masculin Nombre de messages 3210
Localisation vosges
Bonus :


MessageSujet: Sarawak Chamber - Malaisie - Bornéo.   Lun 10 Mai 2010 - 19:17

The Sarawak Chamber

L'Etat de Sarawak est situé en Malaisie Orientale (Bornéo).

Les grottes situées au nord de cet Etat comptent parmi les plus profondes, les plus grandes et les plus larges du monde.
Depuis 1974, cette région a été préservée par la création du Parc National de Gunung Mulu.

C'est dans ce parc que se trouve la salle souterraine naturelle la plus grande du monde, la "Sarawak Chamber", une salle de 700 m de long, 396 m de large, et 70 m de haut.

La surface de la "Chambre du Sarawak" représente environ seize fois la taille d'un terrain de football.

Les informations concernant cette énorme grotte sont encore rares car cette dernière a été découverte récemment et n'est pas encore (à ma connaissance) ouverte au public..........

L'endroit sur Google Earth



Coordonnées 4° 4'40.53"N 114°53'20.10"E

CARTES

Localisation de l'Etat de Sarawak



Source

Localisation du Gunung Mulu Park dans le Sarawak



Source

"Sarawak Chamber" et les autres grottes du Gunung Mulu Park



Source

PHOTOS

Une rare photo aérienne de la zone



Source

Spéléologues en exploration - Pour apprécier les dimensions de la "Sarawak Chamber"



Source

Petite vidéo d'une expédition en 2008



.
Revenir en haut Aller en bas
Pierre
Modérateur Carto-Bibliothèque et KMZ
Modérateur Carto-Bibliothèque et KMZ
avatar

Masculin Nombre de messages 3210
Localisation vosges
Bonus :


MessageSujet: Les "Baths" de Virgin Gorda - BVI - Iles Vierges Britanniques - Antilles   Ven 24 Sep 2010 - 15:03

Les "Baths" de Virgin Gorda.

Nous sommes ici aux Antilles Britanniques et cette ile de Virgin Gorda (En français : La Grosse Vierge ) fut appelée ainsi par Christophe Colomb, lors de son deuxième voyage en 1493, à cause de son profil.

Virgin Gorga est très connue pour ses formations géologiques très particulières appelées les "Baths". (En français : Les Bains)

Ce sont de bien curieux rochers de granit, de formes sphèriques, disséminés le long de ses côtes.

Le rivage des "Baths"



Coordonnées 18°25'44.07"N 64°26'44.89"W

CARTES

Les BVI (British Virgin Island) pour localisation de Virgin Gorda



Source


Les "Baths" au sud-ouest de Virgin Gorda



Source

PHOTOS

Promenons nous dans les "Baths"..........



Source

La mer sous les "Baths"



Source

Tout un univers à explorer..........



Source

Une dernière vue de ce petit paradis....




Source
Revenir en haut Aller en bas
chercheur
Nouveau
Nouveau
avatar

Masculin Nombre de messages 2
Localisation France

MessageSujet: Re: Les endroits les plus extrêmes   Sam 20 Nov 2010 - 23:27

Le Tanezrouft, « pays de la peur et de la soif » est considéré comme un désert absolu du fait de son extrême aridité ( pluviométrie de moins de 20 mm/an, à titre de comparaison la Vallée de la Mort aux etats Unis est à 50 mm/an).

C'est une région inhabitée de manière permanente et totalement dépourvue de végétation.
Situé au sud de l'Algérie dans la partie méridionale du Sahara il s'étend sur environ 150 000 km².

Cette image satellite nous montre l’extraordinaire paysage du Bassin de Tanezrouft, l'une des régions les plus désolées du désert du Sahara.
Le satellite japonais ALOS (Advanced Land Observation Satellite) a pris cette image le 24 juin 2009 à l’aide de sa caméra AVNIR-2 (Advanced Visible and Near Infrared Radiometer type-2) qui a été conçue pour dresser la carte des
terres émergées et de la végétation avec une résolution de 10 m.


Mise en garde:



Le plus grand danger, le plus terrifiant que pouvaient encourir les caravaniers du moyen âge, était de sombrer dans un naufrage en plein désert.
La mort par la soif en était l'aboutissement irrémédiable.
Cette fin atroce tant redoutée devenait une vraie menace à l'approche du Tanezrouft région dont la limite est représentée par une ligne qui passe par Erg Echech au Nord-Est et le Tidikelt au Nord-Ouest.
Le Tanezrouft est borné au Sud-Ouest par l'Ahaggar et l'Adrar des Iforas tandis qu'au Mali, le Djouf, en est le prolongement Ouest.
Pendant la dernière période humide, un réseau hydrographique dont les oueds de Tamanrasset et d'Amekni,
drainait ses eaux vers ce vaste territoire, formant un lac en plein Tanezrouft.
Les reste d'animaux marins sont d'ailleurs assez nombreux dans les gisements néolithiques.
L'ancien lac du Tanezrouft fait suite aux nombreux autres réservoirs hydriques du néolithique comme le lac Touat, alimenté par le fleuve Saoura, le lac Taoudéni et le lac Aouker au Mali,tous deux alimentés par la branche occidentale du fleuve Igharghar issu de l'Ahaggar etc.
Le lac Tchad actuel est une relique de cette période.
La désertification du Sahara, au 3ième millénaire ne se fit pas ressentir de manière uniforme.
Ainsi le Tanezrouft fut touché plus durement que le Hoggar par exemple.
Les facteurs tels que l'altitude ou la position géographique jouèrent un rôle essentiel dans cette différenciation.
Plus tard, après un dessèchement progressif, le Tanezrouft devint une véritable tombe à ciel ouvert pour des milliers de voyageurs égarés.
Ainsi au 19 ième siècle une caravane de 2000 hommes, fut complètement anéantie.
Dans les années 80, grâce aux indications d'un guide,
une équipe de la télévision retrouva un petit groupe de combattants algériens qui s'était perdu à la fin des années cinquante.
Les hommes avaient gardé leurs postures pendant tout ce demi-siècle.
Ils avaient encore leurs peaux et leurs chevelures, restées comme figées par le temps car l'activité microbienne est vraiment ralentie en raison de l'extrême aridité.
C'est pour toutes ces raisons que Tanezrouft fut à juste titre surnommé « le pays de la soif » !
Les caravaniers d'antan avaient foré des puits tout au long des nombreuses pistes traversant ce pays mais ils redoutaient toujours cette géhenne, relique d'un paradis perdu.

D'après Camps , Civilisations préhistoriques, 1974 p 221.








En 1809 on trouva 2000 cadavres de caravaniers et 1800 carcasses de chameaux appartenant à une caravane perdue dans le Tanezrouft :



Le mercredi 12 avril 1933, l'aviateur britannique William Lancaster, âgé à l'époque de 35 ans, tentant le raid Londres – Gao à bord d'un appareil de tourisme “Avro” monoplace, disparaissait corps et biens au cours de la traversée du sahara.

Le 11 février 1962, soit 29 ans après, un peloton de gendarmerie découvrait en plein Tanezrouft les débris d'un avion et à côté d'eux le corps momifié du pilote parfaitement conservé, recouvert d'une pellicule de sable :
l'infortuné Lancaster venait d'être retrouvé.


Sur le livre de bord parfaitement conservé, le pilote en détresse, du jeudi 13 avril au jeudi 20 avril 1933, date de sa mort, avait noté ses pensées, décrit son état d'âme et les étapes de sa lente agonie tout au long des jours de cette interminable semaine : espoir d'être secouru, soif, désespérance, sérénité …

Après la chute de son avion dont le nom était “petite croix du sud”, Lancaster est presque indemne et totalement
lucide. Toute sa volonté va se tendre à respecter deux résolutions, la première étant de ne pas quitter l'avion, la
seconde de maîtriser la soif. Il dispose de neuf litres d'eau dont il puisera chaque jour le contenu d'un thermos.

Le premier jour, à la vue d'un vautour, il forme le désir de l'enfourcher et de voler jusqu'à un bassin d'eau et il
écrit : ” les gens qui n'ont pas été dans le désert n'ont pas une véritable idée de ce qu'est la soif. C'est
l'enfer.”

Les deux premiers jours, c'est l'affolement :”je ne veux pas mourir.”

Le troisième jour, il est fataliste.

Le quatrième et cinquième jour, c'est la résignation “je me rends compte que je ne serai pas sauvé à moins d'un
miracle.” Il a arraché la toile de l'avion pour en faire des torches et il décrit les restes de son avion ainsi :
“il a l'air d'un pauvre canard au dos brisé avec beaucoup de plumes manquantes”.

Le sixième jour, c'est l'accablement qui ne lui permet d'écrire qu'une petite page : “je vais m'attaquer aux six
heures d'enfer.”

. Le septième jour est marqué par son désespoir lucide, il boit la dernière gorgée et il est fier d'écrire pour sa
fiancée qu'il a tenu bon pendant toute une semaine.

A l'aube du huitième jour, il écrit ” je n'ai pas d'eau … pas de vent … j'attends patiemment.” “Au revoir et que
Dieu soit avec vous. Je vous attendrai là-haut.”

Il est probable qu'il n'a pas vu le soleil se coucher à l'horizon de l'infini Tanezrouft le soir du 20 avril 1933..
Revenir en haut Aller en bas
djn06
(VIP) Membre très important
(VIP) Membre très important
avatar

Masculin Lion Nombre de messages 9042
Age 55
Localisation Annemasse (74)
Humeur Zen
Emploi/Loisirs dessinateur

MessageSujet: Re: Les endroits les plus extrêmes   Dim 21 Nov 2010 - 10:32

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les endroits les plus extrêmes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les endroits les plus extrêmes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
 
 
 
Sujets similaires
-
» Pêcheurs de l'extrême du bar "Le poisson-roi".
» Les endroits où il est interdit de prier
» extrême gauche = dictature?
» Box plot et individus extrêmes sous SPSS, très urgent Merci
» “80% des journalistes sont de gauche, 40% d’extrême-gauche
Page 33 sur 35Aller à la page : Précédent  1 ... 18 ... 32, 33, 34, 35  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tout sur Google Earth & Maps :: Google Earth :: Sujets thématiques :: Les plus .....-
 
 
Sauter vers: